Dominique LECOURT

professeur des Universités, ancien recteur d'académie

IMMÉDIAT

  • Écrit par 
  • Dominique LECOURT
  •  • 3 910 mots

La constitution du mot recèle le nœud des problèmes philosophiques où s'embarrasse la pensée qui veut prendre l'immédiat pour objet. Mieux vaudrait dire : sa re-constitution puisque l'adjectif substantivé –« immédiat » – n'est que le double tardif du substantif « immédiateté ». Qu'on ne tienne pas cette formation seconde pour seconda […] Lire la suite