Grenade

Grenade : carte de situation

carte de situation

Grenade : carte générale

carte générale

Grenade : carte administrative

carte administrative

Grenade : carte physique

carte physique

drapeau national

Data Pays

Toutes les données

Nom officiel
Grenade (GD)
Forme de gouvernement
monarchie constitutionnelle avec deux chambres législatives (Sénat [13 1], Chambre des représentants [15])
Chef de l'État
la reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par la gouverneure générale Cecile La Grenade (depuis le 7 mai 2013)
Chef du gouvernement
Keith Mitchell (depuis le 20 février 2013)
Capitale
Saint-George's
Superficie (km2)
344
Langue officielle
anglais
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
dollar des Caraïbes de l'Est (XCD)
Population
112 500 (estim. 2018)
Densité (hab./km2)
327 (estim 2018)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 36,3 % (2018)
population rurale : 63,7 % (2018)
Projection de population 2030
116 600
Taux de natalité
18,68 ‰ (2016)
Taux de mortalité
7,11 ‰ (2016)
Indice de fécondité
2,1 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 77,9 ans (2017)
femmes : 77,4 ans (2017)
IDH
0,772 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
9 650 (2017)
sources des données : Encyclopædia Britannica, Banque mondiale, Programme des Nations unies pour le développement



Les derniers événements

13 mars 2018 • GrenadeÉlections législatives.

Avec 58,9 p. 100 des suffrages, le Nouveau Parti national (NNP) remporte la totalité des 15 sièges au Parlement lors des élections législatives. Le Congrès démocratique national recueille 40,5 p. 100 des voix, mais n’a pas d’élu. Le taux de participation est de 73,6 p. 100. Le chef du NNP Keith Mitchell demeure Premier ministre.  [...] Lire la suite

19-20 février 2013 • GrenadeÉcrasante victoire de l'opposition aux législatives.

Le 19, le Nouveau Parti national (conservateur) de Keith Mitchell remporte 58,8 p. 100 des suffrages et les 15 sièges du Parlement lors des élections législatives. Le Congrès démocratique national (centre gauche) du Premier ministre sortant Tillman Thomas perd ses 11 députés. Le taux de participation est de 87,6 p. 100. Le 20, Keith Mitchell est investi au poste de Premier ministre.  [...] Lire la suite

13-16 mars 1990 • GrenadeNomination de Nicholas Brathwaite au poste de Premier ministre.

Le 13, lors des élections législatives, le Congrès national démocratique (centre) de Nicholas Brathwaite remporte sept des quinze sièges du Parlement. Le Parti national (conservateur), qui était au pouvoir depuis décembre 1984, n'en obtient que deux, et la gauche aucun. Le 16, Nicholas Brathwaite [...] Lire la suite

3 décembre 1984 • GrenadeVictoire du favori de Washington, Herbert Blaize, aux élections

Le 3 sont organisées à la Grenade les premières élections depuis huit ans. Entre-temps, cette petite île des Caraïbes a connu un gouvernement de gauche, dirigé par Maurice Bishop, à partir de 1977, puis l'intervention armée des États-Unis, en octobre 1983, après l'assassinat de Maurice Bishop [...] Lire la suite

9-18 décembre 1983 • Grenade - États-UnisRapatriement des dernières troupes de combat américaines

Le 9, Nicholas Brathwaite est désigné pour diriger le nouveau gouvernement provisoire mis en place par sir Paul Scoon à la mi-novembre. Le 18, les dernières troupes de combat américaines sont rapatriées : il ne reste plus, à la Grenade, que cent cinquante membres de la police militaire et cent cinquante « conseillers » américains ainsi que quatre cents soldats de la Force de paix caraïbe chargés du maintien de la sécurité dans l'île.  [...] Lire la suite

2-15 novembre 1983 • GrenadeInstallation d'autorités provisoires dans l'île

. Le 15, entre en fonction un gouvernement provisoire de huit membres formé par sir Paul Scoon, gouverneur général de l'île, qui, en l'absence de toute autre autorité élue, détient le pouvoir exécutif. La tâche prioritaire de ce gouvernement, entièrement composé de techniciens, est l'organisation d'élections, qui ne pourront sans doute pas se tenir avant un an.  [...] Lire la suite

14-30 octobre 1983 • États-Unis - GrenadeDébarquement des forces américaines dans l'île de la Grenade

sont faits prisonniers, dont cinquante-sept blessés. Le 27, le président Reagan dans une allocution de trente minutes à la télévision sur le Liban et sur la Grenade affirme que Moscou apporte un « soutien direct » à la violence dans les deux pays, et que Grenade était « une colonie soviéto-cubaine dont on [...] Lire la suite

17 septembre 1982 • Grenade - FranceVisite à Paris du Premier ministre de Grenade

Le 17, Maurice Bishop, chef du gouvernement « révolutionnaire populaire » instauré dans l'île de Grenade depuis le coup d'État du 13 mars 1979, est reçu à Paris par François Mitterrand, Claude Cheysson, ministre des Relations extérieures, et Jean-Pierre Cot, ministre de la Coopération [...] Lire la suite