BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CARMICHAEL STOKELY (1942-1998)

Militant pour les droits civiques et un des protagonistes des mouvements noirs aux États-Unis dans les années 1960, Stokely Carmichael était né le 29 juin 1941 à Port of Spain (Trinité-et-Tobago).

Il s'établit à New York en 1952. Après avoir poursuivi sa scolarité dans le Bronx, il est admis à l'université Howard en 1960. Il y rejoint le Student Nonviolent Coordinating Committee (S.N.C.C. : « comité de coordination des étudiants non violents ») et le Nonviolent Action Group (« groupe d'action non violent »). En 1961, il fait partie des Freedom Riders (« compagnons de la liberté »), qui voyagent à travers les États du Sud afin de défier la ségrégation dans les transports publics. Sa participation lui vaut d'être arrêté à Jackson, dans le Mississippi, et condamné à 50 jours de prison.

Après l'obtention de son diplôme en 1964, Stokely Carmichael continue à s'impliquer dans le Mouvement pour les droits civiques et le S.N.C.C. Au cours de l'été de la même année, il rejoint le S.N.C.C. du comté de Lowndes, en Alabama, pour une campagne d'inscription de Noirs américains sur les listes électorales. Il contribue à la mise en place de la Lowndes County Freedom Organization. Ce parti politique indépendant choisit pour emblème une panthère noire, futur symbole du Black Panther Party.

Pendant cette période, Carmichael et d'autres membres du S.N.C.C. apportent leur soutien à l'action non violente de déségrégation menée par Martin Luther King. Mais, après avoir assisté à des meurtres de militants ou les avoir vus se faire battre, Carmichael se radicalise. Nommé président du S.N.C.C. en 1966, il crée le mouvement Black Power, qui prône l'auto-défense, l'auto-détermination, l'accès aux pouvoirs économique et politique, ainsi que la fierté de l'appartenance à la communauté noire. Cette rupture avec les idéaux de non-violence et d'intégration prônés par Martin Luther King est controversée. Les Noirs modérés y voient un effet néfaste sur la lutte pour les droits civiques, tandis que les Blancs craignent une radicali [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

 

Pour citer cet article

E.U., « CARMICHAEL STOKELY - (1942-1998)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stokely-carmichael/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« CARMICHAEL STOKELY (1942-1998) » est également traité dans :

BLACK POWER

Écrit par :  Martine MEUSY

C'est en 1966 que Stokely Carmichael, président du SNCC (Student Non-Violent Coordinating Committee), diffuse l'expression de Black Power ou pouvoir noir. Il n'est plus possible en effet d'attendre qu'on applique les lois, ni de se contenter de la promotion de quelques Noirs au sein de la société blanche… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.