Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN

professeur à l'université de Copenhague (Danemark)

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Claude NORDMANN, 
  • E.U., 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER
  •  • 19 631 mots

Le Danemark proprement dit se situe entre 540 et 580 de latitude nord et entre 80 et 150 de longitude est. Deux territoires autonomes font toutefois partie intégrante du royaume : les îles Féroé, en plein océan Atlantique, au nord de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_0

GRUNDTVIG NICOLAI FREDERIK SEVERIN (1783-1872)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 2 026 mots

Pasteur, écrivain et savant danois, Nicolai Grundtvig a dit de lui-même qu'il était mi-poète, mi-rat de bibliothèque. Chez lui vont remarquablement de pair la création poétique et une érudition qui embrasse la théologie, l'histoire et les langues anciennes. Mais à travers l'ensemble passe une force spirituelle sans égale. Marqué par les philosophes allemands Fichte et Schelling, de même que par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-frederik-severin-grundtvig/#i_0

HOLBERG LUDVIG (1684-1754)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 1 520 mots

« Je reconnais que je dois tout à la littérature française » (Fateor me libris Gallicis omnia debere), écrivait, avec une aimable exagération, le Danois Ludvig Holberg. Il est certain pourtant que celui qui devait donner un caractère nouveau à la littérature du Danemark et de la Norvège rivalisa av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludvig-holberg/#i_0

JACOBSEN JENS PETER (1847-1885)

  • Écrit par 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN
  •  • 1 895 mots

Dans les pays nordiques, le Danois Jens Peter Jacobsen s'imposa immédiatement comme rénovateur de l'art de la prose, surtout avec son chef-d'œuvre : Marie Grubbe. Mais, pour l'Europe, grâce, entre autres, à Rainer Maria Rilke, il devint le chantre de la solitude et de la mort : comme il est dit dans Niels Lyhne, il s'agit de « mourir sa propre mort ». La con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jens-peter-jacobsen/#i_0