BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VERSAILLES TRAITÉ DE (28 juin 1919)

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  BELGIQUE - Histoire

Écrit par : Guido PEETERS

Dans le chapitre "La Première Guerre mondiale"  : … septembre 1918 commença l'offensive de libération qui conduisit, le 11 novembre, à l'armistice. Le *traité de Versailles (1919) octroya à la Belgique la levée de sa neutralité, un traitement privilégié en matière de dommages de guerre, les territoires sous mandat du Ruanda et du Urundi et l'annexion des cantons germanophones de Eupen, de Malmédy et… Lire la suite
2.  BULGARIE

Écrit par : Roger BERNARDAndré BLANCChristophe CHICLETNadia CHRISTOPHOROVJack FEUILLETVladimir KOSTOVEdith LHOMELRobert PHILIPPOT

… er compte prendre sa revanche en 1915, en entrant en guerre au côté des puissances centrales, *ce qui a pour résultat d'infliger une humiliation supplémentaire au nationalisme bulgare (traité de Neuilly de 1919, qui confirme les clauses de Bucarest, à cela près qu'il enlève à la Bulgarie son débouché maritime de Thrace). Ferdinand I<sup class="sup"></sup> Lire la suite
3.  COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

Écrit par : Roland LOMME

Dans le chapitre "La formation du modèle soviétique (1917-1945)"  : …  ». Dès 1923, elle proclame que la Tchécoslovaquie est « une création des vainqueurs de *Versailles, un simple instrument, un satellite aux mains des banquiers français », un État impérialiste, « une prison des nations », et invite le Parti communiste tchécoslovaque à renoncer à son attitude « grand-tchèque » vis-à-vis des minorités nationales et à… Lire la suite
4.  ERZBERGER MATTHIAS (1875-1921)

Écrit par : Léon STRAUSS

… *Député du Reichstag (1903), Matthias Erzberger y devient le chef du parti du centre catholique. Opposé à la politique coloniale de von Bülow, il approuve, en revanche, la politique d'armement de Bethmann-Hollweg. Membre du conseil d'administration du groupe sidérurgique Thyssen, il soutient, au début de la guerre, les projets d'annexion du bassin… Lire la suite
5.  FLEUVES INTERNATIONAUX

Écrit par : Hubert THIERRY

Dans le chapitre "Internationalisation des fleuves"  : … du fleuve. L'apogée du droit fluvial classique – c'est-à-dire libéral – fut atteint avec le *traité de Versailles et la convention de Barcelone. Le traité de Versailles posait le principe du traitement égal de tous les pavillons riverains et non riverains et, dans le même temps, imposait à l'Allemagne un régime d'internationalisation de l'… Lire la suite
6.  GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

Écrit par : Marc FERRO

Dans le chapitre "Le traité de Versailles"  : … *Signé en juin 1919, le traité de Versailles dessaisissait l'Allemagne de l'Alsace-Lorraine, de la Posnanie, d'Eupen et Malmédy, de ses territoires d'outre-mer. Un plébiscite serait organisé ultérieurement pour décider si la Silésie serait allemande ou polonaise, si la Sarre retournerait à l'Allemagne ou demeurerait française. Son armée réduite à… Lire la suite
7.  GUILLAUME II (1859-1941) empereur d'Allemagne (1888-1918)

Écrit par : Léon STRAUSS

… *Empereur d'Allemagne et roi de Prusse, Guillaume II est le petit-fils de Guillaume Ier et de Victoria d'Angleterre, et le fils de Frédéric III. Après le court règne de son père, il accède à l'Empire en 1888. Très orgueilleux et jaloux de son autorité, il rêve de jouer un grand rôle et de conduire lui-même les destinées de l'Empire. Il… Lire la suite
8.  HITLER ADOLF (1889-1945)

Écrit par : Philippe BURRIN

Dans le chapitre "Le chef de régime"  : … d'obtenir des succès spectaculaires. Après avoir retiré son pays de la Société des nations en 1933, *Hitler procéda au démantèlement du traité de Versailles, en réintroduisant le service militaire obligatoire en mars 1935, puis en remilitarisant la Rhénanie un an plus tard. Exploitant la désunion des puissances occidentales, il profitait du… Lire la suite
9.  MINORITÉS DROIT DES

Écrit par : Yves PLASSERAUD

Dans le chapitre "La question des minorités en Europe"  : … mondiale, nombre de peuples durent en revanche remettre à plus tard leurs espoirs d'émancipation. *Les traités de paix imposés aux vaincus après la Grande Guerre verront l'émancipation nationale d'un certain nombre de peuples de taille moyenne. Malheureusement, ces nouveaux États n'ont guère de traditions étatiques nationales, sont politiquement… Lire la suite
10.  NAISSANCE DE LA SOCIÉTÉ DES NATIONS

Écrit par : Vincent GOURDON

  *Le 6 janvier 1920 voit la première réunion à Paris du Conseil de la Société des Nations. La création de la Société des Nations (S.D.N.) marque, au lendemain de la Première Guerre mondiale, une première tentative de fonder une organisation internationale permanente apte à trouver des solutions pacifiques aux conflits entre… Lire la suite
11.  O.I.T. (Organisation internationale du travail)

Écrit par : Victor-Yves GHEBALI

…  la Société des nations (S.D.N.) – élaboré au sein de la conférence de la paix de Paris, en 1919, et* adopté en tant que partie XIII du traité de Versailles. Créée en tant qu'organisme indépendant, l'O.I.T. fut toutefois reliée à la S.D.N. par diverses dispositions organiques, instituant notamment une unicité de siège (Genève), de composition… Lire la suite
12.  ORLANDO VITTORIO EMANUELE (1860-1952)

Écrit par : Paul GUICHONNET

… *Juriste et homme d'État italien, Vittorio Emanuele Orlando acquiert, dès 1885, une grande renommée par ses publications scientifiques. Député libéral modéré de 1897 à 1924, il occupe une position de premier plan à la Chambre et collabore avec Giolitti, qui en fait son ministre de l'Instruction publique (de 1903 à 1905) puis de la Justice (de 1907 à… Lire la suite
13.  POLOGNE

Écrit par : Jean BOURRILLYGeorges LANGRODMichel LARANMarie-Claude MAURELGeorges MONDJean-Yves POTELHélène WLODARCZYK

Dans le chapitre "De la Première à la Seconde Guerre mondiale (1914-1945)"  : … Ignacy Paderewski (1860-1941), alors président du Conseil et ministre des Affaires étrangères. Le *traité de Versailles définit les frontières occidentales : la Pologne recevait la Poznanie et le « Corridor » qui lui donnait un accès de 70 kilomètres de largeur à la Baltique, séparant ainsi la Prusse orientale du reste de l'Allemagne et attribuant… Lire la suite
14.  PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Écrit par : Sylvain VENAYRE

  *En 1914, les tensions sont extrêmes en Europe. Elles tiennent essentiellement à l'inadéquation entre les frontières des États et les vœux formulés par les différentes nations. L'assassinat, le 28 juin 1914, de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie par un Bosniaque désireux que sa nation soit rattachée à l'État serbe est… Lire la suite
15.  REICHSWEHR

Écrit par : André BRISSAUD

… *Armée de métier de la République de Weimar, la Reichswehr est née de la Constitution de 1919. Les rapports du chef de l'État avec l'armée devinrent alors très différents de ceux qui avaient existé au temps du Kaiser. À la suite des réformes constitutionnelles d'octobre 1918, l'armée était, en principe, soumise au contrôle parlementaire. Le… Lire la suite
16.  RHIN

Écrit par : Gabriel WACKERMANN

Dans le chapitre " La première voie navigable européenne"  : … Il s'agit là de la forme encore actuelle des principes élaborés par les États riverains du Rhin. Le *traité de Versailles de 1919 marque l'apogée du libéralisme dans le domaine de la navigation fluviale : il étend le bénéfice du régime international du Rhin à toutes les nations, riveraines ou non. Mais le protocole additionnel à la convention de… Lire la suite
17.  ROYAUME-UNI - Histoire

Écrit par : Bertrand LEMONNIERRoland MARX Universalis

Dans le chapitre "Le bilan de la Grande Guerre"  : … de Lloyd George (coupon elections). Celui-ci, fort de l'appui de sa nation, a négocié à *Versailles les meilleures conditions possibles de paix, obtenant des dépouilles coloniales allemandes une part considérable de l'ancien Moyen-Orient ottoman, un quart des futures réparations allemandes et, au bénéfice de chacun des dominions, un… Lire la suite
18.  SONNINO GIORGIO SIDNEY baron (1847-1922)

Écrit par :  Universalis

…  demeure aux Affaires étrangères jusqu'à la fin de la guerre, malgré les remaniements ministériels. *Lors de la conférence de la paix, à Versailles, les Alliés, en particulier les États-Unis, refusent de concéder à l'Italie les vastes compensations territoriales promises en échange de son intervention aux côtés de l'Entente. Le coût de la guerre a… Lire la suite
19.  TARDIEU ANDRÉ (1876-1945)

Écrit par :  Universalis

…  de Clemenceau lors de la conférence de Paris, il joue un rôle considérable dans la rédaction du *traité de Versailles. Tardieu est ministre des Régions libérées (Alsace-Lorraine) dans le cabinet de Clemenceau, de novembre 1919 à janvier 1920. Lorsque celui-ci se retire de la vie politique, Tardieu lui demeure fidèle et refusera systématiquement… Lire la suite
20.  TROISIÈME REICH (1933-1945)

Écrit par : Gilbert BADIA

Dans le chapitre "Réarmement et système d'alliances"  : … Hitler décide, le 7 mars 1936, de réoccuper en Rhénanie la zone démilitarisée en application du* traité de Versailles. L'absence de réaction des pays signataires du traité, et singulièrement de la France, l'ancre dans l'idée que les puissances occidentales ne s'opposeront pas à ses visées expansionnistes. Le IIIe Reich va d'autre… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média