BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

RURAUX SOCIOLOGIE DES

Le terme « rural » est couramment utilisé, bien qu'il n'ait aucun sens technique précis, sauf celui, purement conventionnel, des statisticiens : en France est considérée comme rurale toute commune qui compte moins de deux mille habitants agglomérés. Pourtant, si chaque science sociale comporte un domaine de spécialisation (économie rurale, histoire rurale, sociologie rurale), c'est bien qu'on s'accorde à reconnaître, même de façon imprécise, des caractéristiques propres aux populations rurales.

Rural se définit par opposition à urbain, opposition qui remonte à l'Antiquité romaine, à l'époque où la Ville, Rome, faisait contraste avec la vie rustique. Ce contraste était absent de la Grèce antique où tout homme libre était citoyen, et donc membre d'une société urbaine, sans qu'on puisse parler de société rurale. Aujourd'hui encore, sur le pourtour méditerranéen, des villes entières sont peuplées d'agriculteurs qui vont cultiver leurs champs dans un rayon de 20 kilomètres alentour. À l'opposé, le haut Moyen Âge, comme beaucoup d'autres périodes ou régions du monde, l'Afrique, par exemple, a connu une société totalement rurale, dépourvue de villes. Les nomades, enfin, qu'ils fréquentent ou non des villes, ne peuvent être traités de ruraux.

Aujourd'hui, en revanche, de grandes régions sont entièrement urbanisées : la mégalopolis qui s'étend de Washington à Boston et dans une mesure moindre celle qui couvre le Benelux, l'Allemagne du Nord-Ouest et la France du Nord ne comprennent pas de ruraux dignes de ce nom, mais seulement des citadins vivant à la campagne. Les frontières entre noyaux urbains, zones densément ou lâchement urbanisées et zones « rurales » sont mouvantes et peu significatives ; la plus ou moins grande densité urbaine se mesure à des indicateurs qui marquent des dégradés sur la carte au lieu d'opposer deux types d'habitat et de relations sociales. En outre, toutes les zones entretiennent des rapports constants et étroits entre elles : chaque commune belge envoie chaque jour des habitants travailler à Bruxelles. L'opposition entr […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

Pour citer cet article

Patrice MANN, Henri MENDRAS, « RURAUX SOCIOLOGIE DES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-des-ruraux/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« RURAUX SOCIOLOGIE DES » est également traité dans :

CONFLITS SOCIAUX

Écrit par :  Alain TOURAINE

Dans le chapitre "Conflit et concurrence"  : …  et urbaines, à forte mobilité sociale, en les opposant aux sociétés dont l'ordre était plus stable. *Une population paysanne, assurée de rester enfermée pendant plusieurs générations dans sa condition, ou, cas extrême, une caste, n'entre pas aisément en conflit avec d'autres groupes sociaux. Elles sont situées dans un ordre social transmis par une… Lire la suite
CRIMINOLOGIE

Écrit par :  Jacques LÉAUTÉ

Dans le chapitre "L'urbanisation"  : …  , un accroissement de celle-ci. Le changement de structure des sociétés exerce une influence dès qu'il commence.* Des zones rurales demeurent dont la criminalité constitue un vestige de l'ancienne criminalité dominante, caractéristique des sociétés agricoles. Les infractions contre les personnes, les infanticides, les incendies, et spécialement les… Lire la suite
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Sociologie

Écrit par :  Georges BALANDIER

Dans le chapitre "Les inégalités du monde rural sous-développé"  : …  paysannes qui ont préfiguré les entreprises révolutionnaires et les actions de guérilla. Les* sociétés fortement marquées par la tradition (notamment celles de l'Afrique noire) ont maintenu le rapport foncier au centre d'un système complexe de relations symboliques et rituelles, juridiques et techniques, sociales et politiques. Des droits,… Lire la suite
FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

Écrit par :  Theodore ZELDIN

Dans le chapitre "Postface"  : …  activité agricole. La pauvreté des campagnes n'est pas un phénomène nouveau. Autrefois, de nombreux *ruraux désiraient quitter les servitudes de la campagne pour connaître la fièvre urbaine et jouir des opportunités qu'offre la ville. Mais aujourd'hui, un autre idéal se répand : un nombre grandissant de foyers veulent disposer d'une maison isolée à… Lire la suite
LOYAUTÉ

Écrit par :  François BOURRICAUD

Dans le chapitre "Loyauté et distance"  : …  constitué une abondante littérature. Le clientélisme a été étudié dans trois contextes principaux. *Dans certaines sociétés paysannes (en Italie du Sud, au Mexique, au Pérou, en Grèce), l'essentiel des transactions politiques locales se déroulent entre patrons et clients. La relation se caractérise d'abord par son asymétrie. Le patron est… Lire la suite
OUVRIER-PAYSAN

Écrit par :  Gabriel WACKERMANN

… *L'irruption des manufactures, puis des usines, à partir de la seconde moitié du xviiie siècle, mais surtout au xixe siècle, rompit fondamentalement la symbiose millénaire entre la ville et la campagne. L'industrie tentaculaire, dévoreuse de main-d'œuvre, suscita de grosses concentrations ouvrières, captant un… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média