François RUSSO

ancien élève de l'École polytechnique, docteur en droit, conseiller à l'U.N.E.S.C.O.

GÉOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • François RUSSO
  •  • 10 650 mots

La géométrie est communément définie comme la science des figures de l'espace. Cette définition un peu incertaine risque de conduire à inclure dans la géométrie des questions qui ne sont géométriques que dans leur langage, mais relèvent en fait d'autres domaines. Tel est le cas de l'algèbre géométrique des Grecs qui parlait du « rectangle » de deux segments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geometrie/#i_0

GILLE BERTRAND (1920-1980)

  • Écrit par 
  • François RUSSO
  •  • 1 221 mots

Né à Paris, Bertrand Gille était le fils d'un polytechnicien, ingénieur du génie maritime, qui s'est lui-même intéressé à l'histoire des techniques, mais à peu près uniquement dans le domaine de la construction navale. Après des études secondaires à Janson-de-Sailly et à Louis-le-Grand, il prépare et passe une licence d'histoire à la Sorbonne, tout en suivant des cours à la faculté de droit. Il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-gille/#i_0

PASCAL BLAISE (1623-1662)

  • Écrit par 
  • Dominique DESCOTES, 
  • François RUSSO
  •  • 8 457 mots

On a « tant imaginé et si passionnément considéré » Pascal, dit Valéry, qu'on en a fait un « personnage de tragédie », une « sorte de héros de la dépréciation totale et amère », de « Hamlet français et janséniste ». Les travaux des historiens modernes achèvent à peine aujourd'hui de corriger cette légende, née des polémiques religieuses des xviiie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blaise-pascal/#i_0

TONNELAT MARIE-ANTOINETTE (1912-1980)

  • Écrit par 
  • François RUSSO
  •  • 791 mots

Physicienne française, Marie-Antoinette Tonnelat était spécialiste de la théorie de la relativité et historienne des sciences.Née en 1912 à Charolles (Saône-et-Loire), Marie-Antoinette Tonnelat commence ses études au lycée de Chalon-sur-Saône, les poursuit à Louis-le-Grand, à Paris, est reçue au concours de l'École centrale des arts et manufactures, mais en démissionne. Après deux licences, de let […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-antoinette-tonnelat/#i_0