Articles et entrées d'index commençant par J

« Page précédente Page suivante »

Aller à la page : 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

JAULIN ROBERT (1928-1996)
L'œuvre de Robert Jaulin – personnalité marquante de l'ethnologie contemporaine – reste paradoxalement en grande partie à découvrir. La portée de cette œuvre a été dans une large mesure masquée par les controverses incessantes qu'elle a suscitées, en s'inscrivant délibérément contre les canons de l'ethnologie classique et les intérêts qui y … Lire la suite
JAUNE, couleur
5 articles : THÉORIE DES COULEURS (J. W. von Goethe) • PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques • INDE (Arts et culture) - L'art • COULEUR • COULEURS (histoire de l'art)  Lire la suite
JAUNSUDRABINŠ JANIS (1877-1962)
1 article : LETTONIE  Lire la suite
JAUREGG JULIUS WAGNER VON (1857-1940)
1 article : PSYCHIATRIE  Lire la suite
JAURÈS JEAN (1859-1914)
Le réveil des études jaurésiennes a mis en évidence, après une longue période vouée surtout à l'hagiographie, parfois même à l'oubli, l'importance exceptionnelle du fondateur de L'Humanité. Au portrait du vieux socialiste barbu, aux échos de son éloquence chaleureuse, plus ou moins démodée, se substituent peu à peu de nouvelles … Lire la suite
JAUSS HANS ROBERT (1921-1997)
Né à Göppingen, Hans Robert Jauss est avec Wolfgang Iser le fondateur d'un groupe de recherche littéraire connu sous le nom d'école de Constance. À la théorie traditionnelle de la production et de l'imitation littéraires, celle-ci oppose une théorie de la réception qui, pour la première fois, fait du lecteur un protagoniste essentiel de la … Lire la suite
JAVA
Île volcanique de l'Indonésie, Java est séparé de Sumatra par le détroit de la Sonde, à l'ouest, et de Bali par le détroit du même nom à l'est. Sa superficie est de 132 000 kilomètres carrés. Administrativement, Java est divisé en quatre provinces (propinsi) : Java-Ouest (Jawa Barat) – dont la partie occidentale a donné … Lire la suite
JAVA, danse
Danse populaire, en vogue à Paris au début du xxe siècle, caractéristique des bals musettes. La java se danse sur une mesure à trois temps, de tempo rapide, et sur un rythme de mazurka . La java est faite de pas courus, de valse marchée, de pas glissés et fléchis, tantôt à droite, tantôt à gauche. La … Lire la suite
JAVANAIS, langue
2 articles : MALAISIE ET INDONÉSIE (langues et littératures) • INDONÉSIE - Les ethnies  Lire la suite
JAVANAIS ART
3 articles : INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien • MARIONNETTES • INDONÉSIE - Les arts  Lire la suite
JAVANAISE LITTÉRATURE
2 articles : MALAISIE ET INDONÉSIE (langues et littératures) • ÉPOPÉE  Lire la suite
JAVELOT, armement
2 articles : ARMES - Armes anciennes et armures • CATAPULTE  Lire la suite
JAVELOT LANCER DU, athlétisme
6 articles : SPORT (Disciplines) - L'athlétisme • ZELEZNY (J.) • LEMMING (E.) • THORKILDSEN (A.) • DIDRIKSON (B.) • JEUX OLYMPIQUES - Les athlètes sans couronne  Lire la suite
JAVNÉ ÉCOLE DE
2 articles : TANNAIM • ZAKKAI (J. ben)  Lire la suite
JAWARA DAWDA (1924-    )
1 article : GAMBIE  Lire la suite
JAWI SANCTUAIRE DE
1 article : INDONÉSIE - Les arts  Lire la suite
JAWLENSKY ALEXEI VON (1864-1941)
Peintre russe. C'est à Munich, où Jawlensky s'est installé en 1896, que cet ancien élève de Repine commence sa vraie carrière. En 1905, lors d'un voyage en France, il rencontre Matisse dont l'influence éclate aussitôt dans ses natures mortes (Vase et pichet, 1909, musée Wallaraf-Richartz, Cologne) et surtout dans ses portraits, … Lire la suite
JAY JOHN (1745-1829)
1 article : FEDERALIST PAPERS (THE)  Lire la suite
JAYADEVA (XIIe s.)
Brahmane bengali à qui est attribué, selon toute vraisemblance, l'un des plus beaux poèmes de la littérature sanskrite, le Gîta-Govinda (la « Célébration du bouvier Krishna »). Si l'on en croit les récits traditionnels, Jayadeva aurait vécu au xiie siècle, d'abord dans le village … Lire la suite
JĀYASI MĀLIK MUḤAMMAD (1re moitié XVIe s.)
1 article : HINDI (LANGUE ET LITTÉRATURE)  Lire la suite
JAYASTHITI MALLA, roi du Népal (1380-1395)
1 article : NÉPAL  Lire la suite
JAYAVARMAN II (770?-850), roi khmer (821-850)
L'un des plus grands rois du Cambodge ancien. Aucune inscription marquant l'une de ses fondations propres n'a été retrouvée jusqu'à ce jour, mais les documents ultérieurs parlent de Jayavarman II en tant que fondateur de la puissance angkorienne ; c'est ainsi qu'il est également un des rois dont on connaît le mieux la carrière, particulièrement … Lire la suite
JAYAVARMAN VII (1120/25?-1215/19) roi khmer (1181-env. 1220)
9 articles : ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires • KHMER (ART) • CAMBODGE • ANGKOR • BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion • CHAMPA • MONUMENTS DE JAYAVARMAN VII - (repères chronologiques) • ANGKOR DIX SIÈCLES D'ART KHMER (exposition) • JAYAVARMAN VII art kmer (Cambodge)  Lire la suite
JAYAVARMAN VII, art kmer (Cambodge)
Très tôt dans le Cambodge ancien les dieux ont volontiers pris le visage du souverain, cependant il faut attendre Jayavarman VII, le grand restaurateur du royaume khmer après l'invasion chame de 1177, pour que l'effigie du roi en tant que telle gagne droit de cité et devienne l'un des instruments d'une politique de reconstruction nationale fondée … Lire la suite
JAYAVARMAN VIII, roi khmer (1243-1295)
2 articles : KHMER (ART) • CAMBODGE  Lire la suite
JAYAWARDENE JUNIUS RICHARD (1906-1996)
Homme d'État sri-lankais, né le 17 septembre 1906 à Colombo (Ceylan, auj. Sri Lanka), mort le 1er novembre 1996 à Colombo. Fils d'un juge de la cour suprême, chrétien converti au bouddhisme, Junius Richard Jayawardene obtient son diplôme de droit à Colombo en 1932 et exerce au barreau jusqu'en 1943, année où il est élu au … Lire la suite
JAY-Z (1969-    )
1 article : RAP  Lire la suite
JAZY MICHEL (1936-    )
Né le 13 juin 1936 à Oignies (Pas-de-Calais), Michel Jazy fut l'une des figures de proue du sport français dans les années 1960. Il a notamment établi neuf records du monde, une performance inégalée par un athlète français. Michel Jazy, alors typographe au journal … Lire la suite
JAZZ
Le jazz est aujourd'hui universellement répandu. Ses plus célèbres noms – Louis Armstrong , Duke Ellington , Charlie Parker , John Coltrane , Miles Davis – figurent parmi les plus grands artistes du xxe siècle. Réservé jusqu'aux années 1930 à une élite d'initiés à la ferveur jalouse, le jazz a gagné … Lire la suite
JAZZ, France
Après la création du quintette du Hot Club de France en 1934, le jazz suscite nombre de vocations parmi les musiciens français. La France va également devenir une terre d'accueil pour de nombreux jazzmen afro-américains : Sidney Bechet , Bud Powell, Kenny Clarke, Archie Shepp ... En France, le jazz a toujours été considéré comme une forme … Lire la suite
JAZZ À MASSEY HALL
Afin de s'évader d'un art classique porté à sa perfection par les grands orchestres swing et accaparé par les Blancs, afin de protéger l'esprit du jazz de l'invasion rampante des romances commerciales, quelques jeunes musiciens noirs inspirés par les audaces du guitariste Charlie Christian inventent à New York, au milieu des années 1940, le be-bop … Lire la suite
JAZZ AT THE PHILHARMONIC (J.A.T.P.)
4 articles : ROACH (M.) • PETERSON (O.) • GRANZ (N.) • ELLIS (H.)  Lire la suite
JAZZ CONTEMPORAIN
Dans les années 1980, le jazz connaît un net recul de popularité. Pour certains, il s'essouffle, pour d'autres, il est mort. Trois voies principales s'offrent alors aux jazzmen : le retour aux sources, le métissage et le postmodernisme alimenté par les musiques technologiques. La création des musiciens de jazz a toujours été tributaire des … Lire la suite
JAZZ MODAL
À partir de la fin des années 1950, des jazzmen adoptent une démarche dans laquelle la modalité prévaut sur la tonalité. Tous les courants du jazz vont peu à peu être concernés par cette approche. Le jazz modal ne peut pas vraiment être considéré comme un courant à part entière ; il s'agit plutôt d'une approche dans l'improvisation promue dans … Lire la suite
JAZZ ROCK ou JAZZ FUSION
Apparu à la fin des années 1960, le jazz-rock naît du croisement entre l'énergie du rock, le climat du funk et l'approche harmonique du jazz . Miles Davis en est le précurseur. À la fin des années 1960 et au début des années 1970, le rêve hippie se désagrège : concert désastreux des Rolling Stones à Altamont, près de San Francisco (1969), … Lire la suite
JAZZ SYMPHONIQUE
2 articles : GROFÉ (F.) • WHITEMAN (P.)  Lire la suite
JDANOV ANDREÏ ALEXANDROVITCH (1896-1948)
Responsable de l'idéologie du Parti communiste d'Union soviétique à la veille et au lendemain de la Seconde Guerre mondiale , Andreï Jdanov est le promoteur d'une ligne dure désignée sous le terme de jdanovisme . Fils d'un inspecteur d'école, Jdanov adhère au … Lire la suite
JDANOVISME
Jdanov, secrétaire du comité central et membre du bureau politique du Parti communiste d'Union soviétique, plus spécialement chargé du domaine culturel, avait fixé, sous leur forme la plus extrême, un certain nombre de principes de la politique culturelle du Parti communiste pendant la période stalinienne. C'est l'ensemble de cette doctrine, dans … Lire la suite
JE M'EN VAIS, Jean Echenoz - Fiche de lecture
Depuis son premier livre, Le Méridien de Greenwich (1979, prix Fénéon), Jean Echenoz (né en 1947) a toujours séduit la critique et le public par la singularité de son entreprise, définie lors de la sortie de son troisième ouvrage, L'Équipée malaise (1986), comme « la subversion du roman par déstabilisation … Lire la suite
JEAN LE BAPTISTE (mort en 28)
Jean, dit le Baptiste, nous est connu à travers la présentation interprétative, très diversifiée selon les livres, des Évangiles et des Actes des Apôtres. Si sa parenté avec Jésus, sa conception miraculeuse, sa naissance du prêtre Zacharie et de la stérile Élisabeth sont laissées à la seule responsabilité des sources de Luc, par contre, bien des … Lire la suite
JEAN L'ÉVANGÉLISTE saint (mort en 100 env.)
Personnage connu par les évangiles canoniques, les Actes des Apôtres et la première tradition patristique (Irénée), l'apôtre Jean, fils de Zébédée et de Salomé, né à Bethsaïde, était le frère de saint Jacques le Majeur et exerçait le métier de pêcheur. Avant le ministère de Jésus , il semble probable (d'après Jean, i, … Lire la suite
JEAN ÉPÎTRES DE
3 articles : BIBLE - Ancien et Nouveau Testament • AGAPÈ • JOHANNIQUES (ÉCRITS)  Lire la suite
JEAN LIVRE SECRET DE
L'importance de l'écrit gnostique qu'est l'Apokryphon (ou Livre secret) de Jean se mesure au nombre des versions antiques qu'on en a retrouvées : trois dans la bibliothèque de Nag Hammadi (Codex II, III et IV) et celle du papyrus … Lire la suite
JEAN CHRYSOSTOME (354 env.-407)
Avec Basile et Grégoire de Nazianze, ses aînés de quelques années, Jean Chrysostome (Jean « Bouche d'Or ») appartient à la génération de ceux qui édifièrent l'Église après les bouleversements doctrinaux et politiques qui suivirent l'avènement de l'Empire chrétien. La force de son verbe et la fougue de sa pensée lui ont valu d'être considéré comme … Lire la suite
JEAN CLIMAQUE saint (580 env.-env. 650)
Moine au mont Sinaï pendant un demi-siècle, Jean doit son surnom à son œuvre majeure, L'Échelle (en grec klimax) du paradis, véritable somme de la vie ascétique qui résume trois siècles d'expérience monastique, en se fondant surtout sur celle du Sinaï. L'Échelle … Lire la suite
JEAN DAMASCÈNE (640 env.-env. 750)
On voit souvent dans saint Jean Damascène l'auteur de la première Somme théologique. Certes la Source de la connaissance a servi de manuel en Orient pendant le Moyen Âge byzantin, cependant que, trois fois traduite en latin du xie au xiii … Lire la suite
JEAN GUALBERT saint (995 env.-1073)
Le récit de la vie de Jean Gualbert a été surchargé de tant de légendes qu'il est difficile de fixer une chronologie. Jean serait né à Florence à la fin du xe siècle. L'épisode qui aurait provoqué son entrée au monastère est célèbre. Jeune homme, il rencontre l'assassin d'un de ses parents en … Lire la suite
JEAN DE MATHA saint (1160-1213)
Cofondateur de l'ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs (autrement connu sous le nom d'ordre des Trinitaires ou Mathurins), Jean de Matha est né le 23 juin 1160 à Faucon-de-Barcelonette, en Provence et mort le 17 décembre 1213 à Rome. Enfant, Jean est élevé à Aix-en-Provence, avant de se retirer dans un ermitage près de … Lire la suite
JEAN NÉPOMUCÈNE saint (1330 env.-env. 1393)
Un récit en honneur au xviiie siècle raconte que Jean dit Népomucène naquit à Pomuk ou Népomuk en Bohême. Ses parents étant âgés, sa naissance fut miraculeuse. Très pieux, il fit de solides études qu'il couronna à Prague par les doctorats en théologie et en droit canon. Après un mois passé dans la … Lire la suite
JEAN DE DIEU saint (1495-1550)
Fondateur des Frères hospitaliers, né à Montemor-o-Novo (Portugal), orphelin de bonne heure, Juan Ciudad est berger, puis soldat. Converti, il se fait propagandiste d'écrits édifiants, à Grenade. Un sermon de saint Jean d'Ávila (1537) le pousse à de telles manifestations de contrition qu'il est enfermé à l'hôpital. Découvrant ainsi la cruauté de … Lire la suite
JEAN DE LA CROIX (1542-1591)
L'un des premiers religieux de la réforme des Carmes déchaux , saint Jean de la Croix, fut pris dans les violentes controverses qui, dans son ordre, opposèrent les réformés aux mitigés, et il eut, par là, une existence dramatique. Mais il connut, jeune, les plus hauts sommets de l'expérience mystique , et il exprima ses états intérieurs en des … Lire la suite
JEAN EUDES saint (1601-1680)
Né à Ri, près d'Argentan, Jean Eudes est le fils d'un chirurgien de campagne et le frère aîné de François, sieur de Mézeray, historien. Après avoir été l'élève des Jésuites au collège de Caen, il entre à l'Oratoire (1623). Il s'adonne aux missions paroissiales, en basse Normandie surtout. Il en estime les résultats éphémères, si le clergé des … Lire la suite
JEAN DE BRITTO saint (1647-1693)
Jésuite portugais, missionnaire aux Indes. Né à Lisbonne (son père sera vice-roi du Brésil), Jean de Britto devient page du futur roi Pierre II, puis entre au noviciat des jésuites , en 1662. Il réussit à l'âge de vingt-six ans à gagner les Indes et se rend dans la mission du Madurai ; il se fait pandaramswami à la vie … Lire la suite
JEAN-BAPTISTE DE LA SALLE saint (1651-1719)
Fondateur de l'Institut des frères des écoles chrétiennes. Aîné de onze enfants, né à Reims, dans une famille de négociants et de magistrats, créé chanoine à seize ans, Jean-Baptiste de La Salle fit de longues et solides études dans sa ville natale d'abord, puis à la Sorbonne à Paris, tout en s'occupant de ses six jeunes frères et sœurs, orphelins … Lire la suite
JEAN MARIE VIANNEY saint (1786-1859)
Né à Dardilly (Rhône), Jean Marie Vianney fit sa première communion dans le village voisin d'Écully en 1799, au cours d'une messe célébrée clandestinement. Il travaillait la terre avec son père. Il voulait être prêtre. En 1807, il commença de pénibles études chez le curé d'Écully, Charles Balley, un ancien génovéfain de grande valeur et de vertu … Lire la suite
JEAN BOSCO saint (1815-1888)
Prêtre italien, fondateur des Salésiens , saint Jean Bosco est l'un des grands éducateurs du xixe siècle. Né à Castelnuovo d'Asti, en Piémont, il ne put faire d'études, sa famille étant très pauvre, qu'avec l'aide de bienfaiteurs ou avec l'argent qu'il avait gagné en travaillant. Ordonné prêtre en … Lire la suite
JEAN XII (937-964) pape (955-964)
Personnage sans grande valeur morale, mais politicien assez habile, Octavien, fils d'Albéric (qui a dirigé Rome d'une main ferme pendant vingt-deux ans), accède au trône pontifical en 955, répondant ainsi à la volonté que son père a exprimée sur son lit de mort. Maître spirituel et temporel de la ville et des États de l' Église sous le nom de Jean … Lire la suite
JEAN XXI, PIERRE D'ESPAGNE (1220?-1277) pape (1276-1277)
Médecin, théologien, mais surtout logicien, Pierre d'Espagne, né à Lisbonne, fut maître ès arts à Paris avant 1246, date à laquelle il vint enseigner à la faculté de médecine de Sienne. Nommé archevêque de Braga (Portugal) en 1272, il devint l'année suivante cardinal-évêque de Tusculum et médecin du pape Grégoire X. À la mort de celui-ci, deux … Lire la suite
JEAN XXII, JACQUES DUÈSE ou D'EUZE (1245-1334) pape (1316-1334)
Né en 1245 dans une famille bourgeoise aisée de Cahors, Jacques Duèse, ou D'euze, étudie le droit canonique et le droit romain à Paris et Orléans. Chancelier de Charles II d'Anjou en 1309, il est créé cardinal en 1312. Élu pape à Lyon le 7 août 1316 pour succéder à Clément V sous le nom de Jean XXII, il va faire d'Avignon la résidence permanente … Lire la suite
JEAN XXIII, ANGELO RONCALLI (1881-1963) pape (1958-1963)
Jean XXIII , de son vrai nom Angelo Giuseppe Roncalli, fut l'un des papes les plus populaires de tous les temps (1958-1963). Il inaugura une nouvelle ère dans l'histoire de l' Église catholique par sa volonté de modernisation (ou aggiornamento), comme en témoigne la convocation à son initiative du deuxième concile du Vatican. … Lire la suite
JEAN XXIII, BALDASSARE COSSA (1370 env.-1419) antipape (1410-1415)
Au temps du Grand Schisme , Baldassare Cossa, après avoir étudié à Bologne, fait carrière ecclésiastique dans l'obédience romaine ; on lui confie la légation de la Romagne (1403), puis celle de Bologne (1409). Le 26 juin 1409, le concile de Pise, après avoir déposé les deux papes rivaux, avait élu à leur place Alexandre V, créant ainsi une … Lire la suite
JEAN Ier TZIMISKÈS (925-976) empereur d'Orient (969-976)
1 article : BYZANCE - L'Empire byzantin  Lire la suite
JEAN II COMNÈNE (1088-1143) empereur d'Orient (1118-1143)
1 article : BYZANCE - L'Empire byzantin  Lire la suite
JEAN III VATATZÈS (1193-1254) empereur d'Orient (1222-1254)
Empereur byzantin de Nicée (1222-1254), né en 1193 à Didymotique (Thrace), mort en novembre 1254 à Nymphaion (auj. Kelmapasa, Turquie). Issu de la noblesse byzantine et époux d' Irène , fille de l'empereur de Nicée Théodore Ier Lascaris, Jean III Vatatzès succède à ce dernier en 1222. Les frères de Théodore I … Lire la suite
JEAN V PALÉOLOGUE (1332-1391) empereur d'Orient (1341-1391)
2 articles : MANUEL II PALÉOLOGUE • JEAN VI CANTACUZÈNE  Lire la suite
JEAN VI CANTACUZÈNE (1292 env.-1383) empereur d'Orient (1347-1354)
Principal collaborateur d'Andronic III Paléologue, qu'il avait aidé à détrôner son grand-père Andronic II, Jean Cantacuzène dirigea de 1328 à 1341 la politique de l'Empire, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il encouragea la réforme des tribunaux et favorisa l'indépendance commerciale de l'Empire vis-à-vis des Génois et des Vénitiens par … Lire la suite
JEAN DE BRIENNE (1148-1237) empereur latin d'Orient (1231-1237)
Fils d'Érard II de Brienne. D'abord destiné à la vie religieuse, puis chevalier, il participa à la Quatrième Croisade, en 1204. Désigné par Philippe Auguste pour être l'époux de Marie de Montferrat, reine de Jérusalem , il repartit pour la Terre sainte en 1210. Veuf en 1212, il assuma la régence pour sa fille, Yolande ; il se remaria avec … Lire la suite
JEAN SANS TERRE (1167-1216) roi d'Angleterre (1199-1216)
Fils cadet de Henri II Plantagenêt , Jean attend longtemps en vain de recevoir une part des domaines paternels, en Irlande ou en France ; son mariage seul lui vaudra le comté de Gloucester. Opposé à son père, envieux du sort de son frère Richard Cœur de Lion, il lutte d'abord avec celui-ci contre la domination paternelle. À partir de l'accession … Lire la suite
JEAN Ier DE LUXEMBOURG (1296-1346) roi de Bohême (1310-1346)
Roi de Bohême (1310-1346), né le 10 août 1296 au Luxembourg , mort le 26 août 1346 à Crécy. Fils du futur empereur germanique Henri VII, de la maison de Luxembourg, Jean devient comte du Luxembourg en 1310. Nommé roi de Bohême la même année par son mariage avec Élisabeth (fille de Vanceslas II), il est solennellement couronné à Prague le … Lire la suite
JEAN SANS PEUR (1371-1419) duc de Bourgogne (1404-1419)
Fils aîné du duc de Bourgogne Philippe le Hardi et de Marguerite de Flandre , Jean, comte de Nevers, participa à la croisade organisée par Sigismond de Hongrie, fut pris par les Turcs lors du désastre de Nicopolis le 25 septembre 1396 (il y avait si bien combattu qu'il y gagna le surnom de Jean sans Peur) et ne revint en France qu'en 1398. Il … Lire la suite
JEAN II ASEN KALOJAN (mort en 1207) roi des Bulgares (1197-1207)
Frère de Jean Ier Asen, fondateur de la dynastie des Asen, qui rétablit l'indépendance de la Bulgarie : après une insurrection générale des Bulgares et des Valaques contre l'administration byzantine, la région de Trnovo avait, en effet, recouvré son indépendance en 1185. Mais il revenait à Jean II Asen d'achever l'œuvre de … Lire la suite
JEAN III ASEN II (mort en 1241) roi des Bulgares (1218-1241)
Fils de Jean II Asen Kalojan, Jean III Asen II succède sur le trône de Bulgarie à l'usurpateur Boril qu'il a fait déposer et aveugler. Après une série de campagnes victorieuses, il établit la domination bulgare sur l'Albanie, l'Épire, la Macédoine et la Thrace ; il mène une politique matrimoniale habile et gouverne son empire avec sagesse et … Lire la suite
JEAN II LE BON (1319-1364) roi de France (1350-1364)
Fils aîné de Philippe VI de Valois et de Jeanne de Bourgogne, Jean fut duc de Normandie, puis roi le 22 août 1350. Excellent chevalier, sa bravoure lui interdit la fuite qui avait sauvé son père à Crécy. D'intelligence probablement médiocre, il ne put éviter de graves maladresses qui lui aliénèrent le plus souvent le concours des états, maîtres de … Lire la suite
JEAN II CASIMIR (1609-1672) roi de Pologne (1648-1668)
Roi de Pologne (1648-1668) né le 22 mars 1609 à Cracovie (Pologne), mort le 16 décembre 1672 à Nevers (France). Deuxième fils de Sigismond III Vasa – qui règne sur la Pologne et, de 1593 à 1599, sur la Suède –, Jean Casimir se bat à partir de 1635 aux côtés des Habsbourg, durant la guerre de Trente Ans . Fait prisonnier par les Français sur la … Lire la suite
JEAN III SOBIESKI (1624-1696) roi de Pologne (1674-1696)
Fils aîné de Jakob Sobieski, castellan de Cracovie, Jean Sobieski, après avoir terminé ses études à Cracovie, voyage pendant deux ans en France, en Angleterre et aux Pays-Bas. Il retourne en Pologne en 1648 au moment de la révolte des Cosaques commandée par Bogdan Chmielnicki (Khmielnitski), et prend part à la tête de son propre détachement à la … Lire la suite
JEAN Ier LE GRAND (1358-1433) roi de Portugal (1385-1433)
Fils bâtard de Pierre Ier et d'une Galicienne, dom João entra très jeune dans l'un des nombreux ordres religieux militaires de l'époque, celui d'Aviz, et en devint grand maître. Il fut ainsi l'un des hommes les plus riches et les plus influents du Portugal. Son mariage (1383) avec Philippa, fille du duc de Lancastre, le … Lire la suite
JEAN II LE PARFAIT (1455-1495) roi de Portugal (1481-1495)
Dès 1474, dom Jo ao, le futur Jean II, avait manifesté son intuition en matière de progrès maritime par l'institution de la mare clausum, notion juridique destinée en l'occurrence à interdire aux non-Portugais l'accès aux territoires récemment découverts dans le golfe de Guinée. … Lire la suite
JEAN III (1502-1557) roi de Portugal (1521-1557)
Ayant hérité de son père Manuel Ier un empire s'étendant sur trois continents, Jean III eut, pendant les premières années de son règne, le double souci de consolider les conquêtes et d'en organiser l'administration. Le Brésil, ou plutôt la province de Santa Cruz (seule occupée à cette date), fit l'objet d'une mise en valeur … Lire la suite
JEAN IV LE FORTUNÉ (1604-1656) roi de Portugal (1640-1656)
Roi de Portugal (1640-1656), né vers le 18 mars 1604 à Vila Viçosa (Portugal), mort le 6 novembre 1656 à Lisbonne . Duc de Bragance – représentant le plus riche de l'aristocratie portugaise –, Jean le Fortuné est l'époux de Marie-Louise de Guzmán, fille du duc espagnol de Medina Sidonia. Fondé en 1641, le duché de Bragance a pour origine la … Lire la suite
JEAN V LE MAGNANIME (1689-1750) roi de Portugal (1706-1750)
Roi de Portugal (1706-1750), né le 22 octobre 1689 à Lisbonne , mort le 31 juillet 1750 à Lisbonne. Lorsque Jean V devient roi de Portugal à la mort de son père Pierre II (1683-1706), le pays est déjà impliqué dans la guerre de succession d'Espagne (1702-1714). Le souverain consent à signer la paix avec la France en 1713 (traité d'Utrecht) et … Lire la suite
JEAN VI LE CLÉMENT (1767-1826) roi de Portugal (1816-1826)
Roi de Portugal (1816-1826), né le 13 mai 1767 à Lisbonne , mort le 10 mars 1826 à Lisbonne. Fils cadet de Pierre III et de Marie Ire, Jean (dom João) devient l'héritier du trône portugais à la mort de son frère en 1788. En 1792, en raison de la fragilité mentale de sa mère, il prend les rênes du … Lire la suite
JEAN III VASA (1537-1592) roi de Suède (1569-1592)
Fils cadet de Gustave Vasa, Jean épouse Catherine Jagellon, fille du roi de Pologne Sigismond II Jagellon. Emprisonné de 1563 à 1567 par son frère Eric XIV, il fait déposer ce dernier et est élu roi de Suède à sa place par la noblesse suédoise. Jean III Vasa conclut en 1570 la paix de Stettin avec le Danemark et peut alors se consacrer, avec le … Lire la suite
JEAN BAUDRILLARD (Cahier de l'Herne)
Le Cahier de l'Herne, dirigé par François l'Yvonnet, qui a été consacré en 2005 à Jean Baudrillard , brosse le portrait paradoxal d'une œuvre et d'un homme qui revendiquent, sur fond de désenchantement, une irréductible singularité . Sa pensée – « géniale et dingue », selon les mots d'Edgar Morin – n'aura cessé de travailler … Lire la suite
JEAN BODEL D'ARRAS (1167 env.-1209/10)
Trouvère arrageois, Jean Bodel débute dans la carrière littéraire comme jongleur vers 1190. En 1194, il est membre de la confrérie des jongleurs et bourgeois d'Arras en même temps que sergent de l'échevinage. Il prend la croix en 1199 ou 1200, lors de la prédication de Foulques de Neuilly qui prélude à la IVe Croisade, mais, … Lire la suite
JEAN CICÉRON (1455-1499)
Un des premiers princes touchés par l' humanisme , l'électeur Jean Cicéron s'est plus occupé de la gestion intérieure du Brandebourg que d'une politique active avec les voisins. Devenu gouverneur de l'électorat en 1476, il a connu des débuts difficiles, ballotté entre le contrôle tatillon de son père, Albert Achilles, et les états qui refusent de … Lire la suite
JEAN DE BRÜNN (XIVe s.)
Après avoir été, pendant vingt ans, membre d'une communauté de bégards à Cologne, Jean de Brünn abjure en présence de l'inquisiteur Gallus Neuhaus et rallie l'ordre des Dominicains. Sa confession (1335), obtenue sans torture, livre de précieuses indications sur la pratique du Libre-Esprit dans une association fondée sur la pauvreté volontaire. … Lire la suite
JEAN DE CAMBRAI (mort en 1438)
Sculpteur de la fin du xive siècle sur lequel la lumière n'est pas encore entièrement faite. On sait qu'il naquit dans une petite ville de Picardie, à Roupy, près de Saint-Quentin, et qu'il porta d'abord le nom de Jean de Roupy avant d'adopter, vers 1375-1376, celui de Jean de Cambrai, lorsqu'il alla … Lire la suite
JEAN DE CHELLES (mort en 1258)
Jean de Chelles ne nous est connu que par la très belle inscription sculptée par son successeur, Pierre de Montreuil, sur le bras sud de Notre-Dame de Paris . Elle est suffisamment exceptionnelle pour affirmer le rôle prééminent reconnu à cet architecte au moment de sa mort en 1258. Elle permet de lui attribuer en outre le bras nord de la … Lire la suite
JEAN DE DAMBACH (mort en 1372)
Dominicain de Strasbourg, maître en théologie, Jean de Dambach (ou Darnbach) s'employa à réconcilier les schismatiques, à la suite de la crise que connut la papauté d'Avignon engagée dans une fâcheuse querelle avec Louis de Wittelsbach, duc de Bavière. La prise de position des dominicains de Strasbourg et particulièrement de Jean de Dombach en … Lire la suite
JEAN DE GAND (1340-1399) duc de Lancastre (1361-1399)
Quatrième fils d' Édouard III d'Angleterre, Jean de Gand doit son nom au hasard de sa naissance en Flandre. Époux de Blanche de Lancastre, il est fait, en 1362, duc de Lancastre. Moins souvent absent de son pays que son frère, le Prince Noir, il y joue un rôle politique grandissant et cela malgré des prétentions au trône de Castille, affirmées … Lire la suite
JEAN DE GARLANDE (1190 env.-apr. 1252)
1 article : EXEMPLUM  Lire la suite
JEAN DE GISCALA (Ier s.)
Un des chefs de la guerre des Juifs contre les Romains (66-70). Son action n'est connue que par ce qu'en relate son adversaire Flavius Josèphe dans La Guerre des Juifs et dans l'Autobiographie. Natif de Giscala en Galilée (aujourd'hui al-Jish), Jean est d'abord partisan de la soumission à Rome, jusqu'à la … Lire la suite
JEAN DE JANDUN (1280 env.-1328)
Maître ès arts à l'université de Paris, Jean de Jandun fut l'ami de Marsile de Padoue et participa à la lutte politique de Louis de Bavière contre les papes d'Avignon. Mais l'intérêt majeur qu'il présente est la manière radicale dont il a séparé, dans son enseignement, les vérités de foi des conclusions « rationnelles » de la physique et de la … Lire la suite
JEAN DE LEYDE (1510-1536)
1 article : ANABAPTISME  Lire la suite
JEAN DE LUGIO
1 article : CATHARES  Lire la suite
JEAN DE MARVILLE (mort en 1389)
Sculpteur auquel la critique moderne hésite à attribuer une seule œuvre, Jean de Marville apparaît pourtant, à la lumière des textes, comme l'un des grands artistes de la fin du xive siècle. Plusieurs localités de la Meuse ou du Nord se sont disputé l'honneur de l'avoir vu naître. Il apparaît pour la … Lire la suite
JEAN DE MEUNG ou DE MUN (1240?-? 1305)
3 articles : ROMAN DE LA ROSE (G. de Lorris et J. de Meun) • ALLÉGORIE • ROMAN DE LA ROSE  Lire la suite
JEAN D'ÉPHÈSE (507 env.-586)
Évêque monophysite de Constantinople sous Justinien ; exilé par Justin II. Jean d'Éphèse est l'auteur d'une Histoire des saints d'Orient (568) qui retrace la vie de cinquante-huit moines de Mésopotamie et qui est importante pour l'histoire de la vie monastique en Orient, ainsi que d'une Histoire de l'Église … Lire la suite
JEAN DE RIPA (XIVe s.)
On sait seulement de Jean de Ripa, l'un des penseurs les plus remarquables de Paris dans la seconde moitié du xive siècle, qu'il publia en 1357 son commentaire des Sentences (Lectura super Primum Sententiarum) et que ses Determinationes, dans … Lire la suite
JEAN DE ROUEN (actif de 1510 à 1572)
Son apprentissage fait en Normandie, sur les chantiers de Gisors et de la cathédrale de Rouen, le sculpteur français Jean de Rouen a collaboré vraisemblablement au tombeau des cardinaux d'Amboise. Avec d'autres artistes, il est appelé au Portugal par le roi Manuel, en 1518. Il s'installe à Coimbra, s'y marie et y meurt. C'est lui qui signe la … Lire la suite

« Page précédente Page suivante »