BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ROMANTISME

Afficher la liste complète (17 médias)

Le vaste mouvement de sensibilité et d'idées appelé « romantisme » a embrassé tant de domaines divers (histoire, politique, réforme sociale, philosophie, littérature, musique et arts plastiques) qu'il dépasse tous les efforts de synthèse entrepris pour le saisir dans sa totalité. La variété des romantismes nationaux en divers pays d'Europe recouvre néanmoins quelque unité profonde. Le préromantisme est considéré ici comme partie intégrante de ce puissant ébranlement européen. La courbe sinueuse du développement du romantisme, en France en particulier, est tracée en comparaison, souvent en opposition, avec d'autres mouvements voisins, moins limités soit par l'histoire, alors fort agitée en France, soit par le poids des traditions classiques. La présentation du romantisme offerte ici envisage, par-dessus les talents ou les génies individuels, l'élan donné alors à l'histoire, à la philosophie, et surtout l'élargissement de l'homme. Plongeant alors plus avant dans le passé de la race ou dans son subconscient, il s'élance aussi plus hardiment vers le spirituel en lui, ou vers un avenir qu'il annonce et veut recréer.

1.  Littérature

  La problématique romantique

Le mot

L'adjectif « romantique », qui apparut le premier dans plusieurs langues de l'Europe (romantic, romantisch, romántico), et le substantif qui en fut tiré sont mal choisis et obscurs. Mais il en est de même pour « baroque », « classique », « réaliste », « symboliste » et pour presque tous les termes qui désignent une période ou un mouvement en littérature et en art ; et les adjectifs qui, dans certains pays, rattachent les productions intellectuelles au nom d'un souverain (« élisabéthain », « victorien » ou « édouardien ») les trahissent plus encore. L'adjectif, tiré du bas latin romanticus, apparaît timidement à la fin du xviie siècle. Il eut quelque peine à se distinguer en français d'un autre adjectif « romanesque », de l'italien romanzesco. L'origine est dans le mot « roman », issu lui-même de romano ou « romain », et qui primitivement s'appliquait à un récit d'un genre nouveau [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  32 pages…

 

Pour citer cet article

Henri PEYRE, Henri ZERNER, « ROMANTISME  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« ROMANTISME » est également traité dans :

ARTISTE L', revue d'art

Écrit par :  Adrien GOETZ

Créée en 1831 pour défendre et illustrer les valeurs nouvelles du romantisme, la revue L'Artiste connut jusqu'en 1904 une existence tumultueuse. Elle constitue une source essentielle pour connaître l'histoire de l'art et l'histoire littéraire du xixe siècle… Lire la suite
BALLET

Écrit par :  Bernadette BONISPierre LARTIGUE

Dans le chapitre "Les jolies mortes : « La Sylphide », « Giselle »"  : …  Les conditions historiques seront pourtant bientôt réunies pour une renaissance profonde du ballet… Lire la suite
CÉNACLES ROMANTIQUES

Écrit par :  France CANH-GRUYER

Le terme Cénacle, indissociable de l'histoire du romantisme, a été employé par Sainte-Beuve pour désigner le groupe de poètes et d'artistes qui, autour de Victor Hugo, contribuèrent à l'éclosion de la nouvelle école. Bien que l'entrée en scène de Sainte-Beuve ne date que de 1827 et que le rôle de… Lire la suite
CHATEAUBRIAND FRANÇOIS RENÉ DE (1768-1848)

Écrit par :  Patrick BERTHIER

du christianisme, peintre mélodieux des rives du Meschacébé, alias Mississippi, et pionnier presque involontaire du désarroi romantique, via René et le « vague des passions ». Mais Gautier n'évoque pas ce à quoi, dans sa vie, Chateaubriand tint le plus, son personnage politique ; serviteur parfois indocile, et plus… Lire la suite
CHORÉGRAPHIE - L'art de créer les gestes

Écrit par :  Agnès IZRINE

Dans le chapitre " Vers une chorégraphie « autonome »"  : …  En effet, le ballet romantique développe dans ses créations une sorte de « feuilletage » composé en deux ou plusieurs actes (Giselle applique ce modèle en deux actes ; Le Lac des cygnes, en quatre actes) qui se succèdent selon le modèle suivant : l'acte I, réaliste ou prosaïque, développe la pantomime pour… Lire la suite
CLASSICISME

Écrit par :  Pierre DU COLOMBIERHenri PEYRE

Dans le chapitre "Transformations à partir du xviiie siècle"  : …  Les romantiques s'en prendront à des règles devenues sans objet et sottement routinières, à une diction pseudo-classique conventionnelle, à des contraintes de langue et de versification déformées en superstitions de pure forme. Ils seront en cela révolutionnaires tout comme Boileau, Molière, Racine, La Fontaine l'avaient été à leurs débuts, quand… Lire la suite
CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

Écrit par :  Christine PELTRE

Dans le chapitre " Écrivains et critiques d'art"  : …  qui n'est qu'une « science matérielle », Baudelaire, restant tardivement attaché au romantisme, défend le triomphe de l'imagination, la « reine des facultés ». L'œuvre esthétique du poète des Fleurs du mal vibre d'un hommage persistant à Delacroix qui reflète souvent l'étroite union de ses inspirations : le fantasme baudelairien… Lire la suite
DE L'ALLEMAGNE, livre de Madame de Staël

Écrit par :  Anouchka VASAK

Dans le chapitre "Romantisme et modernité"  : …  Ouvrage critique qui pose les fondements théoriques du romantisme français, De l'Allemagne n'en est pas moins un livre personnel et engagé. Si l'on y entend la voix de l'exilée – « J'étais, il y a six ans, sur les bords du Rhin, attendant la barque qui devait me conduire sur l'autre rive » –, elle porte surtout comme un appel à… Lire la suite
DUMAS ALEXANDRE (1802-1870)

Écrit par :  Claude SCHOPP

Dans le chapitre "Les années d'apprentissage"  : …  et libéraux, de tendance classique. Mais ce curieux passionné ne saurait rester insensible aux idées nouvelles du romantisme qui transforment la sensibilité, et rejettent les canons de l'idéal classique. Les fils découvrent la littérature des peuples que les pères avaient conquis ou combattus. Ils lisent avec passion les Allemands Schiller et… Lire la suite
EXPLORATIONS

Écrit par :  Jean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "Le mal de vivre du voyageur romantique"  : …  Apparaissent ici les motivations de l'explorateur ou du voyageur romantique : le voyage du « mal de vivre ». Une des premières illustrations en est donnée par Jan Potocki, qui fournit, à la charnière du xviiie et du xixe siècle, le… Lire la suite
FINLANDE

Écrit par :  Régis BOYERMaurice CARREZLucien MUSSETYvette VEYRET-MEKDJIAN

Dans le chapitre "La nuit épique"  : …  Le romantisme nationaliste se fait jour pour la première fois en 1700 : Daniel Juslenius fait remonter le finnois à la tour de Babel, dans Aboa vetus et novus, entreprise qui démarque l'Atlantica Lire la suite
LA GÉNÉRATION ROMANTIQUE (C. Rosen)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

pas seulement de la musicologie. Rosen, en voulant définir le style romantique, était naturellement porté à déborder son sujet premier : rappelons qu'il était titulaire, à l'université de Chicago, d'une double chaire de musicologie et de littérature comparée, et qu'il a, avec Henri Zerner, écrit de nombreux textes sur la peinture, la sculpture… Lire la suite
GENRES LITTÉRAIRES, notion d'

Écrit par :  Guy BELZANE

Dans le chapitre "Dépasser la notion de genre ?"  : …  C'est le cas dans le romantisme, en particulier allemand, qui insiste d'abord sur l'historicité et l'artificialité des genres, lesquels, de réalités immanentes pour les classiques, deviennent des objets d'étude à replacer dans leur contexte historico-culturel. Ainsi, à une approche rhétorique, qui prétendait dégager des… Lire la suite
HUMOUR

Écrit par :  Marie-Claude LAMBOTTE

Le concept d'humour, dont le champ d'application s'est considérablement élargi depuis son utilisation dans la littérature anglaise des xviie et xviiie siècles, n'a pas pour autant subi de multiples variations sémantiques ni cessé de se rattacher… Lire la suite
ILLUMINISME

Écrit par :  Étienne PERROT

Dans le chapitre "Illuminisme et sciences traditionnelles"  : …  Le mouvement illuministe exerce une grande influence, en particulier sur le romantisme et sur la poésie en général : le poète entend, il rend témoignage et tient le rôle d'hiérophante, comme Orphée. L'illuminisme conduit à aborder tous les grands problèmes à la lumière de la vie intérieure, comme le montre la synthèse de la connaissance proposée… Lire la suite
IMAGINAIRE ET IMAGINATION

Écrit par :  Pierre KAUFMANN

Dans le chapitre "Sources romantiques et élaboration psychanalytique"  : …  romantique et le rêve l'inspiration d'un Paracelse, d'un Agrippa de Nettesheim ou d'un Van Helmont. Et le romantisme gardera, en effet, la trace de cette origine ancestrale, dans la mesure où il reportera dans le lointain d'une communication spontanée le règne souverain de l'image : « Les sens et les passions ne parlent que par images, n'… Lire la suite
INTERPRÉTATION MUSICALE

Écrit par :  Alain PÂRISJacqueline PILON

Dans le chapitre "L'interprétation créatrice"  : …  Ce n'est qu'avec le romantisme que le problème de l'interprétation se trouvera véritablement posé : il aura fallu pour cela qu'entrent en conflit les deux doctrines de l'art comme création absolue et de l'interprétation comme besogne de virtuose – deux doctrines ou conceptions qui viennent justifier après… Lire la suite
JUIF ERRANT MYTHE DU

Écrit par :  Véronique KLAUBER

L'histoire de ce personnage légendaire contient, dès le début de sa diffusion, certains éléments constitutifs d'un mythe. Cependant, il lui manque, et ce jusqu'à l'époque romantique, cette « prégnance symbolique » dont parle Cassirer. À ses débuts, la légende n'est en effet qu'un canevas qui sollicite l'imagination populaire, d'où elle est sortie.… Lire la suite
LAS CASES EMMANUEL AUGUSTIN DIEUDONNÉ MARIE JOSEPH comte de (1766-1842)

Écrit par :  Jean TULARD

Descendant de l'antique famille de Las Cases qui s'était illustrée au xiie siècle dans la lutte contre les Maures, marquis d'Ancien Régime, officier de marine émigré pendant la Révolution, devenu chambellan et comte de l'Empire puis conseiller d'État pendant les Cent Jours, Emmanuel de Las Cases ne… Lire la suite
LES SOUFFRANCES DU JEUNE WERTHER, livre de Johann Wolfgang von Goethe

Écrit par :  Anouchka VASAK

Dans le chapitre "La fortune de « Werther »"  : …  esprits bornés [...], une douzaine d'imbéciles et de propres-à-rien », dira Goethe –, sans entrer dans le détail de la « werthéromanie » qui gagne l'Europe cultivée, sans rappeler les lecteurs illustres de Werther, dont Napoléon, il faut tenter d'expliquer comment ce roman inaugure le paradigme des récits et figures romantiques… Lire la suite
LIVRET, musique

Écrit par :  Jean-Michel BRÈQUEElizabeth GIULIANIJean-Paul HOLSTEINDanielle PORTEGilles de VAN

Dans le chapitre "Le Renouveau romantique"  : …  Le Romantisme sonne le glas de cette Antiquité édifiante, soigneusement édulcorée, où l'on se garde d'aller jusqu'à la mort des personnages. Tout va céder le pas aux nouveaux engouements : on découvre Goethe et Shakespeare, le Moyen Âge et les brumes nordiques. Et l'on se passionne pour la destruction du monde gréco-romain par les grandes invasions… Lire la suite
MICHELET JULES (1798-1874)

Écrit par :  Paul VIALLANEIX

Michelet fut l'un des maîtres du romantisme, non seulement français, mais européen. Il fonda l'autorité du peuple qui avait accompli la première des révolutions modernes sur toute une tradition dont il « ressuscita » les étapes en joignant aux audaces du prophète les curiosités de l'archiviste et les prudences de l'historien… Lire la suite
MIME ET PANTOMIME

Écrit par :  Tristan RÉMY

Dans le chapitre "La pantomime romantique"  : …  Vers 1800, on appelle mimes tous les imitateurs quels qu'ils soient. Un danseur simulant une action sur une musique donnée est un mime. Les spectacles et les scènes à figuration nombreuse que donne le Cirque-Olympique et dans lesquels l'équitation constitue le principal intérêt prennent le nom de pantomimes équestres… Lire la suite
NAPOLÉON II (1811-1832) duc de Reichstadt, roi de Rome

Écrit par :  Jean TULARD

La vie et la personnalité de Napoléon II, duc de Reichstadt, l'« Aiglon », fils de Napoléon, roi de Rome, prince de Parme, ont été tout à la fois obscurcies et embellies par la légende. Barthélemy et Méry créent en effet, sous la Restauration, un mythe bonapartiste : François Joseph Napoléon est « le… Lire la suite
NATIONALISME, musique

Écrit par :  Antoine GARRIGUES

Dans le chapitre "L'apport des musiques traditionnelles"  : …  Porté par le romantisme, l'intérêt pour les musiques folkloriques et traditionnelles se développe au xixe siècle. Il coïncide avec l'éveil des nationalismes, qui s'étend essentiellement en Europe centrale et orientale… Lire la suite
NOSTALGIE

Écrit par :  Marie-Claude LAMBOTTE

Dans le chapitre "Une histoire médicale"  : …  , ou en France, où elle sera plutôt versée au compte de la neurasthénie de Georges Beard, la nostalgie semble-t-elle avoir changé de registre et incité à de toutes autres investigations, celles qui sont nécessairement héritées du vaste courant romantique allemand, desquelles se rapprochera encore la psychanalyse, bien plus que de la médecine… Lire la suite
ORIENTALISME, art et littérature

Écrit par :  Daniel-Henri PAGEAUXChristine PELTRE

Dans le chapitre "« Orientales » : l'inspiration romantique"  : …  se rejoignent dans la même recherche nostalgique d'un Âge d'or. L'orientalisme des romantiques se distingue par la quête d'une sorte de pureté primitive, celle que poursuivait déjà Diderot dans ses écrits esthétiques. Sans disparaître, assurant finalement le succès de l'orientalisme pendant tout le siècle, elle contribue à l… Lire la suite
QUINET EDGAR (1803-1875)

Écrit par :  Maurice DOMINO

Comme Montaigne, Pascal ou Rousseau, Edgar Quinet appartient à la famille des écrivains inclassables. Il a été l'un des maîtres de la jeunesse des années 1840, qui allait faire la révolution de 1848 ; il a donné son nom aux rues et aux écoles de la IIIe République ; il est oublié, et on ne le lit plus guère ou plus du tout.… Lire la suite
RÉVOLUTION FRANÇAISE

Écrit par :  Jean-Clément MARTINMarc THIVOLET

Dans le chapitre "Nouvelles perspectives"  : …  par l'argent, et ses romans sont l'occasion d'une méditation désabusée et caustique ; le mouvement romantique – par réaction à l'égard de ce passé dont la gloire est inaccessible et dont les souvenirs sont terribles – réhabilite le passé français antérieur à la Révolution et, pour une part, exalte l'épopée contre-révolutionnaire, à commencer par… Lire la suite
RUINES, esthétique

Écrit par :  Mario PRAZ

Dans le chapitre "Les ruines comme thème du romantisme"  : …  Avec le temps, la réalité se charge d'avérer les prophéties des artistes ; dans ce sens, on peut dire que les tableaux de Monsù Desiderio « portent malheur », comme veut la légende. Car sa Destruction de Sodome anticipe d'un siècle le tremblement de terre de Lisbonne. Ce désastre (1755) et les fouilles d'Herculanum furent les… Lire la suite
RUISDAEL JACOB VAN (1628 env.-1682)

Écrit par :  Lyckle DE VRIES

Dans le chapitre "Le « romantisme » de Jacob van Ruisdael"  : …  l'on sait situer ce peintre à sa vraie place parmi ses contemporains. Pour l'apprécier à sa juste valeur, il est en effet nécessaire de préciser ce que nous entendons par le mot « romantique » quand nous tenons Ruisdael pour un peintre romantique. Les paysages hollandais du xviie siècle ont eu une grande influence sur les paysages du xixeLire la suite
RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

Écrit par :  Michel ALPATOVOlga MEDVEDKOVACécile PICHON-BONINAndreï TOLSTOÏ

Dans le chapitre "Le romantisme russe"  : …  Au début du xixe siècle, la culture aristocratique s'épanouit, prend un caractère national – surtout après la guerre de 1812 – et embrasse des domaines très vastes. Le romantisme plonge en Russie des racines profondes, autant sous sa forme « pure » que dans ses aspects néo-classique. Si, en peinture,… Lire la suite
SALONS, livre de Charles Baudelaire

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

Dans le chapitre "Le Salon de 1846, ou les préférences du poète"  : …  de la critique (chap. i, « À quoi bon la critique ? ») succède un chapitre sur le romantisme avec la célèbre définition « le romantisme n'est précisément ni dans le choix des sujets, ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir », et l'affirmation, tout aussi célèbre, selon laquelle « qui dit romantisme dit… Lire la suite
SAND GEORGE (1804-1876)

Écrit par :  Georges LUBIN

Dans le chapitre "Naissance de George Sand"  : …  Revue des Deux Mondes, à laquelle elle va collaborer assidûment ; la liaison mouvementée avec Musset, leur départ pour le très fameux voyage de Venise, tant de fois romancé, raconté, commenté, qui fera date dans l'histoire du romantisme, et d'où Sand ramène trois romans et les plus belles Lettres d'un voyageur, et Musset un cœur en écharpe… Lire la suite

Afficher la liste complète (34 références)

  

Voir aussi

ALLÉGORIE histoire de l'art    PEINTURE ALLEMANDE    LITTÉRATURES ALLEMANDES    ART ANGLAIS    ARCHITECTURE ANGLAISE    LITTÉRATURE ANGLAISE des origines au romantisme    PEINTURE ANGLAISE    ART ANIMALIER    ARCHITECTURE DU XVIIIe SIÈCLE    ARCHITECTURE DU XIXe SIÈCLE    THÉORIE DE L'ART    ARTS GRAPHIQUES    LE BEAU    ARCHITECTURE CIVILE    CLASSICISME littérature    ART CLASSIQUE    COLORISME peinture    CORRESPONDANCES esthétique    WILLIAM COWPER    EAU-FORTE    EXOTISME art    FER & FONTE architecture    ARCHITECTURE FRANÇAISE    LANGUE FRANÇAISE    LITTÉRATURE FRANÇAISE XVIIIe s.    LITTÉRATURE FRANÇAISE XIXe s.    PEINTURE FRANÇAISE XIXe s.    NOTION DE GENRE PICTURAL    GOTHIC REVIVAL ou NÉOGOTHIQUE    LITTÉRATURE GRECQUE ANCIENNE    LITTÉRATURE ITALIENNE du XVIIIe au XXe s.    EDWIN LANDSEER    LITHOGRAPHIE    SOCIOLOGIE DE LA LITTÉRATURE    MÉTONYMIE    ARCHITECTURE NÉO-CLASSIQUE    PAYSAGE peinture XIXe s.    PEINTURE D'HISTOIRE    HISTOIRE DE LA PHILOSOPHIE    PORTRAIT gravure    PRÉROMANTISME    RÉALISME art    ROMAN & SOCIÉTÉ    ARCHITECTURE ROMANTIQUE    ART ROMANTIQUE    PEINTURE ROMANTIQUE    SCULPTURE ROMANTIQUE    ROMANTISME littérature    ROMANTISME ALLEMAND    ROMANTISME ANGLAIS    SCULPTURE DU XIXe SIÈCLE    SEHNSUCHT    VIGNETTE ornement

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.