BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

RÉVÉLATION

3.  La tradition islamique

Dans le judaïsme, la révélation est centrée sur un peuple ; dans le christianisme sur la personne du Christ ; dans l'islam sur un livre, le Coran. L'islam ne distingue pas, comme font le judaïsme et le christianisme, entre révélation et inspiration. Le texte inspiré s'identifie avec la révélation (waḥī). Il est tenu pour avoir été dicté mot à mot à Mahomet.

Le Coran est considéré comme étant la parole même de Dieu. Il reconnaît qu'il y a eu des révélations antérieures, la Torah et l'Évangile, et il s'appuie sur elles, mais il tient qu'elles ont été « manipulées » par la main des hommes et que les livres qui les transmettent ont été falsifiés. Aussi le Coran est-il seul parole authentique, révélation, « sceau de la prophétie ».

Le Coran est loi divine, sharī‘a. C'est lui qui opère la distinction entre le bien et le mal, de sorte qu'il n'est pas possible de mettre une hiérarchie entre les préceptes. Sans doute, la tradition établit-elle un ordre entre les sourates et un partage entre celles de La Mecque et celles de Médine ; elle tient compte aussi des circonstances historiques et sociales et connaît des versets « abrogeants », des versets « abrogés ». Mais cette abrogation (naskh) survenue en raison des circonstances fut un acte divin ; elle ne saurait résulter d'une herméneutique au sens moderne du mot. Le texte du Coran est « inimitable » et « intangible » ; un verset ne peut être éclairé que par les autres versets.

Quand, à défaut de critère herméneutique reconnu, il fallut interpréter la révélation de Mahomet, ce qui s'avéra nécessaire dès la deuxième génération, une grave controverse divisa l'islam. On eut recours d'abord au précédent constitué par les façons d'agir du Prophète lui-même (sunna), en consultant ses anciens compagnons à titre de témoins. La conduite à adopter fut ainsi indiquée par le consensus ( idjmā') des anciens. Telle est la position des « sunnites », qui s'appuie sur les traditions gardées dans la communauté. Cependant, le critère d'interprétation ne fut pa[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

Bernard DUPUY, « RÉVÉLATION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/revelation/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« RÉVÉLATION » est également traité dans :

ALBALAG ISAAC (XIIIe s.)
ÂME
Dans le chapitre "La notion d'âme dans la révélation judéo-chrétienne"
ANTHROPOMORPHISME
Dans le chapitre "Extension de la forme humaine à des domaines non humains"
APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES
Dans le chapitre "La littérature apocalyptique"
ARABE (MONDE) - Littérature
Dans le chapitre "Le deuxième discours théorique : la « balāġa »"
AVERROÈS, arabe IBN RUSHD (1126-1198)
Dans le chapitre "Philosophie et religion"
AVICENNE, arabe IBN SĪNĀ (980-1037)
Dans le chapitre "Intelligence et illumination"
BAUER BRUNO (1809-1882)
BIBLE - L'inspiration biblique
Dans le chapitre "Le magistère ecclésiastique : élaboration dogmatique de la doctrine de l'inspiration"
BULTMANN RUDOLF (1884-1976)
Dans le chapitre "L'historien et le théologien"
CHIISME ou SHĪ‘ISME
Dans le chapitre "Le phénomène religieux shī‘ite en son essence"
CHRISTIANISME
Dans le chapitre "La révélation chrétienne"
CORAN (AL-QURĀN)
Dans le chapitre "L'exégèse coranique en son état « classique »"
DIEU - L'affirmation de Dieu
Dans le chapitre "Un Dieu trop humain ?"
DOGME
Dans le chapitre "Sens général"
DUNS SCOT JEAN (1266 env.-1308)
Dans le chapitre "La foi et la raison (positions comparées de Thomas d'Aquin et de Duns Scot)"
FOI
Dans le chapitre "La source de la foi chrétienne"
HALLÉVI JUDA (1075 env.-1141)
Dans le chapitre "La philosophie et le peuple d'Israël"
HERMÉTISME
Dans le chapitre "La littérature hermétique"
HYMNES ESSÉNIENS
IRÉNÉE DE LYON (130 env.-env. 208)
Dans le chapitre "Thèmes propres à Irénée"
ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements
Dans le chapitre "Dieu, ses envoyés, les livres sacrés, les anges"
ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles
Dans le chapitre " La théologie"
ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux
Dans le chapitre "De l'approche sociologique à l'analyse sémiotique"
JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST
Dans le chapitre "Les origines néo-testamentaires"
JUDAÏSME - La religion juive
JUDAÏSME - Histoire des Hébreux
Dans le chapitre "La civilisation juive"
LIVRE RELIGIONS DU
MAHOMET ou MUḤAMMAD (571?-632)
Dans le chapitre "La secte mekkoise"
MÉTAPHYSIQUE
Dans le chapitre "Métaphysique et théologie chez saint Thomas"
MYSTÈRE
Dans le chapitre "Les théologiens modernes"
PÉCHÉ
Dans le chapitre "Péché et révélation"
PROPHÉTISME
RAISON
Dans le chapitre "La raison pervertie et la foi"
SOHRAWARDĪ ou SUHRAWARDĪ SHIHĀBODDĪN YAHYĀ (1155-1191)
Dans le chapitre "La sagesse orientale"
SRUTI
SUGER (1081-1151)
Dans le chapitre "Symbolisme sugérien de la révélation"
SUNNISME
Dans le chapitre "L'acceptation du Coran"
THÉOLOGIE
Dans le chapitre "La scientificité du langage théologique"
THÉOSOPHIE
Dans le chapitre "Herméneutique théosophique et discours mythique"
TŌRAH
TRADITIONALISME, philosophie
UPANIṢAD
VATICAN (IIe CONCILE DU)
Dans le chapitre "La quatrième session (14 sept.-8 déc. 1965) et la clôture du concile"
VEDA
Dans le chapitre "Genres littéraires"

Afficher la liste complète (45 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.