BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

3.  Harmonie des mondes

  La relation de Bode

En 1772, une découverte importante vient apporter de nouvelles lumières sur l'ordonnancement des planètes du système solaire. En Allemagne, Johann Elert Bode (1747-1826), directeur de l'Observatoire de Berlin, reprend à son compte une relation numérique liant les distances des planètes au Soleil. Découverte en 1741 par le philosophe allemand Christian Wolff, cette relation est précisée par son compatriote Johann Daniel Tietz (1729-1796, qui latinise son nom en Titius). S'inspirant de ces travaux, Bode publie une relation empirique qui décrit bien les distances respectives des planètes au Soleil (cf. tableau).

L'absence de planète entre Mars et Jupiter incite les astronomes de la fin du xviiie siècle à scruter le ciel à la recherche d'un astre nouveau. C'est ainsi que William Herschel découvre fortuitement Uranus en 1781. Mais, en 1801, l'abbé Giuseppe Piazzi découvre Cérès, dont on sait aujourd'hui qu'il est le plus gros des astéroïdes avec un diamètre qui est estimé à 930 kilomètres. Par la suite, de nombreux petits corps sont trouvés, dont Pallas (520 km de diamètre), Vesta (530 km), Junon (240 km), etc., jusqu'à Icare (700 m) et Adonis (150 m). Ainsi, le système solaire dispose d'une véritable ceinture composée de plusieurs milliers d'astéroïdes. On voit nettement qu'à l'exception de Neptune, qui doit se faire remplacer par Pluton, la relation de Titius-Bode s'accorde bien avec la réalité.

La relation de Titius-Bode connaît un réel succès dans la communauté des astronomes de la fin du xviiie siècle, car elle « mathématise » ce qui était jusque-là considéré comme un processus aléatoire. Elle complète ainsi les analogies orbitales des différents corps du système solaire : coïncidence du plan des orbites planétaires avec l'équateur solaire (à 70 près), révolution dans le même sens et orbites presque circulaires. [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

 

Pour citer cet article

PROUST, « PLANÉTAIRES SYSTÈMES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-planetaires/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« PLANÉTAIRES SYSTÈMES » est également traité dans :

KEPLER, télescope spatial

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.