Honduras

Honduras : carte de situation

carte de situation

Honduras : carte générale

carte générale

Honduras : carte administrative

carte administrative

Honduras : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Nom officiel
République du Honduras (HN)
Forme de gouvernement
république avec une chambre législative (Congrès national [128])
Chef de l'État et du gouvernement
Juan Orlando Hernández (depuis le 27 janvier 2014)
Capitale
Tegucigalpa
Superficie (km2)
112 492
Langue officielle
espagnol
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
lempira (HNL)
Population
9 008 000 (estim. 2018)
Densité (hab./km2)
80,1 (estim 2018)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 54,4 % (2017)
population rurale : 45,6 % (2017)
Projection de population 2030
10 663 000
Taux de natalité
21,71 ‰ (2016)
Taux de mortalité
4,80 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,46 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 71,2 ans (2017)
femmes : 76,3 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
hommes : 89,1 % (2016)
femmes : 88,9 % (2016)
IDH
0,617 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
2 250 (2017)

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

1er-27 décembre 2017 • HondurasAnnonce de la réélection du président Juan Orlando Hernández.

de la reconnaissance de la victoire du président Hernández par les États-Unis, Salvador Nasralla se déclare « hors-jeu ». Le 27 pourtant, l’Alliance de l’opposition contre la dictature, qui dénonce la mort de trente-quatre manifestants depuis le début des troubles, dépose un nouveau recours demandant l’annulation du scrutin pour fraude. Celui-ci sera rejeté par le Tribunal suprême électoral le 5 janvier 2018.  [...] Lire la suite

26-30 novembre 2017 • HondurasÉlection présidentielle au résultat controversé.

innovation et unité, membre de l’Alliance de l’opposition contre la dictature au côté de Libre, 4. Le 30, le Tribunal suprême électoral, qui avait crédité Salvador Nasralla d’une forte avance le lendemain du scrutin, annonce à présent un taux de 42,6 p. 100 des voix au bénéfice de Juan Orlando Hernández [...] Lire la suite

24 novembre 2013 • HondurasÉlection de Juan Orlando Hernández à la présidence.

renversé par l'armée en juin 2009, qui obtient 28,8 p. 100 des voix. Viennent ensuite Mauricio Villeda, candidat du Parti libéral (droite), qui recueille 20,3 p. 100 des suffrages, et Salvador Nasralla, candidat du Parti anticorruption, qui en obtient 13,5 p. 100. Le président sortant Porfirio Lobo ne [...] Lire la suite

5 novembre - 2 décembre 2009 • HondurasÉlection de Porfirio Lobo à la présidence et sortie de la crise politique.

Le 5, le gouvernement issu du coup d'État du 28 juin démissionne en bloc pour permettre la formation d'un gouvernement d'union nationale, prévu par l'accord difficilement négocié et finalement signé le 30 octobre entre le président déchu Manuel Zelaya et son successeur de facto Roberto Micheletti [...] Lire la suite

30 octobre 2009 • HondurasAccord de sortie de crise.

Sous la pression du sous-secrétaire d'État américain Thomas Shannon, les négociateurs du président de facto Roberto Micheletti et ceux du président déchu Manuel Zelaya signent un accord qui devrait mettre un terme à la crise politique survenue à la suite du coup d'État du 28 juin qui a contraint [...] Lire la suite

21-27 septembre 2009 • HondurasRetour à Tegucigalpa du président déchu Manuel Zelaya.

Le 21, le président déchu Manuel Zelaya, renversé par un coup d'État le 28 juin et expulsé du territoire, rentre clandestinement dans son pays et se réfugie à l'ambassade du Brésil à Tegucigalpa. Le président de facto Roberto Micheletti décrète le couvre-feu. Le 22, l'armée et la police répriment [...] Lire la suite

1er-24 juillet 2009 • HondurasTentatives de conciliation après le coup d'État.

honduriens acceptent d'engager un dialogue à San José (Costa Rica) avec la médiation du président costaricien Oscar Arias, Prix Nobel de la paix. Le 19, les négociations entre les deux présidents reprennent, mais elles n'aboutissent à aucun accord. Le médiateur costaricien propose le retour de Manuel Zelaya [...] Lire la suite

25-30 juin 2009 • HondurasCoup d'État militaire.

Le 25, le président Manuel Zelaya force l'entrée d'une base militaire afin de récupérer les urnes dont il a besoin pour organiser trois jours plus tard un référendum portant sur une révision constitutionnelle qui lui permettrait de briguer un second mandat. Manuel Zelaya, issu du Parti libéral [...] Lire la suite

27 novembre 2005 • HondurasÉlection du libéral Manuel Zelaya à la présidence.

Le 27, au terme d'une campagne dominée par les propositions de lutte contre la criminalité, Manuel Zelaya, candidat du Parti libéral, remporte l'élection présidentielle avec 49,9 p. 100 des suffrages – ces résultats définitifs seront annoncés le 7 décembre. Il devance le candidat du Parti national au pouvoir le conservateur Porfirio Lobo (46,1 p. 100).  [...] Lire la suite