BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

YACK ou YAK

Média

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

YackGros bovidé, très souvent domestiqué, vivant dans les contrées montagneuses (jusqu'à 6 000 mètres d'altitude) de l'ouest de la Chine (Tibet) et du nord de l'Inde (Ladakh). Classe : Mammifères ; ordre : Artiodactyles ; famille : Bovidés.

Yack Photographie

Yack Domestiqué, le yack (Bos grunniens) est à la base de la communauté tibétaine : il est utilisé comme bête de somme, fournit du lait, de la viande, du cuir, et ses excréments, une fois séchés, constituent l'unique combustible de ces régions désertiques.

Crédits: Istituto Geografico De Agostini Consulter

Le yack (Bos grunniens), ou yak, possède un corps trapu, une bosse dorsale au niveau des épaules, des membres et une tête plus fins. Il est recouvert d'une épaisse et longue toison, touchant pratiquement le sol, de couleur brune à noirâtre, qui le protège des vents violents soufflant à haute altitude. Mâles et femelles portent de lourdes et longues cornes (jusqu'à un mètre de longueur) en forme de lyre et dirigées vers l'avant. Les yacks domestiqués sont plus roux, marbré de noir, de brun et même parfois de blanc ; il s'agit en fait essentiellement d'hybrides de yacks et de vaches appelés dzos.

Le yack mesure 3,25 m de longueur et jusqu'à 1,80 m de hauteur au garrot. Il pèse jusqu'à 850 kilogrammes pour un mâle sauvage. Les femelles et les animaux domestiques sont plus petits et peuvent peser jusqu'à trois fois moins. L'espérance de vie du yack est de quinze ans, la race domestique vivant plus longtemps.

Devenus très rares à l'état sauvage, concurrencés par la race domestique, les yacks forment des hardes, de plus d'une vingtaine d'individus, composées d'une part d'un mâle, de femelles et de jeunes, et d'autre part, uniquement de mâles. Ils s'alimentent généralement le matin et le soir, paissant toute la végétation disponible sur ces terres montagneuses. Le reste du temps est consacré à la rumination ou aux bains lorsqu'il fait chaud.

Pendant la période du rut, qui se situe généralement en septembre et octobre, les mâles sont agressifs. Après neuf à dix mois de gestation, les femelles mettent bas un jeune qui sera allaité pendant six mois.

Très menacés en tant qu'espèce sauvage, les yacks ont été domestiqués il y a fort longtemps. Sélectionnés pour leur placidité, ils sont utilisés comme bêtes de somme et de trait. Ils sont également source de nourriture (lait et viande) et fournissent laine et peaux aux populations locales.

Marie-Claude BOMSEL

Pour citer cet article

Marie-Claude BOMSEL, « YACK ou YAK  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yack-yak/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« YACK ou YAK » est également traité dans :

RUMINANTS

Écrit par :  Robert MANARANCHE

Dans le chapitre "Tauroidea"  : …   bubalis), le banteng (Bibos banteng), l'anoa (Anoa depressicornis), le *yack (Bos grunniens) sont autant de formes domestiquées, toutes originaires d'Asie. Le bison, dont on connaît une espèce américaine et une européenne, n'a jamais fait l'objet de domestication. La sous-famille des Ovinae, qui groupe… Lire la suite
TIBET (XIZIANG)

Écrit par :  Chantal MASSONAUDLuciano PETECHDavid SNELLGROVEPierre TROLLIET Universalis

Dans le chapitre "Les hommes et le milieu"  : …  sur deux espèces remarquablement adaptées au milieu tibétain : le mouton et surtout le *yack ; le yack, précieux animal de bât, fournit aussi du lait qui, transformé en beurre et consommé avec le thé (importé en « briques » du Sichuan et dont la culture se développe au Tibet oriental), est avec le tsamba la base de l'alimentation des… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.