Adelin Charles FIORATO

professeur à l'université de Paris-Sorbonne

BANDELLO MATTEO (1484-1561)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 2 242 mots

Au moment où commence la production narrative de Bandello, l'art de la nouvelle est toujours largement tributaire en Italie de l'imitation du Décaméron de Boccace. Il fait une part essentielle à la riche élégance du style, à la force du mot sans réplique qui résout un dilemme ou un embarras, à l'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matteo-bandello/#i_0

FRACASTORO GIROLAMO (1478-1553)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO, 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 675 mots

Médecin, humaniste et poète véronais, Fracastoro est l'une des figures les plus représentatives du gentilhomme savant de la Renaissance.Après des études à l'université de Padoue, où il a pour condisciple Copernic et comme maîtres l'anatomiste Achillini et le philosophe Pomponazzi, il y enseigne à son tour la logique. Il séjourne pendant plusieurs années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/girolamo-fracastoro/#i_0

POMPONAZZI PIETRO (1462-1525)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 573 mots

Philosophe italien, Pietro Pomponazzi eut une grande influence sur le courant de pensée rationaliste de la Renaissance.Après avoir fait ses études de médecine à Padoue, il enseigna la philosophie dans cette ville pendant une vingtaine d'années (1488-1509), puis passa à l'université de Ferrare et à celle de Bologne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-pomponazzi/#i_0

TEBALDEO ANTONIO TEBALDI dit (1463-1537)

  • Écrit par 
  • Adelin Charles FIORATO
  •  • 308 mots

Poète de cour ferrarais, Tebaldeo est, avec Serafino Aquilano, un des représentants les plus caractéristiques de la poésie maniérée du xve siècle.On le trouve tour à tour au service des Bentivoglio à Bologne, des Este à Ferrare, des Gonzague à Mantoue, de Léon X à Rome. Il fut précepteur d'Isabelle d'Este, puis secrétaire de Lucrèce Borgia qu'il célèb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tebaldeo/#i_0