BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE

Constituant organique du plasma sanguin dans lequel elle représente 55  p. 100 des protéines totales, la sérumalbumine a pour fonction principale de contribuer à maintenir la pression osmotique à un niveau convenable dans les vaisseaux sanguins vis-à-vis des tissus.

En effet, le sang circulant devrait s'écouler des vaisseaux aux tissus aussi facilement qu'on peut le constater en cas d'œdème (imbibition des tissus par le plasma).

L'état colloïdal de l'albumine et, pour une plus faible part, celui des autres protéines sanguines, telles que les globulines, retient le fluide sanguin à l'intérieur des vaisseaux.

À l'albumine sont associés deux facteurs sanguins qui contrôlent la coagulation, à savoir l'antithrombine et le cofacteur héparinique. Le taux d'albumine est perturbé dans des atteintes hépatiques telles que la cirrhose du foie ou des hépatites virales. Elle est utilisée en transfusion pour combattre le syndrome de choc et elle peut servir pour essayer de drainer les tissus. Des albumines voisines mais jouant des rôles différents existent dans les tissus animaux, les œufs, le lait et chez les plantes.

Universalis

Pour citer cet article

Universalis, « SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serumalbumine-albumine-serique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SÉRUMALBUMINE ou ALBUMINE SÉRIQUE » est également traité dans :

ÉLECTROPHORÈSE

Écrit par :  Jean GUASTALLAJean MORETTIJean SALVINIEN

Dans le chapitre "Électrophorèse sur papier et sur acétate de cellulose"  : …  de l'électrophorèse en veine liquide. Par exemple, à partir du sérum, on obtient six fractions : *albumine, α1, α2, β1, β2 et γ-globulines. L'interaction entre le support et les protéines n'est pas totalement négligeable, c'est là un inconvénient. Si elle est faible avec l'acétate de cellulose, elle est… Lire la suite
SANG - Composition et propriétés

Écrit par :  Alain COSSONJacques ROUFFY

Dans le chapitre "Les protéines plasmatiques"  : …  Les protéines plasmatiques se divisent en trois classes : *albumine, globulines, fibrinogène, qui représentent environ 70 g/l de plasma (tabl. 1). La principale d'entre elles est l'albumine (40 g/l). Les globulines sont séparées en différentes fractions selon leur mobilité électrophorétique. Des techniques plus complexes d'immuno-électrophorèse, de… Lire la suite
SANG - Écoulement

Écrit par :  Jean-François STOLTZ

Dans le chapitre "Viscosité sanguine"  : …  seront précisés plus loin ; – la vitesse de déformation appliquée ; – la viscosité du plasma, qui est elle-même fonction de la concentration et de la nature des protéines qu'il renferme, en particulier le fibrinogène et l'*albumine dont les effets adverses sur la formation des rouleaux et par suite sur la viscosité apparente sont bien connus… Lire la suite
TRANSFUSION SANGUINE

Écrit par :  Jean-Pierre SOULIER

Dans le chapitre "Les fractions plasmatiques"  : …  en vue d'isoler et de concentrer ses constituants les plus précieux pour la thérapeutique : *albumine, fractions coagulantes, gammaglobulines. L'albumine possède les mêmes propriétés que le plasma total pour traiter les « états de choc », en particulier ceux des brûlés. Les solutions concentrées d'albumine permettent de restaurer la… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média