Claude MIGNOT

professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-IV-Sorbonne

BERNIN GIAN LORENZO BERNINI dit LE CAVALIER (1598-1680)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 515 mots

Bernin aurait certainement décliné le qualificatif de « maître du baroque », dont on croit l'honorer. Il est en effet aux antipodes du style « baroque » – au sens étymologique du terme, c'est-à-dire irrégulier et bizarre, libéré des règles – de son contemporain et rival Borromini, qu'il considère comme un hérétique. Comme Rubens ou Le Brun, comme Jules Har […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernin-le-cavalier/#i_0

BORDEAUX, LE TEMPS DE L'HISTOIRE, ARCHITECTURE ET URBANISME AU XIXe SIÈCLE 1800- 1914 (R. Coustet et M. Saboya)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 993 mots

Engagée dans les années 1970, la réhabilitation de l'architecture du xixe siècle n'est plus à faire, ni auprès des historiens de l'art ni auprès des responsables du patrimoine, même si un public plus large n'a pas toujours suivi.Longtemps, cette architecture a été regardée à l'aune d'une idée courte de la modernité. Notre génération a redécouvert l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux-le-temps-de-l-histoire-architecture-et-urbanisme-au-xixe-siecle-1800-1914/#i_0

BORROMINI (1599-1667)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 3 554 mots

« Lombard », actif sous les trois papes de la « Rome baroque », Urbain VIII Barberini (1624-1644), Innocent X Pamphili (1644-1655) et Alexandre VII Chigi (1655-1667), Borromoni est l'exact contemporain de Bernin. Dénoncée par son grand rival dans les mêmes termes que par Fréart de Chambray, théoricien français du purisme classique, l'extravagance licencieuse de son architecture est la seule à méri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/borromini/#i_0

BRUAND LIBÉRAL (1636-1697)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 321 mots

L'architecte Libéral Bruand est le fils de Sébastien Bruand, maître des œuvres de charpenterie des bâtiments du roi, ponts et chaussées de France, et de Barbe Biard. Son frère aîné Jacques travaille à l'église Notre-Dame-des-Victoires à Paris (1642) et construit l'hôtel de Fontenay-Mareuil, rue du Coq-Héron (1646), le château du Fayel en Picardie (1654) et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberal-bruand/#i_0

CLASSIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 4 856 mots

Selon le locuteur et le contexte, l'expression d'« architecture classique » prend des sens extrêmement variés, en contenu et en extension. L'adjectif « classique » s'applique en effet à la fois à l'Antiquité gréco-romaine dans son ensemble et aux phénomènes liés à l'imitation de cette culture (on parle ainsi d'« archéologie classique », ou du « langage classique de l'architecture »), et à de court […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-classique/#i_0

DUPÉRAC ÉTIENNE (1530 env.-1604)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 870 mots

Né à Paris, ou à Bordeaux, Étienne Dupérac part sans doute très jeune en Italie, où il va réaliser un œuvre gravé dont le catalogue comprend plus de cent vingt-deux numéros.Il débute à Venise, à une date mal déterminée, gravant une série de paysages proches de ceux des aquafortistes véronais (Battista d'Angolo del Moro, Battista Fontana). Vers 1559 et 1560, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-duperac/#i_0

LE MERCIER JACQUES (1585 env.-1654)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 671 mots

L'architecte Jacques Le Mercier est issu d'une famille de maîtres maçons de Pontoise, connue dès le xvie siècle. Son père Nicolas (1541-1637) travaille pour Brulart de Sillery au château et à l'église de Marines, sans doute sur les dessins de Clément Métezeau. Jacques Le Mercier fait le voyage de Rome, où il exécut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-mercier/#i_0

LE MUET PIERRE (1591-1669)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 1 048 mots

Né à Dijon, d'une bonne famille « d'épée et de robe », Pierre Le Muet s'affirme comme un des meilleurs architectes de son temps, à l'égal de Le Mercier, Mansart et Le Vau, ses contemporains.Ingénieur du roi et « conducteur des dessins des fortifications de Picardie » depuis 1617, il signe un volume de Plans des places fortes de Picardie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-le-muet/#i_0

MAISONS-LAFFITTE

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT, 
  • Sophie CUEILLE
  •  • 2 995 mots

Bâtie dans un site exceptionnel à l'ouest de Paris, entre une boucle de la Seine et la forêt de Saint-Germain-en-Laye, la ville de Maisons-Laffitte (Yvelines) porte inscrits dans son nom double les deux gestes fondateurs de son identité : la construction du château de Maisons (1641-1668) par François Mansart pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maisons-laffitte/#i_0

MÉTEZEAU LES (XVIe-XVIIe s.)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 691 mots

De cette famille de maîtres maçons et d'architectes, originaire de Dreux, plusieurs membres atteignirent une certaine notoriété.Clément Ier Métezeau, expert-juré de la ville de Dreux en 1500, travaille à l'hôtel de ville (1515-1541) et à l'église Saint-Pierre (1524-1534). Son fils aîné, Jean, lui succède comme maître d'œuvre à S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metezeau-les/#i_0

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 384 mots

Il n'est guère d'autre domaine de l'art occidental où l'héritage grec se soit pérennisé autant qu'en architecture : les ordres progressivement mis au point par les Grecs se sont transmis – tour à tour enrichis, mêlés, simplifiés, abâtardis, puis apurés et combinés de nouveau – jusqu'au seuil du xxe siècle, en sorte que toute l'architecture monumentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_0

PIERRE DE CORTONE (1596-1669)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT, 
  • Giuliano BRIGANTI
  •  • 3 241 mots

La vie et l'œuvre de Pierre de Cortone, peintre et architecte, sont indissolublement liées à l'histoire du mouvement baroque, dont il fut un des premiers et des plus éminents représentants. Il a marqué de son empreinte l'évolution de la peinture italienne, en créant quelque chose de neuf, qui répondait en même temps aux exigences de la société contemporaine  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-cortone/#i_0

POST PIETER (1608-1669)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 106 mots

Architecte et peintre né à Haarlem, il est avec Jacob van Campen, auprès duquel il se forme, et son contemporain Philip Vingboons (1607-1678), qui est actif à Amsterdam, l'un des plus importants représentants du classicis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-post/#i_0

PUGET PIERRE (1620-1694)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 2 774 mots

Dès le début du xviiie siècle, Puget fut célébré comme « le Michel-Ange de la France ». De Falconet à David d'Angers, de Rude à Rodin, de Delacroix à Cézanne, innombrables sont les témoignages d'admiration, parfois critique, pour la puissance pathétique du sculpteur, en qui Théophile Gautier reconnaît « le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-puget/#i_0

RICHELIEU, Indre-et-Loire

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 670 mots

La petite ville de Richelieu, chef-lieu de canton de l'arrondissement de Chinon, située dans la vallée du Mable aux confins de la Touraine et du Poitou, fut fondée en 1631 sur un plan régulier par le cardinal de Richelieu.En 1621, après la mort de son frère aîné, Armand Jean du Plessis avait racheté le fief de Richelieu, qui appartenait à sa famille depuis le xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richelieu-indre-et-loire/#i_0