BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SHAW RICHARD NORMAN (1831-1912)

Architecte écossais, né le 7 mai 1831 à Édimbourg, mort le 17 novembre 1912 à Londres.

Après une formation auprès de William Burn, Richard Norman Shaw fréquente l'école d'architecture de la Royal Academy of Arts à Londres. Il travaille dans le cabinet de George Edmund Street, puis s'installe en 1862. Au début de sa carrière, il conçoit plusieurs bâtiments en collaboration avec William Eden Nesfield, mais leur partenariat prend fin en 1868. Richard Norman Shaw devient membre de la Royal Academy en 1877.

Célèbre pour son architecture résidentielle, Richard Norman Shaw est l'une des figures de proue de l'English Domestic Revival, un mouvement prônant le retour au gothique et au classique anglais. Architecte éclectique, il passe du néogothique comme l'église Holy Trinity (1864-1868) à Bingley, au néobaroque tel Piccadilly Hotel (1905-1908, aujourd'hui hôtel Le Méridien) à Londres, qui s'inspire de l'architecture palladienne anglaise du xviie siècle. Dans les années 1920-1930, celle-ci sera adoptée pour les édifices publics. Ses élégantes demeures urbaines relèvent d'une adaptation toute personnelle du style reine Anne (xviiie siècle). En revanche, ses nobles et pittoresques maisons rurales, les country houses, sont le fruit d'études sur le développement régional du style propre aux manoirs anglais du xvie siècle. Elles sont conçues dans le respect des matériaux de construction locaux, comme en témoignent Glen Andred (1866-1867) et Wispers (1876) dans le Sussex, ainsi que Adcote (1876-1881) dans le Shropshire. Ses habitations londoniennes sont illustrées par Lowther Lodge (1874) à Kensington, le domicile de Shaw (1875) à Hampstead et la Old Swan House (1876) à Chelsea. Grâce à la publication de ses dessins, l'influence de l'architecte dépasse les frontières du Royaume-Uni et favorise l'émergence du Shingle Style aux États-Unis. En outre, Richard Norman Shaw est désigné pour la conception de l'édifice destiné à abriter les bureaux de Scotland Yard à Whitehall (Londres), inauguré en 1890. Lorsque les services de la police en déménageront, en 1967, le bâtiment sera renommé Norman Shaw Building.

En 1876, Richard Norman Shaw conçoit une cité-jardin à Bedford Park (aujourd'hui ouest de Londres), la première du genre, exerçant une grande influence sur le développement de l'urbanisme dans la périphérie.

Universalis

Pour citer cet article

E.U., « SHAW RICHARD NORMAN - (1831-1912)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-norman-shaw/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.