Philippines

Philippines : carte de situation

carte de situation

Philippines : carte générale

carte générale

Philippines : carte administrative

carte administrative

Philippines : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Data Pays
Nom officiel
République des Philippines (PH)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Sénat [24], Chambre des représentants [291])
Chef de l'État et du gouvernement
Rodrigo Duterte (depuis le 30 juin 2016)
Capitale
Manille 1
Superficie (km2)
300 000
Langues officielles
anglais, tagalog (filipino)
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
peso philippin (PHP)
Population
112 917 000 (estim. 2022)
Densité (hab./km2)
376.4 (estim. 2022)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 46,9 % (2018)
population rurale : 53,1 % (2018)
Projection de population 2030
124 435 000
Taux de natalité
20,17 ‰ (2019)
Taux de mortalité
5,92 ‰ (2019)
Indice de fécondité
2,53 (2019)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 66,3 ans (2019)
femmes : 73,5 ans (2019)
IDH
0,718 (2019)
R.N.B. par habitant (USD)
3 430 (2020)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement



Les derniers événements

15 novembre 2020 Asie. Signature d'un accord de libre-échange entre quinze États d'Asie et du Pacifique.

Il s’agit de la Chine, du Japon, de la Corée du Sud, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, en plus des dix pays membres de l’ASEAN (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam). L’Inde en est absente. Ces pays représentent environ 30 p. 100 du PIB mondial. En janvier 2017, le président américain Donald Trump avait retiré son pays du projet de Partenariat transpacifique (TPP) initié par son prédécesseur Barack Obama, qui visait à établir une zone de libre-échange entre les régions Asie, Pacifique et Amérique. […]  Lire la suite

5 mai 2020 Philippines. Fermeture de la principale chaîne de télévision.

La Commission des communications ordonne la fermeture de la chaîne de télévision ABS-CBN, la plus regardée dans le pays, dont le Parlement, acquis au président Rodrigo Duterte, n’a pas renouvelé la licence. La chaîne, que l’administration accuse d’avoir laissé entrer des investisseurs étrangers dans son capital, avait notamment rendu compte de la campagne antidrogue meurtrière orchestrée par le chef de l’État. […]  Lire la suite

2-29 février 2020 Chine. Propagation de l'épidémie de coronavirus.

Le 2 également, le premier mort hors de Chine des suites de la maladie à coronavirus 2019, dite Covid-19, due au SARS-CoV-2, est enregistré aux Philippines. Les États-Unis interdisent l’entrée sur leur territoire des étrangers ayant séjourné en Chine au cours des quatorze jours précédents – la durée d’incubation du virus. De nombreux pays ferment leurs frontières aux ressortissants chinois au cours du mois ou restreignent l’entrée de ceux-ci sur leur territoire. […]  Lire la suite

16-31 mai 2019 Philippines – Canada. Crise diplomatique pour différend environnemental.

Le 16, Manille rappelle son ambassadeur et ses consuls au Canada afin de forcer Ottawa à récupérer des conteneurs de déchets envoyés aux Philippines en 2013 et 2014 en tant que matières à recycler, alors qu’il s’agissait d’ordures ménagères. En 2016, la justice philippine avait ordonné le retour des conteneurs au Canada. En avril, le président Rodrigo Duterte avait donné jusqu’au 15 mai au Canada pour les récupérer. […]  Lire la suite

13 mai 2019 Philippines. Élections législatives.

Le renouvellement de la moitié des sièges du Sénat permet au Parti démocratique philippin-Pouvoir populaire (PDP-Laban) du président Rodrigo Duterte et à ses alliés d’en prendre le contrôle en remportant neuf des douze sièges en jeu. Le Sénat bloquait jusqu’alors les projets de rétablissement de la peine de mort et de réforme constitutionnelle. À la Chambre des représentants, la Coalition pour le changement regroupée autour du PDP-Laban conserve une large majorité. […]  Lire la suite

17 mars 2019 Philippines. Retrait des Philippines de la Cour pénale internationale.

Le retrait de Manille de la Cour pénale internationale (CPI) devient effectif. Le président Rodrigo Duterte l’avait annoncé en mars 2018 à la suite de l’ouverture par la CPI, le mois précédent, d’une enquête préliminaire sur les violences commises dans le cadre de la politique gouvernementale de lutte contre le narcotrafic. Le Burundi est le seul autre pays à s’être retiré de la CPI, en octobre 2017. […]  Lire la suite

21-27 janvier 2019 Philippines. Référendum sur la création d'une région autonome musulmane à Mindanao.

Le 21, près de trois millions d’électeurs des cinq provinces majoritairement musulmanes de Mindanao – sur un total de vingt-sept – approuvent massivement, par référendum, la loi prévoyant la création d’une région autonome baptisée « Bangsamoro » – « la patrie des Moros », les musulmans philippins – dans une partie de cette île majoritairement catholique du sud de l’archipel. […]  Lire la suite

7-8 février 2018 Canada. Rapports sur l'utilisation militaire de produits exportés.

Le 7, le ministre du Commerce international François-Philippe Champagne annonce l’ouverture d’une enquête préalable à la livraison d’hélicoptères canadiens Bell aux Philippines. Destinés au moment de la commande à des missions de recherche et de sauvetage, ceux-ci pourraient être utilisés à des fins militaires, selon les déclarations d’un haut gradé philippin. […]  Lire la suite

16-23 octobre 2017 Philippines. Reprise de Marawi par l'armée.

Le 16, l’armée élimine Isnilon Hapilon, chef du groupe Abu Sayyaf, l’un des principaux meneurs de la rébellion islamiste affiliée à l’organisation État islamique, qui contrôle depuis mai la ville de Marawi, sur l’île de Mindanao. Les affrontements entre l’armée et les djihadistes ont fait un millier de morts en cinq mois. Le 23, l’armée annonce la fin des combats à Marawi. […]  Lire la suite

23 mai 2017 Philippines. Affrontements dans l'île de Mindanao.

Le président Rodrigo Duterte instaure la loi martiale sur l’île de Mindanao, à la suite d’affrontements meurtriers, dans la ville majoritairement musulmane de Marawi, entre des groupes islamistes proches de l’organisation État islamique et les forces de l’ordre qui tentaient d’interpeller le chef du groupe Abu Sayyaf, Isnilon Hapilon. Les rebelles se retranchent dans certains quartiers de la ville, résistant aux assauts de l’armée et retenant des habitants en otage. […]  Lire la suite