BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

ROMANTISME, littérature

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ADOLPHE, livre de Benjamin Constant

Écrit par : Claude-Henry du BORD

Né à Lausanne, Benjamin Constant (1767-1830) est l'un des écrivains majeurs du romantisme européen qui, autrement que Goethe son presque contemporain, explora les subtilités de l'analyse psychologique en même temps qu'il espérait jouer un grand rôle politique. Si elle fut orageuse, sa liaison avec… Lire la suite
2.  AHO JOHANNES BROFELDT dit JUHANI (1861-1921)

Écrit par : Régis BOYER

Le rattachement, en 1809, de la Finlande, jusqu'alors province suédoise, à la Russie, fait soudain prendre conscience de sa personnalité à ce petit peuple. Lorsqu'en 1827 l'Université nationale est transférée de Turku (Åbo) à Helsinki (Helsingfors), un romantisme nationaliste prend corps, auquel les… Lire la suite
3.  ALFIERI VITTORIO (1749-1803)

Écrit par : Jacques JOLY

Dans le chapitre "La signification de l'œuvre"  : … Les éléments héroïques du théâtre d'Alfieri, le goût de la lutte et de la mort qui caractérise ses personnages, l'exaltation de la liberté individuelle contre les forces meurtrières de la tyrannie ont assuré aux tragédies d'Alfieri un large retentissement à l'époque romantique. Dans sa patrie même, Alfieri est alors apparu comme le pionnier de l'… Lire la suite
4.  ALMQVIST CARL JONAS LOVE (1793-1866)

Écrit par : Régis BOYER

Le romantisme suédois présente, d'emblée, une physionomie originale. Il évite les excès du mysticisme allemand, ne donne qu'avec prudence dans le nationalisme scandinave et reste fidèle à la tendance suédoise profonde au réalisme. En même temps, son style demeure soumis aux exigences de clarté et de mesure inculquées par un… Lire la suite
5.  ANDERSEN HANS CHRISTIAN (1805-1875)

Écrit par : Régis BOYER

des premières décennies du xixe siècle, le romantisme nationaliste bat son plein. Passé la longue vogue de l'imitation française, le Danemark, fouaillé par la défaite de 1801 que lui infligea l'Angleterre, éperonné par les théories du Norvégien Steffens, tout récemment rentré d'Allemagne, s'est… Lire la suite
6.  ART POUR L'ART

Écrit par : Florence FILIPPI

L'histoire littéraire tend à confondre l'art pour l'art et le cénacle poétique constitué autour de la revue Le Parnasse contemporain (1866) et consacré près de trente ans plus tard, en 1893, par la parution des Trophées de José Maria Heredia. Pourtant, l'idée que l'œuvre d'art n'a d'… Lire la suite
7.  ARTS POÉTIQUES

Écrit par : Alain MICHEL

Dans le chapitre "Le temps du romantisme"  : … Cependant la réflexion sur le sentiment poétique en tant qu'objet de recherche reste très vivante. Cela est vrai en Angleterre autour des grands platoniciens : Coleridge, Keats, Shelley, et en Allemagne auprès de Novalis et Hegel… Lire la suite
8.  AURÉLIA, livre de Gérard de Nerval

Écrit par : Marie-Françoise VIEUILLE

Poème en prose inséparable de Sylvie, de Pandora et des sonnets des Chimères, Aurélia affirme le génie du seul romantique français engagé, comme Novalis et Hölderlin, dans la quête de l'unité perdue. Dans ce qu'il appelle « un roman-vision à la… Lire la suite
9.  AUTEUR

Écrit par : Alain BRUNNUniversalisFrançois-René MARTIN

Dans le chapitre "L'auteur, entre engagement et retrait"  : … en jouer et en faire un enjeu de son œuvre. S'impose une personnalisation décisive de la fonction d'auteur, réalisée en France par Jean-Jacques Rousseau. Un George Gordon Byron ou un Victor Hugo sauront à leur tour l'exploiter. Aux intellectuels succèdent les « mages » romantiques, qui se veulent aussi guides politiques du public, c'est-à-… Lire la suite
10.  BALLADES ET ROMANCES, livre de Adam Mickiewicz

Écrit par : Claude-Henry du BORD

« Pur romantique » avant que ne triomphe en France ce courant littéraire, Adam Mickiewicz est, avec Norwid (1821-1883) et Slowacki (1809-1849), le plus grand des poètes polonais du xixe siècle. Né en Lituanie en 1798, d'une famille de la petite noblesse, celui qui deviendra l'… Lire la suite
11.  BANVILLE THÉODORE DE (1823-1891)

Écrit par : Antoine COMPAGNON

Venu à Paris dans son enfance, Théodore de Banville se passionne très jeune pour le spectacle et pour la poésie. Avant vingt ans, il publie son premier recueil de vers ; il y manifeste déjà un talent sûr qui relève d'une conception de la poésie dont il ne se départira jamais… Lire la suite
12.  BÉCQUER GUSTAVO ADOLFO (1836-1870)

Écrit par : Bernard SESÉ

xixe siècle, la modalité épurée et intimiste du romantisme poétique. L'intensité, la délicatesse et la profondeur de ses poésies sont à l'origine d'un renouvellement du lyrisme en Espagne. À travers la somptueuse orchestration et la luxuriance superbe du modernisme selon Rubén Darío,… Lire la suite
13.  BÉNICHOU PAUL (1908-2001)

Écrit par : Françoise COBLENCE

Dans le chapitre "Entre l'écriture et la voix"  : … jusqu'en 1958, puis enseigne à Harvard jusqu'en 1979 et entreprend, à partir de 1973, avec Le Sacre de l'écrivain, la publication de sa magistrale étude du romantisme français, qui se poursuit avec Le Temps des prophètes (1977), Les Mages romantiques (1988), L'École du désenchantement (1992), Selon Mallarmé (1995… Lire la suite
14.  BERTRAND ALOYSIUS (1807-1841)

Écrit par : Pierre BRUNEL

Dans le chapitre "Le poète souffreteux"  : … Mais, quand au projet des « Bambochades romantiques » se furent substituées les proses plus rares de Gaspard de la nuit, il ne fut guère écouté, et le manuscrit se couvrit de poussière dans l'arrière-boutique d'un éditeur. La phtisie consuma l'auteur avant que ne parût le livre, aussitôt oublié jusqu'au… Lire la suite
15.  BIOGRAPHIE

Écrit par : Alain VIALA

Dans le chapitre "Un genre en division"  : … La vision romantique de l'homme bouleverse ces schémas : au lieu de figures « typisées » et stylisées, on y désire des images « vraies », comprises par intuition et sympathie. De Samuel Johnson (Vies des poètes anglais, 1779-1781), à Sainte-Beuve ou Chateaubriand (Vie de Rancé, 1844),… Lire la suite
16.  BOHÈME

Écrit par : Jean-Didier WAGNEUR

Dans le chapitre "La vie d'artiste"  : … sulpicienne : celle des poètes morts de faim, écrivains malheureux (Gilbert, Malfilâtre), « poètes misères ». L'esprit romantique conjuguera ce thème avec une idéologie de la souffrance, condition du génie vouant le poète au malheur et à l'incompréhension (A. de Vigny, Stello, 1832). Dans ce climat de dévotion littéraire, Chatterton fera des… Lire la suite
17.  BOREL PIERRE-JOSEPH D'HAUTERIVE dit PÉTRUS (1809-1859)

Écrit par : France CANH-GRUYER

Chef de file de ceux que l'on désigne communément du nom de « petits romantiques français », boudé par le succès de son vivant, Pétrus Borel s'impose aujourd'hui comme l'un des écrivains les plus originaux du romantisme Lire la suite
18.  BOUSINGOT

Écrit par : France CANH-GRUYER

Bousingo, ou bouzingo, ou encore bousingot, appartient au vocabulaire romantique. Le mot est emprunté à l'argot de la marine anglaise (bousin = 1o cabaret, mauvais lieu ; 2o tintamarre ; 3o chapeau de marin). Ayant été employé dans le refrain d'une chanson : « nous avons fait du… Lire la suite
19.  BRANDES GEORG (1842-1927)

Écrit par : Régis BOYER

Dans le chapitre "Un esprit universel"  : … et non à telle ou telle chapelle nationale. L'esprit qui anime cette œuvre est plus contestable : il s'agit de ruiner l'édifice du romantisme bourgeois et d'exiger le retour aux idées du xviiie siècle. Le génie humain progresse par la libre pensée, elle-même exprimée par la littérature réaliste. Dans ce développement, introduit magistralement… Lire la suite
20.  BRÉSIL - La littérature

Écrit par : Mario CARELLIRonny A. LAWTONMichel RIAUDELPierre RIVAS

Dans le chapitre "La tradition portugaise"  : … isolé, s'ouvrit au monde, et l'existence d'une cour stimula considérablement la vie intellectuelle et politique. Indépendant politiquement depuis 1822, le Brésil commença à le devenir littérairement avec le début du romantisme, marqué par la publication à Paris, en 1836, de Suspiros poéticos e saudades (Soupirs poétiques et Lire la suite
21.  CAFÉS LITTÉRAIRES

Écrit par : Gérard-Georges LEMAIRE

Dans le chapitre "Naissance de la modernité"  : … e siècle vont permettre la colonisation des cafés par les hommes de plume. Le Café Tortoni, remodelé en 1803 avec sa belle terrasse, est le rendez-vous le plus élégant de l'âge romantique. Honoré de Balzac, Théophile Gautier, Anthony Trollope, Alfred de Musset, Jules Janin, Édouard Manet à ses débuts viennent y rivaliser… Lire la suite
22.  CANADA - Arts et culture

Écrit par : Andrée DESAUTELSRoger DUHAMELMarta DVORAKUniversalisJuliette GARRIGUESConstance NAUBERT-RISERPhilip STRATFORD

Dans le chapitre "La poésie"  : … Au moment où, en France, le romantisme subit un net déclin, il connaît, sur l'autre rive de l'Atlantique, une étrange survie, avec un retard d'au moins une génération. Le chef du mouvement est Octave Crémazie (1827-1879), qui traduit la voix de son peuple à l'aube de sa renaissance, se faisant l'… Lire la suite
23.  CARAÏBES - Littératures

Écrit par : Jean-Pierre DURIXClaude FELLJean-Louis JOUBERTOruno D. LARA

Dans le chapitre "Naissance d'une littérature"  : … . Il faut attendre le xixe siècle et le romantisme pour que la littérature caraïbe de langue espagnole commence à s'affirmer. Mais cette pénétration n'aurait pu se faire sans une révision préalable des valeurs culturelles. Dans le premier tiers du xixe siècle, un groupe d'intellectuels cubains… Lire la suite
24.  CATALOGNE

Écrit par : Mathilde BENSOUSSANChristian CAMPSJohn COROMINASMarcel DURLIATRobert FERRASJean MOLASJean-Paul VOLLE

Dans le chapitre "Le XIXe siècle"  : … Aribau a été le premier jalon de la renaixença et, en même temps, du romantisme. Entre 1833 et 1859, le romantisme a présenté en Catalogne, comme partout en Europe, deux versants, l'un conservateur et historique, l'autre libéral et révolutionnaire. Tomàs Aguiló, auteur de délicieuses ballades d'inspiration populaire et de… Lire la suite
25.  CÉNACLES ROMANTIQUES

Écrit par : France CANH-GRUYER

Le terme Cénacle, indissociable de l'histoire du romantisme, a été employé par Sainte-Beuve pour désigner le groupe de poètes et d'artistes qui, autour de Victor Hugo, contribuèrent à l'éclosion de la nouvelle école. Bien que l'entrée en scène de Sainte-Beuve ne date que de 1827 et que le rôle de… Lire la suite
26.  CENCI LES

Écrit par : Gérard RIPPE

Famille patricienne de Rome. Fort ancienne (des Cenci participent à la première Croisade), elle fournit, notamment aux xviie et xviiie siècles, d'excellents cardinaux à la curie romaine. Mais le souvenir de leur nom demeure lié avant tout à la tragédie… Lire la suite
27.  CHANSON

Écrit par : Louis-Jean CALVETGuy ERISMANNJean-Claude KLEIN

Dans le chapitre "La théorie romantique"  : … La plus importante et la plus féconde des théories de la chanson a été développée par Herder et les écrivains du Sturm und Drang allemand, puis popularisée par la génération romantique, avant d'être répandue en France par Gérard de Nerval et les romantiques français. Cette théorie est fondée sur une dichotomie opérée entre… Lire la suite
28.  CHATEAUBRIAND FRANÇOIS RENÉ DE (1768-1848)

Écrit par : Patrick BERTHIER

Dans le chapitre "Le littérateur chrétien (1800-1814)"  : … et lutter ainsi contre la mode du suicide engendrée par le Werther de Goethe. Peine perdue : le siècle adopta comme vraie la tendance de René à « rendre les accents de la joie sur le ton consacré aux soupirs », et prit comme emblème de son mal le passage du Génie sur le « vague des passions » (II, III, ix). Trente-cinq ans… Lire la suite
29.  LES CHÂTIMENTS, livre de Victor Hugo

Écrit par : Guy BELZANE

Dans le chapitre "« Ego Hugo »"  : … particulier, c'est la tyrannie en général qui est visée, mais aussi et surtout parce que l'exil – à certains égards plus voulu que contraint – doit être compris comme un événement avant tout d'ordre littéraire. Peu importe au fond l'exagération : en se bannissant lui-même, Hugo devenait LE poète selon ses vœux : prophète, visionnaire, voyant. Au… Lire la suite
30.  LA CONFESSION D'UN ENFANT DU SIÈCLE, livre de Alfred de Musset

Écrit par : Guy BELZANE

C'est en février 1836, au lendemain de sa rupture avec George Sand, qu'Alfred de Musset (1810-1857) publie La Confession d'un enfant du siècle chez Félix Bonnaire. Écrit principalement à la première personne mais mettant en scène des personnages fictifs, ce roman autobiographique… Lire la suite
31.  LA CONFESSION IMPUDIQUE, livre de Tanizaki Jun.ichirō

Écrit par : Anne BAYARD-SAKAI

Dans le chapitre "Un roman sulfureux"  : … texte choquait les lecteurs des années 1950 : l'ordre moral s'y trouve ouvertement défié. Le roman met en effet en scène un couple d'un certain âge qui se livre à une surenchère sexuelle impitoyable. L'homme qui sent faiblir son désir veut pourtant satisfaire sa femme, dont il demeure éperdument amoureux mais dont il ne peut combler l'attente… Lire la suite
32.  CRITIQUE LITTÉRAIRE

Écrit par : Marc CERISUELOAntoine COMPAGNON

Dans le chapitre "La critique créatrice"  : … Comme la philologie, la critique créatrice est apparue avec le romantisme. L'apologie de l'intuition et de l'empathie, déjà présente chez Herder, était alors dirigée contre le rationalisme classique, non pas contre la critique historique. Il s'agissait de contempler chaque œuvre dans son unicité. Goethe réclamait une «… Lire la suite
33.  DANEMARK

Écrit par : Marc AUCHETFrederik Julius BILLESKOV-JANSENJean Maurice BIZIÈRERégis BOYERGeorges CHABOTUniversalisLucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre "Le romantisme danois"  : … Au seuil du xixe siècle, le mouvement romantique atteint les pays scandinaves : comprenons que l'influence allemande se substitue à la française. Il faut distinguer ici deux vagues. La première est d'inspiration allemande. La Romantik de Tieck, de Hoffmann, de Novalis, libéra d'… Lire la suite
34.  DESBORDES-VALMORE MARCELINE (1786-1859)

Écrit par : France CANH-GRUYER

Née à Douai, fille d'un peintre en armoiries ruiné par la Révolution, Marceline Desbordes connaît une enfance difficile. Pour tenter de redresser la précaire situation financière de la famille, elle accompagne sa mère aux Antilles, dans un éprouvant voyage dont elle reviendra seule et à demi-morte. À l'âge de seize ans, elle embrasse la carrière de… Lire la suite
35.  LES DESTINÉES, livre de Alfred de Vigny

Écrit par : Jean-François PÉPIN

Les Destinées est un recueil posthume de poèmes d'Alfred de Vigny (1797-1863), publié en 1864. Il se compose de onze poèmes, écrits entre 1839 et 1863, marqués chacun par un profond pessimisme, où l'on retrouve le désenchantement des récits de Stello (1832) ou du drame de… Lire la suite
36.  DON JUAN

Écrit par : Michel BERVEILLER

Dans le chapitre "Rencontre avec Faust"  : … Lord Byron en usera plus librement encore dans son Don Juan, satire épique (Don Juan, an Epic Satire, 1819-1824), dont le héros est plus proche du Candide de Voltaire ou du Chérubin de Beaumarchais que de n'importe lequel de ses homonymes. Ce très long poème rejette presque tous les éléments les plus… Lire la suite
37.  ECHEVERRÍA ESTEBAN (1805-1851)

Écrit par : Daniel DEVOTO

Après un séjour à Paris où il fréquenta Lamennais, l'écrivain argentin Echeverría introduisit le romantisme en Amérique latine. En 1832, peu de temps après les grandes batailles romantiques, il publia Elvira o la Novia del Plata, en 1834 ses Consuelos et en 1837… Lire la suite
38.  EMERSON RALPH WALDO (1803-1882)

Écrit par : Maurice GONNAUD

Dans le chapitre "Le père du romantisme américain"  : … toute-puissance de l'homme et rappel de sa dignité, avec les obligations qui en découlent, ce premier groupe d'écrits constitue une sorte de charte du romantisme américain. La sensibilité s'allie à la ferveur, la volonté d'indépendance à la rectitude morale pour faire surgir l'image d'un homme nouveau, en qui s'accomplira la destinée de notre… Lire la suite
39.  ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

Écrit par : Jean CASSOUCorinne CRISTINIJean-Pierre RESSOT

Dans le chapitre "Le romantisme"  : … Le romantisme est également une période où les influences et les échanges semblent mêler l'Espagne aux courants européens. Ainsi y a-t-il du byronisme dans le lyrisme passionné d'Espronceda (1808-1842). Ainsi y a-t-il du ton des ballades des romantiques européens dans les poèmes légendaires de José Zorrilla (1817-1893). Mais… Lire la suite
40.  ESPRONCEDA JOSÉ DE (1808-1842)

Écrit par : Robert MARRAST

La vie, l'œuvre et l'action d'Espronceda se situent dans une époque où l'Espagne est agitée de forts soubresauts : après la guerre de l'Indépendance et la restauration de 1814, vint l'expérience constitutionnelle de 1820-1823. Espronceda est d'abord l'élève d'Alberto Lista (1775-1848), pédagogue et poète qui inculque les principes du néo-… Lire la suite
41.  ESQUIROS ALPHONSE (1812 ou 1814-1876)

Écrit par : France CANH-GRUYER

Le poète romantique et écrivain socialiste Alphonse Esquiros n'est pas, comme il le prétend, un enfant du peuple ; il est issu d'une famille de chirurgiens et de négociants. Il reçoit au petit séminaire de Saint-Nicolas une éducation religieuse qui le marquera fortement. Admirateur passionné de Victor Hugo, il fréquentera de… Lire la suite
42.  ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

Écrit par : Marc CHÉNETIERRachel ERTELMichel FABREYves-Charles GRANDJEATJean-Pierre MARTINPierre-Yves PÉTILLONBernard POLIJacques ROUBAUD

Dans le chapitre "L'influence du romantisme"  : … Les transcendantalistes (ainsi appelés par dérision, mais qui s'en firent bientôt gloire) importent aux États-Unis les éléments d'une pensée européenne souvent altérée par ses intermédiaires : les systèmes de Kant et de Schelling ne sont souvent connus qu'au travers des gloses ou commentaires de Victor Cousin, et surtout Coleridge, dont la… Lire la suite
43.  EXOTISME

Écrit par : Mario PRAZ

Dans le chapitre "Un thème romantique"  : … On trouve le rêve exotique chez Heinse (Ardinghello,1787), Wackenroder (Herzensergiessungen eines kunstliebenden Klosterbruders, 1797), Coleridge (Kubla Khan, 1798), et chez Thomas Wainewright, qui doit sa renommée surtout au portrait que donna de lui Oscar Wilde dans Lire la suite
44.  LES FIANCÉS, livre de Alessandro Manzoni

Écrit par : Salvatore Silvano NIGRO

Dans le chapitre "De « Fermo et Lucia » aux « Fiancés »"  : … d'amples digressions proches de l'essai, et à caractère le plus souvent polémique. Manzoni veut avoir la gloire de donner à l'Italie romantique un roman – genre proscrit dans la tradition classique – qui soit à la hauteur des attentes européennes. Mais il lui faut aussi se justifier : devant ses adversaires, tenants de la littérature classique, et… Lire la suite
45.  FINLANDE

Écrit par : Régis BOYERMaurice CARREZLucien MUSSETYvette VEYRET-MEKDJIAN

Dans le chapitre "La nuit épique"  : … Le romantisme nationaliste se fait jour pour la première fois en 1700 : Daniel Juslenius fait remonter le finnois à la tour de Babel, dans Aboa vetus et novus, entreprise qui démarque l'Atlantica Lire la suite
46.  FLAUBERT (G.)

Écrit par : Pierre-Marc de BIASI

Dans le chapitre "La jeunesse romantique (1821-1843)"  : … la folie, le désespoir, le crime) et diaboliques (la tentation, le monstre, la victoire du mal) sont dominants. À partir de 1838, l'écriture, toujours inspirée du romantisme noir, se fait plus autobiographique (Les Mémoires d'un fou, 1838 ; Novembre, 1842). En 1840, il compose Smarh, « vieux mystère métaphysique... à apparitions » qui… Lire la suite
47.  LES FLEURS DU MAL, livre de Charles Baudelaire

Écrit par : Jean-Didier WAGNEUR

Dans le chapitre "Entre classicisme et modernisme"  : … Alors que le champ littéraire est partagé entre le déclin du romantisme, les théories du réalisme et de l'Art pour l'Art, Charles Baudelaire sort des impasses du romantisme en le radicalisant. Le sujet lyrique atteint ici l'universel. Il rompt le pacte poétique qui relie poésie Lire la suite
48.  FOYERS DE CULTURE

Écrit par : Gilbert GADOFFRE

Dans le chapitre " Châteaux et ateliers : les deux romantismes"  : … L'effet politique du retour des émigrés après Waterloo est tellement négatif qu'on en est venu à ignorer un impact culturel dont l'importance n'est pas niable : ouverture sur l'étranger et les langues étrangères, les littératures, et intérêt pour les institutions d'autres pays. Ajoutons que les anciens émigrés ont soif de racines, d'histoire, de… Lire la suite
49.  GARRETT JOÃO BAPTISTA DA SILVA LEITÃO DE ALMEIDA (1799-1854)

Écrit par : UniversalisRonny A. LAWTON

Initiateur du romantisme au Portugal et en même temps l'un de ses représentants majeurs, Garrett fut un poète engagé. Sa vie durant, il défendit les idées libérales qui lui valurent l'exil, la prison, la disgrâce. Ce qui ne l'empêcha pas de devenir le « maître à vivre » d'une partie de la société… Lire la suite
50.  GEIJER ERIK GUSTAF (1783-1847)

Écrit par : Régis BOYER

Le romantisme suédois a pris d'emblée une allure originale et il le doit à quelques personnalités de marque au premier rang desquelles il convient de placer Erik Gustaf Geijer, professeur d'histoire à l'université d'Uppsala… Lire la suite
51.  GÉORGIE

Écrit par : Christophe CHICLETUniversalisRégis GAYRAUDDavid Marshall LANGKalistrat SALIA

Dans le chapitre "Le romantisme nationaliste"  : … L'idéalisation du passé, l'évocation des beautés d'une patrie ardemment aimée alimentent la tendance romantique de la littérature géorgienne des premières décennies du xixe siècle, dominée par les écrivains A. Tchavtchavadzé, G. Orbéliani et N. Barathachvili. Nikolos Barathachvili (1817-1845) est un… Lire la suite
52.  GONÇALVES DIAS ANTÓNIO (1823-1864)

Écrit par : Luiz FERRAZ

Poète majeur du romantisme brésilien, fils naturel d'une métisse et d'un commerçant portugais, António Gonçalves Dias a effectué ses études de droit à Coimbra, au Portugal, et a été de ce fait marqué par l'influence lusitanienne. De retour au Brésil, il fut haut fonctionnaire des Affaires étrangères… Lire la suite
53.  GOROSTIZA MANUEL EDUARDO DE (1789-1851)

Écrit par : Sylvie LÉGER

Poète, auteur dramatique mexicain de parents espagnols, Manuel Eduardo de Gorostiza participe à la guerre d'Indépendance de 1808 à 1812. Libéral exalté, il fréquente les célèbres réunions politiques et littéraires des cafés La Fontana de oro et La Cruz de Malta. Il publie ses premières… Lire la suite
54.  GRUNDTVIG NICOLAI FREDERIK SEVERIN (1783-1872)

Écrit par : Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN

et les langues anciennes. Mais à travers l'ensemble passe une force spirituelle sans égale. Marqué par les philosophes allemands Fichte et Schelling, de même que par la poésie du Danois A. G. Oehlenschläger, il s'appropria la notion d'éternité propre au romantisme germanique et s'en servit pour la mythologie nordique… Lire la suite
55.  HERCULANO ALEXANDRE (1810-1877)

Écrit par : UniversalisRonny A. LAWTON

Dans le chapitre "L'action et l'étude"  : …  (La Harpe du croyant), que l'on considère comme le bréviaire du romantisme portugais et l'unique témoignage poétique de la grande crise provoquée par la pénétration des idées libérales au Portugal. Son activité est multiple. En 1839, il est nommé directeur de la bibliothèque de Ajuda, poste qu'il occupera pendant près de… Lire la suite
56.  HISTOIRE DES TREIZE, livre de Honoré de Balzac

Écrit par : Philippe DULAC

Dans le chapitre "Une œuvre-charnière"  : … Respectivement dédiés à Berlioz, à Liszt et à Delacroix, les trois récits qui composent l'Histoire des Treize s'inscrivent dans l'imaginaire romantique. Romantisme des amours impossibles et des désordres de la passion. Romantisme de la société secrète et des conspirations souterraines, thèmes qui… Lire la suite
57.  HONGRIE

Écrit par : Jean BÉRENGERLorant CZIGANYUniversalisAlbert GYERGYAIPierre KENDEEdith LHOMELMarie-Claude MAURELFridrun RINNER

Dans le chapitre "L'âge d'or romantique"  : … L'âge d'or de la littérature hongroise fut romantique dans son inspiration, « classique » dans sa perfection et sa richesse. Tout est prêt pour la rencontre privilégiée des grandes circonstances et des grandes individualités. Grâce à quelques hommes politiques qui influencent la littérature et se laissent influencer par elle, à la générosité du… Lire la suite
58.  HUGO (V.)

Écrit par : Pierre ALBOUYPierre GEORGELJacques SEEBACHERAnne UBERSFELDPhilippe VERDIER

e siècle ; elle revêt, d'abord, des allures post-classiques, puis elle parcourt, illustre, promeut chacun des aspects et des moments de la poésie romantique ; elle en réalise, elle seule, le rêve le plus grand, celui d'une épopée de l'humanité. Elle résume ainsi le xixe siècle, jusque vers 1865, date où Les Chansons des rues et des Lire la suite
59.  INDIANA, livre de G. Sand

Écrit par : Anouchka VASAK

Indiana dans une première période de la production romanesque de George Sand, le « romantisme sentimental ». Il est vrai que l'on peut opposer, non sans schématisme, de part et d'autre de l'engagement socialiste de George Sand, les romans de jeunesse, « lyriques », aux derniers romans, « champêtres », comme La Mare Lire la suite
60.  ISAAC JORGE (1837-1895)

Écrit par : Sylvie LÉGER

De père israélite, l'écrivain colombien Jorge Isaac est resté marqué par le décor de son enfance, la vallée du Cauca où était établie l'hacienda paternelle. Appartenant au groupe du Mosaico qui désigne à la fois une revue et un courant littéraire, il débute en publiant des poèmes évoquant ses souvenirs d'enfance, des récits, des paysages ; il prend… Lire la suite
61.  ISLANDE

Écrit par : Régis BOYERMaurice CARREZÉdouard KAMINSKILucien MUSSETClaude NORDMANN

Dans le chapitre "Les ouvertures successives (du XVIe s. à 1918)"  : … Vers 1830, le romantisme atteint l'Islande : il trouvait dans le passé glorieux de l'île des sagas un merveilleux sujet d'exploitation. Les influences allemandes et danoises aidant, une véritable frénésie de résurrection du passé s'empare des écrivains. Le lyrisme connaît une floraison d'œuvres sans… Lire la suite
62.  JEUNES-FRANCE

Écrit par : France CANH-GRUYER

Terme désignant la jeunesse de 1830 gagnée à l'art romantique et aux idées libérales. Cette expression a été empruntée à un journal, La Jeune France, auquel collabore Gozlan en 1829 ; ce même journaliste publiera deux ans plus tard, de mars à octobre 1831, toute une série d'articles où il se retourne contre le nouveau mouvement… Lire la suite
63.  JOUKOVSKI VASSILI ANDREÏEVITCH (1783-1852)

Écrit par : Jean BONAMOUR

Poète russe de la première moitié du xixe siècle, prédécesseur et ami de Pouchkine, Joukovski a introduit le romantisme européen en Russie. Devenu célèbre par ses ballades, la musicalité de son vers et quelques poèmes patriotiques, il est resté l'un des meilleurs poètes traducteurs de Russie… Lire la suite
64.  JOURNAL INTIME

Écrit par : Claude BURGELIN

Dans le chapitre "La parole de l'individu"  : … Ce sentiment s'exacerbe avec l'individualisme romantique et les grandes ruptures qu'il proclame. Si le journal intime est un miroir, c'est un Narcisse déchiré et troublé qu'il reflète. S'y recherche un être en doute sur lui-même, qui se sent déplacé ou exilé, en porte-à-faux avec l'ordre social. De là… Lire la suite
65.  JUIF ERRANT MYTHE DU

Écrit par : Véronique KLAUBER

L'histoire de ce personnage légendaire contient, dès le début de sa diffusion, certains éléments constitutifs d'un mythe. Cependant, il lui manque, et ce jusqu'à l'époque romantique, cette « prégnance symbolique » dont parle Cassirer. À ses débuts, la légende n'est en effet qu'un canevas qui sollicite l'imagination populaire, d'où elle est sortie.… Lire la suite
66.  JUILLET MONARCHIE DE

Écrit par : André Jean TUDESQ

Dans le chapitre "L'évolution littéraire et artistique"  : … , un courant non conformiste de refus de la société établie et de la culture classique. Le romantisme anime tous les domaines de la vie intellectuelle et artistique ; il continue à inspirer une poésie lyrique qui donne une expression littéraire au désarroi plus moral que social d'une jeunesse souvent dorée (avec Les Feuilles d' Lire la suite
67.  KRASINSKI ZYGMUNT (1812-1859)

Écrit par : Jean BOURRILLY

serrée de son œuvre lui découvre aujourd'hui une importance et une signification nouvelles dans l'ensemble du romantisme polonais. En chargeant ce dernier d'une intensité tragique qui est son apport spécifique et sans lequel ce romantisme ne serait pas complet, Krasiński a, par ses drames et sa correspondance, donné à cette phase des lettres… Lire la suite
68.  LAMARTINE ALPHONSE DE (1790-1869)

Écrit par : Henri GUILLEMIN

Ni un langoureux, un pleurard (Musset), un « femmelin » (Proudhon), en poésie, ni, en politique, un rêveur égaré hors de son domaine et promis aux fatales bévues de l'innocent, c'est un mâle, au contraire. Lamartine, compromis, certes, en littérature, par un vocabulaire désuet, mais un « voyant », dira Rimbaud ; et, dans les affaires civiques, un… Lire la suite
69.  LARRA MARIANO JOSÉ DE (1809-1837)

Écrit par : Jean-René AYMES

Dans le chapitre "Explorations littéraires"  : … El Doncel de don Enrique el Doliente (Le Damoiseau de Henri le Dolent) : le héros médiéval, chargé des souffrances de l'auteur, se transfigure en rebelle romantique dressé contre les lois du mariage qui enchaînent les sentiments et contre les lois du vasselage qui créent une insupportable dépendance… Lire la suite
70.  LERMONTOV MIKHAÏL IOURIEVITCH (1814-1841)

Écrit par : Sophie LAFFITTE

En tant que poète romantique, Lermontov n'a pas d'égal en Russie, sauf, peut-être, Alexandre Blok qui fut à la fois un romantique et un symboliste. Mais Lermontov a disparu avant d'avoir pu montrer toute l'ampleur de son génie. Grand poète, il fut aussi un remarquable prosateur. À la fois fin… Lire la suite
71.  LITTÉRATURE - Du texte à l'œuvre

Écrit par : Alain VIALA

Dans le chapitre "La multiplication des postulations"  : … Les romantiques ont eu la conviction que de nouveaux messages s'imposaient, et donc le désir d'inventer des formes neuves aptes à les porter. Chargeant la littérature d'un message, ils n'ont pas brisé le cadre du « plaire et instruire » : Lamartine et Hugo visent à édifier, fût-ce en prophétisant. Mais le public cultivé n'en… Lire la suite
72.  LYRE, littérature

Écrit par : Jean MASSIN

Il est à peine besoin de rappeler que la lyre a engendré dans la langue courante deux sens figurés et connexes. Instrument privilégié pour accompagner le chant, elle finit par imposer son nom à toute musique chantée : c'est en ce sens qu'on parle d'art lyrique, de spectacles ou de théâtres lyriques. Ensuite, le chant et la poésie Lire la suite
73.  LYRISME

Écrit par : Jamel Eddine BENCHEIKHJean-Pierre DIÉNYJean-Michel MAULPOIXVincent MONTEILRené SIEFFERT

Dans le chapitre "Le lyrisme romantique"  : … Lyrisme et romantisme apparaissent à maints égards comme deux termes synonymes qui s'unissent autour d'un troisième : l'individualisme. Selon Georges Poulet, « le romantique est un être qui se découvre centre ». Par l'introspection, cet être se recueille en lui-même, s'y retire, et parvient tout d'… Lire la suite
74.  MANZONI ALESSANDRO (1785-1873)

Écrit par : Lucienne PORTIER

Dans le chapitre "Passion du vrai"  : … plus radicalement que les influences littéraires le tournant qui devait amener à être chef incontesté du romantisme italien ce jeune disciple de Monti tout féru alors de mythologie, dont il dira « en confidence » que son usage est « une idolâtrie ». Irréligieux et libéral, tel il était sorti des collèges religieux et réactionnaires ; son… Lire la suite
75.  MAQUET AUGUSTE (1813-1888)

Écrit par : France CANH-GRUYER

Avant d'être le collaborateur d'Alexandre Dumas, Auguste Maquet fut d'abord l'un de ses plus fervents admirateurs. Il fait partie de cette jeunesse de 1830, dite Jeune-France ou bousingot, qui s'enrôle sous la bannière du drame romantique. Il est du Petit Cénacle, et ses premières ambitions… Lire la suite
76.  MÉRIMÉE PROSPER (1803-1870)

Écrit par : Guy DUMUR

Ennemi de toute sensiblerie, Mérimée reste cependant romantique par le choix des sujets de son théâtre, de ses nouvelles et de son unique roman, Chronique du règne de Charles IX. Écrivain précoce, il ne sera pas qu'un homme de lettres. Il consacre la plus grande partie de sa vie à la sauvegarde et à la… Lire la suite
77.  MICHELET JULES (1798-1874)

Écrit par : Paul VIALLANEIX

Michelet fut l'un des maîtres du romantisme, non seulement français, mais européen. Il fonda l'autorité du peuple qui avait accompli la première des révolutions modernes sur toute une tradition dont il « ressuscita » les étapes en joignant aux audaces du prophète les curiosités de l'archiviste et les prudences de l'historien… Lire la suite
78.  MICKIEWICZ ADAM (1798-1855)

Écrit par : Jean BOURRILLY

Dans le chapitre "La vie d'un exilé"  : … noble pauvre, Adam Mickiewicz fait ses études à l'université de Wilno, de 1815 à 1819, où il est l'âme du groupement patriotique secret des philarètes. Son premier recueil de poésies (Poezje, 1822) fait aussitôt de lui – jeune professeur au gymnase de Kowno (Kaunas) – le chef de sa génération et assure le triomphe du romantisme en Pologne.… Lire la suite
79.  MODERNITÉ

Écrit par : Jean BAUDRILLARDAlain BRUNNJacinto LAGEIRA

Dans le chapitre "L'œuvre en état de crise"  : … Le romantisme joue à cet égard le rôle d'un modernisme radical (Stendhal, Racine et Shakespeare, 1823) : il bouleverse les sujets proposés à l'intérêt littéraire, choisissant plutôt les sujets nationaux, médiévaux ou même contemporains, que les fables empruntées à l'Antiquité classique ; est romantique ce qui est moderne, est… Lire la suite
80.  MUSSET ALFRED DE (1810-1857)

Écrit par : Jean THOMAS

Dans les manuels, Musset longtemps figuré parmi les quatre grands romantiques français, après Hugo, avec Lamartine et Vigny. Les collégiens savaient par cœur La Nuit de mai et La Nuit de décembre, et plus d'un en reçut la révélation pathétique de l'amour, de la souffrance et de la… Lire la suite
81.  NAPOLÉON II (1811-1832) duc de Reichstadt, roi de Rome

Écrit par : Jean TULARD

La vie et la personnalité de Napoléon II, duc de Reichstadt, l'« Aiglon », fils de Napoléon, roi de Rome, prince de Parme, ont été tout à la fois obscurcies et embellies par la légende. Barthélemy et Méry créent en effet, sous la Restauration, un mythe bonapartiste : François Joseph Napoléon est « le… Lire la suite
82.  NERVAL GÉRARD DE (1808-1855)

Écrit par : Pierre-Georges CASTEX

Le xixe siècle a considéré Gérard de Nerval comme un écrivain mineur : aimable compagnon, doux rêveur, gentil poète. Dans sa Sylvie, déjà tenue pour une réussite exquise de son art, on goûtait le charme idyllique de la narration, sans guère saisir les résonances intérieures.… Lire la suite
83.  NORWID CYPRIAN KAMIL (1821-1883)

Écrit par : Jón BLONSKI

Dans le chapitre "La recherche du signe"  : … l'échec de l'insurrection de 1830, presque tous les écrivains importants se retrouvent à l'étranger ; c'est le règne du romantisme social, mystique et messianique de Mickiewicz, Słowacki et Krasiński. Norwid, de vingt ans plus jeune, suit ses aînés car il lui est impossible de penser et d'écrire sous la terreur instaurée par Nicolas Ier Lire la suite
84.  OBERMAN, livre de Étienne Pivert de Senancour

Écrit par : Anouchka VASAK

Dans le chapitre "« Ce n'est pas un ouvrage »"  : … philosophique qui traverse l'œuvre au fil de dissertations éparses (sur le suicide, l'éducation des femmes, les nombres, l'or). S'y révèle un autre Senancour, athée et fort peu réactionnaire, porteur en filigrane d'un projet social qui, il est vrai, ne sera guère entendu. Mais cette tentation réformiste peut aussi être dite romantique Lire la suite
85.  OEHLENSCHLAEGER ADAM (1779-1850)

Écrit par : Régis BOYER

Oehlenschlaeger est le plus grand écrivain romantique danois, celui aussi dont l'œuvre manifeste le mieux les influences allemandes dont est né ce mouvement en Scandinavie. Il écrivit d'ailleurs indifféremment en danois ou en allemand. Bon vivant, issu d'un milieu bourgeois de Frederiksberg, il hésite, après de bonnes études, entre le droit et les… Lire la suite
86.  O'NEDDY AUGUSTE MARIE DONDEY dit PHILOTÉE (1811-1875)

Écrit par : France CANH-GRUYER

L'écrivain français Philotée O'Neddy, membre éminent du Petit Cénacle et Jeune-France convaincu, se lança tout jeune dans la bataille romantique en publiant un recueil de poèmes, Feu et flamme (1833), qui reste son œuvre la plus célèbre. Il y prône non seulement la révolution de l'art, mais la révolution sociale qui doit en être… Lire la suite
87.  ORIENTALISME, art et littérature

Écrit par : Daniel-Henri PAGEAUXChristine PELTRE

Dans le chapitre "Rêves et mythes"  : … L'orientalisme devant en partie son essor à la poésie romantique, la sensibilité réaliste du reportage n'a pas réussi à étouffer les mirages de la fiction littéraire. Avec Le Roman de la momie, Théophile Gautier donne aux artistes en 1858 l'occasion de raviver l'inspiration vacillante de la peinture d'histoire. Dans cette œuvre… Lire la suite
88.  PARODIE, littérature

Écrit par : Daniel SANGSUE

Dans le chapitre "Parodie et grotesque"  : … Au xixe siècle, l'esthétique romantique redécouvrant le grotesque, le burlesque, le bouffon pour les opposer au beau classique ou pour mieux faire ressortir à travers eux des valeurs comme le sublime, la parodie va au contraire être valorisée, mais cela se fera au détriment de… Lire la suite
89.  PHYSIOGNOMONIE

Écrit par : Anne-Marie LECOQ

Dans le chapitre "Les écrivains et la physiognomonie"  : … l'histoire littéraire du xixe siècle. Le romantisme était en accord avec Lavater sur des points essentiels : l'intérêt pour les particularités individuelles, la valeur accordée aux liens instinctifs, aux sympathies, aux affinités qui se créent entre les êtres, le sentiment d'une profonde unité de… Lire la suite
90.  POÈME EN PROSE

Écrit par : Jacques JOUET

La frontière qui sépare la poésie de la prose n'est guère indiscutable qu'aux yeux de ceux qui réduisent la poésie à la seule versification. Pourtant, cette frontière — son tracé ou bien son existence même — n'a jamais cessé d'être contestée de toutes parts, à toutes les époques. Le Lire la suite
91.  POÈMES SATURNIENS, livre de Paul Verlaine

Écrit par : Hédi KADDOUR

rôle de prêtre », c'est en raison d'une erreur profonde, « c'est qu'il se méprenait alors sur l'âme humaine ». Ce qui est renié ici, c'est la tentation « romantique » de la poésie qui aurait voulu se faire passer pour une religion, ou même en prendre la place. Inscrite au fronton du recueil, cette critique du « rôle de prêtre » place l'œuvre en… Lire la suite
92.  POLOGNE

Écrit par : Jean BOURRILLYGeorges LANGRODMichel LARANMarie-Claude MAURELGeorges MONDJean-Yves POTELHélène WLODARCZYK

Dans le chapitre "L'apogée romantique"  : … Le romantisme est assurément le phénomène le plus singulier de la littérature polonaise ; ses créations grandioses occupent une place exceptionnelle dans l'histoire du mouvement européen. Dans un pays qui a perdu son indépendance, les courants qui transforment alors la sensibilité occidentale, rejoignant ce qu'il y avait de plus vigoureux dans l'… Lire la suite
93.  PORTUGAL

Écrit par : Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAINUniversalisJosé-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO

Dans le chapitre "Romantisme et réalisme"  : … Au cours du xixe siècle, l'évolution littéraire reflète celle des grands États européens : le romantisme portugais est tributaire du Sturm und Drang, de Rousseau, de Chateaubriand, des poètes anglais et italiens. L'influence de Lamartine et de Hugo, des romans historiques de Walter… Lire la suite
94.  POUCHKINE ALEXANDRE SERGUEÏEVITCH (1799-1837)

Écrit par : Michel AUCOUTURIER

Dans le chapitre "L'éveil romantique et l'évolution vers le réalisme"  : … révolte, et la révélation de l'Orient, avec ses décors exotiques, sa nature sauvage, ses modes de vie primitifs, coïncident avec la découverte de Byron, dont les poèmes romantiques fournissent à Pouchkine le modèle de ses « poèmes du Sud », où vont s'épancher ces sentiments et ces impressions nouvelles. La Fontaine de Bakhtchisaraï (… Lire la suite
95.  PROMÉTHÉE, mythe moderne

Écrit par : Jean MASSIN

Il est plus significatif qu'étonnant de constater la mise en sommeil à peu près totale du mythe de Prométhée dans les arts et les lettres de l'âge médiéval. Les premières allusions au vieux titan grec apparaissent aux xvie et xviie siècles (Calderón écrit… Lire la suite
96.  QUINET EDGAR (1803-1875)

Écrit par : Maurice DOMINO

Comme Montaigne, Pascal ou Rousseau, Edgar Quinet appartient à la famille des écrivains inclassables. Il a été l'un des maîtres de la jeunesse des années 1840, qui allait faire la révolution de 1848 ; il a donné son nom aux rues et aux écoles de la IIIe République ; il est oublié, et on ne le lit plus guère ou plus du tout.… Lire la suite
97.  RÉCIT DE VOYAGE

Écrit par : Jean ROUDAUT

Dans le chapitre "Le narrateur et son destinataire"  : … e siècle se feront pour le plaisir. Dès 1820, Nodier, Taylor et Cailleux ont introduit la notion de « voyages pittoresques et romantiques » ; mais ce ne sont déjà plus les monuments qui intéressent Nerval ; il veut, à la façon de Sterne, dont le Voyage sentimental sert de modèle à toute la génération romantique, ne… Lire la suite
98.  RENÉ, livre de François René de Chateaubriand

Écrit par : Pierre-Louis REY

Chateaubriand cite dans sa Préface de 1805 des extraits du Génie du christianisme illustrés par l'histoire de René, en particulier le développement de la deuxième partie (livre III, chap. ix) intitulé « Du vague des passions ». Cet état de l'âme, qui se répand à mesure que… Lire la suite
99.  RIVAS ÁNGEL DE SAAVEDRA duc de (1791-1865)

Écrit par : Bernard SESÉ

Poète et auteur dramatique espagnol. Ángel de Saavedra connut une existence mouvementée. Nommé officier de la garde du roi après avoir été élevé au séminaire des nobles de Madrid, il se distingue au cours de la guerre de l'Indépendance (1808) ; condamné à mort par Ferdinand VII à cause de ses idées libérales, il réussit à s'… Lire la suite
100.  ROMAN D'AVENTURES

Écrit par : Sylvain VENAYRE

Dans le chapitre "Une nouvelle lecture du monde"  : … qui illustrent les romans d’aventures. La similitude des illustrations s’ajoute ainsi à l’emploi généralisé du code romantique de l’impression et du motif des aventures pour unir récits et romans dans un même ensemble de textes et d’images censé exprimer la vérité du voyage et de ses conséquences. Un hebdomadaire tel que le Journal Lire la suite
101.  ROMAN HISTORIQUE

Écrit par : Claude BURGELIN

Le roman a toujours puisé dans l'histoire de quoi nourrir ses fictions et leur donner les prestiges du vraisemblable. Mais, en tant que genre spécifiquement déterminé, le roman historique a pris son essor — comme la plupart des formes romanesques — au xixe siècle, alors que la bourgeoisie prend le… Lire la suite
102.  ROMANTIQUES PETITS

Écrit par : France CANH-GRUYER

Terme appliqué par la critique de la fin du xixe siècle aux écrivains mineurs, plus ou moins connus en leur temps, du mouvement romantique. Ce sens large va être modifié par les surréalistes qui redécouvrent, ou découvrent tout court, un certain nombre de ces écrivains et tentent de mettre en lumière l… Lire la suite
103.  ROMANTISME

Écrit par : Henri PEYREHenri ZERNER

Dans le chapitre "Le mot"  : … L'adjectif « romantique », qui apparut le premier dans plusieurs langues de l'Europe (romantic, romantisch, romántico), et le substantif qui en fut tiré sont mal choisis et obscurs. Mais il en est de même pour « baroque », « classique », « réaliste », « symboliste » et pour presque tous les termes qui désignent une période ou un… Lire la suite
104.  RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

Écrit par : Michel AUCOUTURIERMarie-Christine AUTANT-MATHIEUHélène HENRYHélène MÉLATGeorges NIVAT

Dans le chapitre "La littérature de l'intelligentsia (1825-1890)"  : … Soumise jusque-là à des canons littéraires étrangers, la littérature russe doit son émancipation à trois écrivains qui ont subi et dépassé, chacun à sa manière, l'influence du romantisme et dont l'œuvre constituera, pour les auteurs du xixe siècle, un système de normes et de références nationales.… Lire la suite
105.  SARA, livre de Carl Jonas Love Almqvist

Écrit par : Régis BOYER

En 1839 parut en Suède, un petit livre intitulé Det går an, dont le titre en français est Sara, dû au plus flamboyant de tous les romantiques suédois, Carl Jonas Love Almqvist (1793-1866), et qui alluma l'un des brûlots les plus endiablés… Lire la suite
106.  SATANISME, littérature

Écrit par : Max MILNER

au xixe siècle, principalement en Angleterre et en France, dans l'orbite du romantisme. Il s'agit toujours, pour les auteurs qui magnifient Satan ou qui modèlent à son image des héros révoltés, de faire entendre leur protestation contre un ordre social jugé inique, contre une… Lire la suite
107.  SENANCOUR ÉTIENNE PIVERT DE (1770-1846)

Écrit par : Béatrice DIDIER

Dans le chapitre "Une existence érémitique"  : … en ermite, à Paris, et rien ne semblait pouvoir l'arracher à ses méditations, lorsque les romantiques s'avisèrent de découvrir en lui un précurseur. Rôle ingrat et qui ne satisfit qu'à moitié l'écrivain. Le romantisme, il avait été l'un des premiers à le définir, à l'appeler de ses vœux, dès 1804 ; mais un romantisme éternel… Lire la suite
108.  SLOVAQUIE

Écrit par : Fedor BALLOJaroslav BLAHAUniversalisMichel LARANMarie-Claude MAUREL

Dans le chapitre "Une littérature autochtone"  : … par la nation tout entière. D'autre part, sous l'impulsion de la philosophie hégélienne, il a élaboré le concept de romantisme slovaque, dont les caractéristiques essentielles sont la prééminence de la pensée patriotique et l'attachement aux traditions populaires en tant que sources majeures d'inspiration. Štúr reprochait au romantisme occidental… Lire la suite
109.  SŁOWACKI JULIUSZ (1809-1849)

Écrit par : Jón BLONSKI

Słowacki resta marqué par les traits les plus caractéristiques du romantisme international : byronisme, mise en scène bariolée et exotique, culte du souvenir, aspiration à un monde différent et inaccessible, fusion aimante avec la nature, célébration passionnée de la liberté et haine de toutes les tyrannies, conception foncièrement esthétique du… Lire la suite
110.  LA SORCIÈRE, livre de Jules Michelet

Écrit par : Guy BELZANE

Dans le chapitre "À la Fée éternelle"  : … Avec le recul, on comprend aisément pourquoi La Sorcière déconcerta en son temps. À bien des égards, le livre appartenait plus au passé et au futur qu'au présent : au passé par son romantisme échevelé, faisant de Satan l'apôtre de la liberté, dans un mouvement de « réhabilitation » commun à Vigny, Hugo,… Lire la suite
111.  STENDHAL

Écrit par : Michel CROUZET

Dans le chapitre "Vie de Stendhal"  : … un certain nombre de salons célèbres. Il a son « cénacle », chez Étienne Delécluze, rue du Chabanais, petite réunion de romantiques libéraux qui contrebalance le groupe hugolien. Il a même un disciple, Mérimée. En 1823, La Vie de Rossini lui a donné une célébrité de bon aloi. Il intervient avec vigueur dans le débat… Lire la suite
112.  ŠTÚR L'UDOVÍT (1815-1856) & SON ÉCOLE

Écrit par : Vladimir PESKA

Écrivain, animateur de la vie littéraire et homme politique slovaque, L'udovít Štúr est issu d'une famille protestante d'instituteurs. Il parachève ses études à l'université de Halle, où il subit la profonde influence de Herder et de Hegel. Adjoint de Palkovič à la « chaire de langue et littérature tchécoslovaque » au lycée évangélique de Presbourg… Lire la suite
113.  SUÈDE

Écrit par : Régis BOYERMichel CABOURETMaurice CARREZGeorges CHABOTUniversalisJean-Claude MAITROTJean-Pierre MOUSSON-LESTANGLucien MUSSETClaude NORDMANNJean PARENT

Dans le chapitre "Le XVIIIe siècle"  : … se lève vraiment un souffle appelé à susciter de grandes œuvres : tant il est vrai que quelque affinité intime devait lier le génie suédois et le romantisme. Il y a d'ailleurs déjà dans les poèmes de Frans Michael Franzen (1772-1847) et surtout dans L'Ange de la mort de Johan Olof Wallin (1779-1839) une ouverture et un appel qui annoncent… Lire la suite
114.  TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

Écrit par : Jaroslav BLAHAMarie-Elizabeth DUCREUXMarie-Claude MAURELVladimir PESKA

Dans le chapitre "Renaissance nationale"  : … Obligés de résister à la présence germanique envahissante, en quête d'inspiration en Occident et dans l'Est slave, certains romantiques patriotes reprennent, eux aussi, l'idée de « faux » manuscrits pour démontrer l'ancienneté du passé culturel national : « découverts » effectivement en 1817-18, ils… Lire la suite
115.  THÉÂTRE OCCIDENTAL - La dramaturgie

Écrit par : Christian BIETHélène KUNTZ

Dans le chapitre "De la vraisemblance au réalisme"  : … (Caïus Gracchus, de H. J. Chénier, 1792), et surtout à l'époque romantique, lorsque la séduction exercée par le modèle shakespearien engendre un regain d'intérêt pour le drame historique. Fidèle au principe de double référence, Musset évoque la France contemporaine à travers la Florence renaissante qui donne son cadre à Lire la suite
116.  TIOUTTCHEV FEDOR IVANOVITCH (1803-1873)

Écrit par : Michel AUCOUTURIER

Dans le chapitre "Classicisme et romantisme"  : … d'une thèse et d'une antithèse, ou sur le parallélisme d'une image et d'une idée. Cependant, son inspiration est romantique : poète de l'amour, Tiouttchev peint celui-ci comme une passion destructrice, comme un défi aux lois du « monde » et de la société ; poète de la nature, il est attiré par le spectacle de l'orage, de la mer houleuse, de la… Lire la suite
117.  LES TOMBEAUX, livre de Ugo Foscolo

Écrit par : Claude-Henry du BORD

Dans le chapitre "Une poésie sépulcrale"  : … Le romantisme italien ne connaît pas les mêmes remous que ceux qui bouleversèrent la France et l'Angleterre ; tous se passe par lente assimilation, par résolution discrète de tendances. Ainsi, Foscolo va transformer l'héritage de la poésie sépulcrale anglaise de Thomas Gray (Élégie Lire la suite
118.  UN HÉROS DE NOTRE TEMPS, livre de Mikhaïl Iourévitch Lermontov

Écrit par : Claude-Henry du BORD

Premier des poètes romantiques russes, Mikhaïl Iouriévitch Lermontov (1814-1841), styliste incomparable et réformateur de la langue, est également l'initiateur du roman psychologique dans son pays. Son œuvre abondante, malgré la brièveté de sa vie, influencera considérablement Tolstoï,… Lire la suite
119.  VERLAINE PAUL (1844-1896)

Écrit par : Georges ZAYED

Dans le chapitre "Actes de foi et hérésies poétiques"  : … Dans la seconde étape de son adolescence, celle des premiers « poèmes saturniens », il découvre le romantisme sous ses multiples aspects : politique et oratoire de Hugo, pittoresque de Gautier et d'Aloysius Bertrand, révolté de Petrus Borel et de Philothée O'Neddy (lycanthropie), intériorisé de Baudelaire. La… Lire la suite
120.  VERS LIBRE

Écrit par : Jacques JOUET

Bien avant d'être nommément « vers libre », le vers français s'est souvent autorisé la variabilité métrique. Il s'agissait des « vers irréguliers », ceux dont parle La Fontaine dans un Avertissement à ses premiers contes : « L'auteur a voulu éprouver lequel caractère est le plus propre pour rimer des… Lire la suite
121.  VIGNY ALFRED DE (1797-1863)

Écrit par : Paul VIALLANEIX

Au cours de sa destinée posthume, il pâtit beaucoup moins que Lamartine, Hugo ou Musset du discrédit jeté sur le romantisme par toute une culture positiviste dont nous vivons la ruine. Dans chacune des générations qui suivirent la sienne, des fidèles recueillirent son message et perpétuèrent son souvenir. Ce furent, parmi d'autres, Baudelaire,… Lire la suite
122.  VÖRÖSMARTY MIHÁLY (1800-1855)

Écrit par : Gyula SIPOS

hongrois, s'incarnent, d'une façon exemplaire, les tensions et les contradictions du romantisme magyar qui coïncide, sur le plan historique, avec une époque de réformisme social et d'effervescence nationale. L'esprit du temps imposera à Vörösmarty le rôle du barde national, à qui incombent l'évocation d'un passé exemplaire… Lire la suite
123.  WERGELAND HENRIK (1808-1845)

Écrit par : Régis BOYER

Vers 1830, la Norvège émerge de la tutelle danoise, en vertu d'un mouvement commun à toute l'Europe : l'éveil des nationalités, ou, si l'on préfère, les aspirations indépendantistes et libertaires propres au romantisme. C'est dans cette lumière qu'il faut considérer le plus grand écrivain romantique… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.