BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ROTATION DE LA TERRE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ASTROMÉTRIE

Écrit par : Jean KOVALEVSKY

Dans le chapitre "Changement de système de référence"  : … formules (1) et (3) sont à effectuer en tenant compte en particulier des paramètres de la rotation de la Terre qui modifient la latitude de l'observateur et la relation entre le temps et le temps sidéral. On obtient alors des coordonnées apparentes dans un repère instantané. On appliquera les corrections de nutation et de précession pour se… Lire la suite
2.  ASTRONOMIE

Écrit par : James LEQUEUX

Dans le chapitre " La renaissance de l'astronomie"  : … le centre du Monde. Les anciennes sphères du système de Ptolémée sont remplacées par des « orbes » solides qui entraînent chacune des planètes autour de lui. En particulier, la Terre tourne autour du Soleil en une année, et en même temps sur elle-même en vingt-quatre heures. La sphère des étoiles fixes est immobile, et « contient » tout l'Univers… Lire la suite
3.  GÉODÉSIE

Écrit par : Anny CAZENAVEPascal WILLIS

Dans le chapitre "Rotation de la Terre et mouvement du pôle"  : … Toute mesure de rotation de la Terre fait appel à un repère de référence terrestre et à un repère de référence céleste. Le premier permet de définir la position de l'axe de rotation de la Terre par rapport à la croûte terrestre, tandis que le second permet de définir la position de l'axe de rotation de la Terre dans l'espace, ainsi que l'… Lire la suite
4.  HIPPARQUE DÉCOUVRE LA PRÉCESSION DES ÉQUINOXES

Écrit par : James LEQUEUX

Hipparque a trouvé pour cette dérive une valeur égale à 46 secondes d'angle par an, très proche de la dérive réelle (50,29). C'est Newton qui fournira la théorie de la précession dans ses Principia mathematica (1687) : l'axe de rotation de la Terre décrit en 25 800 ans environ un cône de demi-angle au sommet égal à 230 27' ; il en résulte… Lire la suite
5.  LUNE

Écrit par : Pierre THOMAS

Dans le chapitre " Caractéristiques physiques et astronomiques"  : … par frottement, ce qui ralentit la vitesse de rotation de la Terre sur elle-même ; le système Terre-Lune étant un système isolé, son moment cinétique ne peut qu'être constant ; la diminution de la vitesse de rotation de la Terre doit être compensée par une augmentation du moment d'inertie du système Terre-Lune, donc par l'éloignement de la Lune… Lire la suite
6.  MARÉES

Écrit par : Françoise COMBESAndré GOUGENHEIMChristian LE PROVOSTJean-Paul ZAHN

Dans le chapitre "Les cycles de la marée"  : … forme en « ballon de rugby » qui permet de comprendre pourquoi on observe généralement deux marées par jour (rythme semi-diurne). La Terre tourne sur elle-même en vingt-quatre heures : chacun de ses points passe ainsi successivement dans la direction de l'astre (pleine mer), à 900 (basse mer), à l'opposé (pleine mer), puis à 2700 (basse mer… Lire la suite
7.  MÉCANIQUE CÉLESTE

Écrit par : Bruno MORANDO

Dans le chapitre "Mouvement d'un astre autour de son centre de gravité"  : … Cette étude est particulièrement intéressante pour la Terre, dont la rotation est à l'origine de la définition de l'échelle de temps dite temps universel Lire la suite
8.  MILANKOVIĆ MILUTIN (1879-1958)

Écrit par : Yves GAUTIER

selon laquelle les fluctuations à terme du climat sont liées à des variations cycliques de trois paramètres orbitaux de la Terre. Il s'agit d'abord de l'inclinaison de l'axe de rotation de la Terre (la nutation) qui passe de 220 à 240 tous les 41 000 ans (Milanković avait calculé 40 000 ans). Cet axe décrit un cône (mouvement de précession)… Lire la suite
9.  PRÉCESSION ET NUTATION

Écrit par : Jean KOVALEVSKY

Dans le chapitre "Détermination de la précession et de la nutation"  : … quasars, qui constituent, avec une excellente approximation, un repère fixe. La composante céleste du mouvement de rotation de la Terre (cf. terre) est ainsi déterminée globalement, de façon continue, par les observations des quasars en radio-interférométrie à longue base (V.L.B.I.). Les valeurs ainsi obtenues sont publiées… Lire la suite
10.  TERRE - La planète Terre

Écrit par : Jean AUBOUINJean KOVALEVSKYEvry SCHATZMAN

Dans le chapitre "Rotation de la Terre"  : … La Terre tourne autour de son axe de rotation en 23 h 56 min 4,09 s. L'axe de rotation n'est pas fixe ; son mouvement dans l'espace est la précession. Ses déplacements par rapport à la Terre constituent le mouvement des pôles (cf. infra, Mouvement du pôle). On repère cette rotation par rapport à l'… Lire la suite
11.  TURBULENCE

Écrit par : Fabien ANSELMETMichel COANTICGérard TAVERA

Dans le chapitre "Les facteurs essentiels"  : … La rotation terrestre, à l'origine de la force de Coriolis, qui domine les mouvements de grandes échelles dont le nombre de Rossby est petit : la Terre est une planète « en rotation rapide ». Dans les enveloppes fluides, les mouvements quasi horizontaux sont affectés par la composante verticale de la vitesse de rotation,… Lire la suite
12.  VENTS

Écrit par : Jean BESSEMOULINRené CHABOUDJean-Pierre LABARTHE

Dans le chapitre "La formation des alizés et des vents d'ouest"  : … Sans démentir les schémas de Hadley et de Ferrel, la rotation de la Terre sur elle-même (environ 1 670 km/h à l'équateur) vient en grande partie modifier la physionomie de ces trois types de cellule. L'air atmosphérique, plus ou moins entraîné par le mouvement de rotation de la planète, déforme exagérément les deux cellules intertropicales de… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.