Charles PRÉVOST

professeur à la faculté des sciences de Paris, à l'École centrale des arts et manufactures de Paris et à l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses

GLUCIDES

  • Écrit par 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Fraidoun SHAFIZADEH, 
  • Jean ASSELINEAU, 
  • Melville Lawrence WOLFROM
  •  • 10 678 mots

Les glucides, les lipides et les protides sont les trois grandes familles de composés naturels dont le rôle biologique est fondamental. Glucides est le nom moderne de ce que l'on appelait autrefois « saccharides ». En fait, les glucides comprennent, outre des matières naturelles sucrées, dont le type est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glucides/#i_0

ORGANIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Jacques METZGER
  •  • 7 040 mots

En dehors des deux thèmes de recherche fondamentaux, la pierre philosophale et l'élixir, les alchimistes avaient réussi, grâce à des recettes plus ou moins rationnelles, à élaborer de nombreuses substances (qui sont, à quelques impuretés près, ce qu'on appelle aujourd'hui composés définis), dont quelques-unes avaient déjà des applications pratiques.Mais l'origine des matières premières mises en œu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-organique/#i_0

ORGANOMÉTALLIQUES COMPOSÉS

  • Écrit par 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Jacques METZGER
  •  • 4 234 mots

Les organométalliques sont des composés, exclusivement synthétiques, dont la constitution se déduit de celle d'un hydrocarbure en remplaçant un ou plusieurs atomes d'hydrogène par un métal.Cette définition exclut les sels métalliques des acides carboxyliques, les alcoolates, phénates, thiolates, amidures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/composes-organometalliques/#i_0

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie organique

  • Écrit par 
  • Charles PRÉVOST, 
  • Henri B. KAGAN
  •  • 14 091 mots

On trouvera dans l'article chimie organique le principe des méthodes qui ont conduit à l'établissement des formules développées planes. On va montrer ici pourquoi ces formules planes sont encore insuffisantes.Désignant provisoirement par X, Y, Z, T (X′, Y′, Z′, T′) des substituants mono-atomiques tous différents, on est appelé à représenter par la formule plane (1) un dériv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-organique/#i_0