BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

IDÉES THÉORIE DES

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ÂME

Écrit par : Pierre CLAIRHenri Dominique SAFFREY

Dans le chapitre "Avènement de la « psychologie » avec Socrate, Platon et Aristote"  : … âme après la vie corporelle doit être semblable à l'état qui a précédé cette vie ; la doctrine des *Idées implique que l'âme, avant son entrée dans le corps, a contemplé le monde intelligible ; il faut donc qu'il en soit de même après la mort ; et un argument « de droit » selon lequel l'intelligible, l'Idée, appelle une intelligence ; cette… Lire la suite
2.  ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

Écrit par : Pierre AUBENQUE

Dans le chapitre "La philosophie à Athènes aux Ve et IVe siècles avant J.-C."  : … au changement et à la mort, Platon projette les premières dans un autre monde, le monde des *Idées. L'Idée devient dès lors le modèle dont les réalités sensibles sont des copies affaiblies, mais auquel elles continuent de « participer ». Ce détour par les Idées, ce « long circuit » n'est qu'un moment dans la démarche platonicienne. À la… Lire la suite
3.  ARISTOTE

Écrit par : Pierre AUBENQUE

Dans le chapitre "Critique de la théorie des Idées"  : … *Aristote critique la théorie platonicienne des Idées aux livres A, M et N de la Métaphysique : dans le premier de ces textes, il parle des platoniciens à la première personne du pluriel, preuve qu'il se considérait encore comme un des leurs au moment où il l'écrivit. De fait, la critique de la théorie des Idées était déjà devenue un thème… Lire la suite
4.  ARISTOTÉLISME

Écrit par : Hervé BARREAU

…  à la qualification un peu abusive de « système ». Née, en effet, de la critique de la doctrine *platonicienne des Idées, cette œuvre embrasse toutes les disciplines philosophiques, qui vont de la dialectique et de la logique à la philosophie morale et politique et même à l'esthétique, en passant par la physique, la biologie et la psychologie.… Lire la suite
5.  CONCEPTUALISME, philosophie

Écrit par : Joseph VIDAL-ROSSET

…  répandue, on entend par conceptualisme l'ensemble des systèmes philosophiques qui considèrent les *Idées (ou Formes) comme immanentes aux choses sensibles, alors que le réalisme platonicien les affirme transcendantes à celles-ci. Appelons cette forme de conceptualisme « conceptualisme ontologique ». L'ontologie conceptualiste est une position… Lire la suite
6.  EMPIRISME

Écrit par : Edmond ORTIGUES

Dans le chapitre "L'empirisme au XIXe et au XXe siècle"  : … antécédents. Ces deux thèses se comprennent assez bien par référence aux époques antérieures. *D'un côté, la théorie des idées est une affaire du xviie siècle qui a évolué en même temps que la découverte de la sensibilité dans la littérature du xviiie ; de l'autre, l'intérêt porté à l'induction se… Lire la suite
7.  ESTHÉTIQUE - Histoire

Écrit par : Daniel CHARLES

Dans le chapitre "Platon"  : … adoucit jusqu'à suggérer, dans Les Lois, que l'art n'est qu'un divertissement inoffensif. *De même, il faut souligner l'incertitude dans laquelle se trouve Platon sur le bien-fondé de la théorie des Idées : dans la première partie du Parménide, il s'interroge sur l'opportunité de parler d'Idées à propos des choses laides ; c'est… Lire la suite
8.  INTELLECT & INTELLIGIBLES

Écrit par : Édouard-Henri WÉBER

… *Du latin intellectus (le terme grec correspondant est nous), l'intellect est le principe de la pensée sous sa forme la plus haute ; à l'époque moderne lui correspondent des termes aux nuances particulières : intelligence, raison, esprit ; au xviie siècle : entendement. Pour Aristote, les aristotélisants arabes… Lire la suite
9.  MÉTAPHYSIQUE

Écrit par : Ferdinand ALQUIÉ

Dans le chapitre "L'Antiquité"  : … est, en effet, un des soucis majeurs des philosophes. Cela se voit déjà clairement chez Platon. *Et sans doute la théorie platonicienne des Idées, sources et modèles de toutes choses, ne doit-elle pas être interprétée de façon naïvement réaliste, et comme si les Idées formaient une sorte de monde séparé. Platon, cependant, ne craint pas de… Lire la suite
10.  ONTOLOGIE

Écrit par : Paul RICŒUR

Dans le chapitre "L'ontologie platonicienne"  : … avec Platon, les deux transcendances n'en font qu'une : l'être véritable, le véritablement étant, *c'est l'εἶδος, à la fois périmètre de réalité et contour d'intelligibilité ; dans l'Idée de Platon se continue l'affirmation parménidienne que l'être et la pensée sont la même chose ; et aussi cette affirmation que l'être est intemporel et immuable… Lire la suite
11.  PLATON

Écrit par : Monique DIXSAUT

Dans le chapitre "Les doctrines non écrites"  : … matérielle d'Aristote, découle une structure à trois niveaux : le monde intelligible contenant les *Idées-Nombres ou Nombres idéaux, les êtres intermédiaires (entités mathématiques et âmes), et le monde sensible constitué à partir des quatre éléments associés aux quatre polyèdres réguliers. Principes des Idées, elles-mêmes causes de tout le reste,… Lire la suite
12.  PRATIQUE ET PRAXIS

Écrit par : Éric WEIL

Dans le chapitre "La naissance du problème"  : … échapper par sa fluidité au discours en grec à la fois ce qui s'offre à la vue et la vision même). *La théorie (qu'il est préférable d'appeler, avec son nom grec, théôria, pour la distinguer de ce que nous comprenons sous « théorie » et qui se réfère à l'action et à l'activité) est pour Platon vision des Idées, c'est-à-dire des structures… Lire la suite
13.  RAISON

Écrit par : Éric WEIL

Dans le chapitre "La dialectique platonicienne"  : … fondamentales dont ils constituent comme des copies floues et infidèles, reconnaissables cependant. *Au sens plein n'existent que les originaux, les idées, les formes vues par l'esprit, la forme du beau lui-même, de la justice, du lion ; elles seules sont authentiquement perçues, ce qui vient de la sensation ne… Lire la suite
14.  SAGESSE

Écrit par : Manuel de DIÉGUEZ

Dans le chapitre "L'intelligence visionnaire"  : … qu'avec Abélard, puis avec les nominalistes du xive siècle, il est apparu que *la connaissance du monde par le relais des idées est nécessairement pauvre et toute partielle, au lieu de plénière et glorieuse. En vérité, le soleil véritable – celui qui resplendissait hors de la caverne – était déjà, aux yeux de Platon, une… Lire la suite
15.  SIGNE ET SENS

Écrit par : Paul RICŒUR

Dans le chapitre "Histoire du problème"  : … aux choses mêmes « sans les mots » ; or, aller aux choses sans les mots, c'est méditer sur les *idées, c'est-à-dire sur les modèles intelligibles des choses empiriques, qui seuls sont véritablement. Socrate avait déjà enseigné à « définir » les Idées (idées mathématiques, idées morales, idées de choses, etc.) : ces définitions… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média