BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

YANTRA

Diagrammes linéaires (figures géométriques) ou images comportant des paysages, des animaux, des personnages que la tradition indienne, tant hindoue que bouddhique, utilise comme supports de méditation. La contemplation attentive des yantras est censée obliger la pensée à se concentrer sur des formes dont l'intelligence intuitive (buddhi) appréhende progressivement (ou instantanément, selon les écoles) la signification métaphysique. Le plus souvent, les textes tantriques donnent le nom de maṇḍala aux figures les plus élaborées et celui de yantra (mot sanskrit qui veut dire « instrument de maîtrise ») à celles qui sont plus strictement géométriques. La plus célèbre de ces dernières est le shrī yantra (śri veut dire « splendeur », « bonne fortune », « prospérité »). Une enceinte extérieure carrée comportant quatre portes, qui ouvrent sur les quatre points cardinaux, enserre un triple cercle auquel on donne le plus souvent l'allure d'un lotus déployant successivement huit, seize et trente-deux pétales. La partie centrale de la figure (le cœur du lotus) comporte neuf triangles imbriqués les uns dans les autres à la manière d'un « sceau de Salomon » : cinq triangles pointe en bas, quatre triangles pointe en haut. Enfin, le centre exact est marqué par un point (bindu). Le symbolisme de cet ensemble est très complexe : il s'agit essentiellement d'une représentation de l'Univers, avec la Terre (le carré), l'Espace (les portes s'ouvrant sur les orients), le Ciel (les cercles concentriques), le déploiement de la manifestation phénoménale (les pétales du lotus), les forces de vie (les triangles pointe en haut représentent le principe mâle, ceux qui ont la pointe en bas figurent l'élément femelle) ; enfin, la transcendance de l'absolu (le brahman) est suggérée par le point central. La connaissance de ce symbolisme s'obtient par la pratique du dhyāna (« méditation », l'une des étapes les plus avancées du yoga), dont l'apprentissage se fait sous la direction d'un guru (« maître sp [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

VARENNE, « YANTRA  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yantra/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« YANTRA » est également traité dans :

ÉSOTÉRISME

Écrit par :  Serge HUTIN

Dans le chapitre "La tradition et les traditions"  : …  permettre l'appréhension intuitive de la structure archétypique du monde surnaturel (dans le tāntrisme, on nomme ces figures yantra et mandala). On en retrouverait l'équivalent en Occident avec les splendides roses de nos cathédrales gothiques : il s'agit, dans une perspective ésotérique, de supports concrets pour la méditation ; le spectateur… Lire la suite
INDE (Arts et culture) - L'art

Écrit par :  Raïssa BRÉGEATMarie-Thérèse de MALLMANNRita RÉGNIER

Dans le chapitre "Le lieu saint"  : …  À ces constructions réelles correspondaient des diagrammes ésotériques (yantra). Ces « instruments de pensée », préfigurés par l'autel védique, résument en des tracés géométriques les forces cosmiques et traduisent graphiquement les syllabes des formules sacrées (mantra). Ce sont en même temps des «… Lire la suite
MANTRA

Écrit par :  André PADOUX

Dans le chapitre "L'hindouisme"  : …  les rites, en incantations, charmes ou amulettes (donc sous forme écrite), généralement en association avec des diagrammes (yantra), à toutes fins mondaines ou surnaturelles. Les « six actions [magiques] », les ṣaṭkarmāṇi, des textes tantriques (enchanter, immobiliser, tuer, etc.) reposent sur la manipulation de leur force. Mantras et yantra… Lire la suite

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.