Alexis PHILONENKO

professeur à l'université de Genève

FICHTE JOHANN GOTTLIEB (1762-1814)

  • Écrit par 
  • Alexis PHILONENKO, 
  • E.U.
  •  • 8 879 mots

Dénoncer l'absurdité d'une intelligence qui ne serait pas libre et d'une liberté qui ne serait pas éclairée, tel semble bien être le sens de la maxime que Fichte se prescrit à lui-même et qui éclaire son projet philosophique : « Crois sans cesse à ton sentiment , quand bien même tu ne peux réfuter les sophistes. » C'est qu'il n'est pas qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-gottlieb-fichte/#i_0

SCHLEGEL FRIEDRICH VON (1772-1829)

  • Écrit par 
  • Alexis PHILONENKO
  •  • 2 363 mots

C'est le second des frères Schlegel qui a su véritablement se créer dans le milieu littéraire à la fin du xviiie siècle et au début du xixe une place exceptionnelle. Régénération de la critique littéraire , invention du concept fondamental de l' ironie , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-von-schlegel/#i_0