BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SYNDICATS AGRICOLES

Le syndicalisme agricole français paraît singulier au profane. C'est un ensemble réputé puissant qui semble régner sur un véritable maquis d'organisations de toute nature. Son objet, ici comme ailleurs, est « l'étude et la défense des intérêts » professionnels. Cependant, il n'est assimilable ni au syndicalisme ouvrier, ni à celui des milieux patronaux ou des professions indépendantes, bien qu'il emprunte dans ses méthodes, ses discours et ses positions politiques à l'un et à l'autre. Au-delà des contingences de tout processus historique, cette singularité reflète la grande diversité et la forte spécificité de la condition économique et sociale des agriculteurs.

Si le salarié est généralement dans une situation de subordination économique et juridique à l'égard de l'employeur, l'agriculteur est formellement un travailleur indépendant, maître de ses moyens de production et, parfois, employeur de main-d'œuvre. Cependant, souvent, le second a été, ou paraît, en infériorité de rapport de force avec son environnement économique. Ainsi, la condition des petits métayers et fermiers face à la propriété bailleresse ou de certains paysans peu dotés et souscrivant un contrat d'intégration déséquilibré avec des entreprises de l'agroalimentaire s'apparente à une dépendance économique proche de celle des ouvriers. Les situations d'oligopole ou de monopole, voire de comportements frauduleux, auxquelles les agriculteurs sont parfois exposés, entraînent également une asymétrie de rapport de force à leur détriment. Néanmoins, elles n'engendrent pas une dépendance économique comparable aux cas précédents : les possibilités de choix alternatifs restent plus ouvertes.

En fait, le grand problème que les agriculteurs – et les consommateurs – ont dû affronter historiquement est l'instabilité, souvent chaotique, des marchés agricoles. La pénurie peut succéder à la pléthore, la flambée des prix à leur effondrement : une question majeure que le pouvoir politique s'est toujours échiné à résoudre. Cette instabilité a longtemps conduit la [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  13 pages…

 

Pour citer cet article

VERCHERAND, « SYNDICATS AGRICOLES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicats-agricoles/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« SYNDICATS AGRICOLES » est également traité dans :

A.M.A.P. (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne)

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

Dans le chapitre "Les A.M.A.P., un monde d’associations en évolution permanente"  : …  cette concurrence commerciale se profile en arrière-plan une opposition entre deux grands syndicats agricoles : la Confédération paysanne, apparentée à la gauche écologiste, et la F.N.S.E.A. (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), plutôt positionnée à droite sur le plan politique. Les A.M.A.P., très proches des idées défendues… Lire la suite
BOVÉ JOSÉ (1953-     )

Écrit par :  Paul PAYAN

bâtiment symbolisant la résistance du Larzac face au projet d'extension du camp militaire. L'une des rencontres clés de sa vie date de Pâques 1973 quand Bernard Lambert, leader des Paysans travailleurs, vient proposer sur le plateau du Larzac son projet d'une « grande marche ». José Bové a alors vingt ans et multiplie les contacts avec différents… Lire la suite
CHAVEZ CESAR (1927-1993)

Écrit par :  Marie-France TOINET

des modes d'action originaux et de leur donner un écho national : il faut un syndicat. En 1962, il saute le pas et fonde la National Farm Workers Association (devenue United Farm Workers en 1966, à l'adhésion à l'A.F.L.-C.I.O.), qui regroupe d'abord les cueilleurs de raisin. Grèves et manifestations se succèdent. Le déclic et l'heure de gloire… Lire la suite
COOPÉRATIVES

Écrit par :  Denis CLERC

Dans le chapitre "Coopératives agricoles"  : …  Le problème des coopératives agricoles est un peu de même nature. Elles sont fort présentes dans le monde agro-alimentaire, avec environ 4 000 entreprises chargées de l'approvisionnement des exploitations agricoles, de l'écoulement ou de la transformation de leurs produits. On compte également 12 000 coopératives d'utilisation de matériel (agricole… Lire la suite
GRANGERS

Écrit par :  André KASPI

Le mouvement coopératif des grangers, la Grange, est une société secrète agraire créée à Washington en 1867 par Oliver Hudson Kelley et par des employés du gouvernement en vue de lutter contre les injustices qui frappent les agriculteurs. À l'origine d'un fort mouvement agrarien, la Grange compte 800 000 adhérents en 1875 :… Lire la suite
LAMOUR PHILIPPE (1903-1992)

Écrit par :  Jacques PELISSIER

l'action professionnelle. C'est sous son impulsion que naît la Confédération générale de l'agriculture, dont il devient le secrétaire général. Il s'agit alors de redonner à l'agriculture française et à ses organisations syndicales, financières et mutualistes une structure cohérente et représentative. À cette époque, les moyens de production sont… Lire la suite
POPULISME, États-Unis

Écrit par :  Marie-France TOINET

Le populisme, qui marque profondément la conscience et la politique américaines, naît à la fin du xixe siècle. Alors que la société américaine est en plein développement économique, et que certains accumulent des fortunes en quelques années, des millions d'Américains vivent dans… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.