BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SATANISME, littérature

2.  Le satanisme prométhéen

C'est encore à Byron qu'il faut remonter pour trouver la première image d'un Satan ami des hommes. Dans son Caïn (1821), toute l'argumentation de Lucifer tend à démontrer que la création est un acte égoïste de Dieu, qui a, pour son plaisir, attaché « une haute pensée » à une « masse servile de matière », afin de régner solitaire sur un univers plongé dans la souffrance. La cause des démons est donc identique à celle des hommes. Elle engendre une sympathie active qui entend aider l'humanité à lutter contre le tyran d'en haut, lui permettant de se créer « un monde intérieur, là où le monde extérieur fait faute », et de se rapprocher ainsi de sa nature spirituelle.

L'angélisme romantique trouve assurément son compte dans cette tentative, d'inspiration gnostique, pour lutter contre la nature mixte de l'homme. Vigny dans son Satan inachevé, Baudelaire accusant Dieu de promouvoir « un monde où l'action n'est pas la sœur du rêve », Leconte de Lisle faisant de Satan, dans son poème Tristesse du diable, « le premier rêveur, la plus vieille victime » transforment la nostalgie de l'homme en un cri accusateur contre Celui qui a rendu le péché inévitable et le malheur humain sans remède.

Mais la lutte contre les absolutismes politiques ne tarda pas à infléchir cet effort de libération spirituelle placé sous l'égide de Satan en un combat plus terrestre. Déjà les exégètes de Milton avaient reconnu dans le chef des anges rebelles cet esprit républicain auquel l'auteur du Paradis perdu avait adhéré durant sa jeunesse, et la Révolution française avait remis à l'ordre du jour cette assimilation du chef révolutionnaire à Satan. À partir du moment où la Révolution est réhabilitée ou exaltée, l'assimilation joue au bénéfice de la figure de Satan, dont la révolte contre le tyran d'en haut préfigure l'assaut lancé un peu partout en Europe, à partir de 1830, contre les tyrannies politiques. Du même coup, le rôle qui lui est assigné, dans l'histoire cosmique comme dan[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

Max MILNER, « SATANISME, littérature  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/satanisme-litterature/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« SATANISME, littérature » est également traité dans :

BECKFORD WILLIAM (1759-1844)
LES DIABOLIQUES, livre de Jules Barbey d'Aurevilly
Dans le chapitre "La clinique de l'inconscient"
LE DOCTEUR FAUST, Christopher Marlowe
Dans le chapitre "Un pacte avec le diable"
L'ÉTRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE, livre de Robert Louis Stevenson
Dans le chapitre "Une allégorie victorienne"
FAUST
Dans le chapitre "De l'histoire à la légende et au drame"
LES FLEURS DU MAL, livre de Charles Baudelaire
Dans le chapitre "Entre classicisme et modernisme"
FRÉNÉTIQUES LES
HUGO (V.)
Dans le chapitre "La « grande pyramide »"
LÀ-BAS, livre de Joris-Karl Huysmans
Dans le chapitre "Démons et succube"
LAUTRÉAMONT ISIDORE DUCASSE dit COMTE DE (1846-1870)
Dans le chapitre "« Les Chants de Maldoror »"
LEWIS MATTHEW GREGORY (1775-1818)
MATURIN CHARLES ROBERT (1782-1824)
MILNER MAX (1923-2008)
LE PARADIS PERDU, livre de John Milton
Dans le chapitre "Une esthétique de la chute"
ROMAN NOIR ou ROMAN GOTHIQUE
ROMANTISME
Dans le chapitre "Descente aux enfers et élan vers l'empyrée"
SATAN
Dans le chapitre "Fluctuations d'une croyance"
LA SORCIÈRE, livre de Jules Michelet
SOUS LE SOLEIL DE SATAN, livre de Georges Bernanos
Dans le chapitre "Le « désir du néant »"
UNE SAISON EN ENFER, livre de Arthur Rimbaud
Dans le chapitre "« Livre nègre » ou poème satanique ?"

Afficher la liste complète (20 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.