BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

RATION ALIMENTAIRE

La ration alimentaire représente la quantité d'aliments à ingérer chaque jour pour couvrir la totalité des dépenses et assurer l'équilibre nutritif de l'individu. Cela constitue l'aspect quantitatif du problème, et à chaque aliment correspond une valeur énergétique qui doit désormais être exprimée en kilojoules (kJ) mais qui reste souvent encore évaluée en kilocalories (kcal). Une kilocalorie équivaut à 4,18 kJ. Une fois cette valeur énergétique établie, il faut ensuite choisir les quantités respectives des trois matériaux utilisables pour le métabolisme énergétique (glucides, lipides, protides) de manière à réaliser une ration équilibrée. Par ailleurs, l'être vivant perd continuellement de l'eau, des éléments minéraux, pertes qui doivent être couvertes par l'apport alimentaire. Il en est de même pour certaines molécules organiques, éléments constitutifs de systèmes enzymatiques pour la plupart, qui ne peuvent être synthétisées par l'organisme : les vitamines.

Ainsi, une ration alimentaire doit impérativement satisfaire aux besoins de matière et aux besoins d'énergie.

Certaines dépenses énergétiques sont irréductibles, car ce sont celles du métabolisme de base, dépenses dues à l'assimilation métabolique des aliments et dépenses liées à la croissance chez l'individu jeune. Les autres (travail musculaire et thermorégulation) sont très variables selon les individus.

La ration d'entretien, absorbée instinctivement par la plupart des hommes lorsqu'ils en ont les moyens, s'établit autour de 2 500 kilocalories et couvre les dépenses irréductibles plus celles d'un travail musculaire modéré. Si le travail musculaire est important, cette ration est insuffisante ; il faudra donc ajouter les calories représent [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Geneviève DI COSTANZO, « RATION ALIMENTAIRE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ration-alimentaire/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« RATION ALIMENTAIRE » est également traité dans :

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Évolution de la consommation

Écrit par :  Pierre COMBRIS

Dans le chapitre "Croissance économique et changement alimentaire"  : …  compléter des aliments plus coûteux comme les corps gras, le sucre, puis la viande et le lait, au fur et à mesure de l'élévation du niveau de vie. Ces aliments plus coûteux se substituent aux premiers dès que la satiété globale est atteinte, accélérant ainsi l'évolution de la structure de la ration alimentaireLire la suite
ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Sous-alimentation et malnutrition dans le monde

Écrit par :  Laurence ROUDART

Dans le chapitre "La transformation des régimes alimentaires dans les pays développés"  : …  de la population, une transformation des régimes alimentaires. Dans un premier temps, la ration énergétique moyenne (mesurée en kcal/pers./j) s'est élevée, en raison surtout d'un accroissement de la consommation de céréales et autres féculents. Dans un deuxième temps, à partir d'un certain seuil de revenu et de consommation, à compter du début du… Lire la suite
AMINOACIDES INDISPENSABLES

Écrit par :  Geneviève DI COSTANZO

Au début du xxe siècle, les recherches de Wilcock et de Hopkins montrèrent que certaines protéines (gélatine, zéine) sont incapables, malgré un apport azoté quantitativement suffisant, de maintenir l'équilibre nutritif de l'animal et d'assurer sa croissance. L'adjonction à ce… Lire la suite
CARENCES NUTRITIONNELLES

Écrit par :  Jean-Pierre RUASSE

On parle de carence nutritionnelle quand le métabolisme cellulaire est insuffisamment alimenté en tel ou tel nutriment. À l'origine de cette insuffisance peuvent présider diverses causes… Lire la suite
ÉLEVAGE

Écrit par :  André FELLouis-Marie HOUDEBINE

Dans le chapitre "Le contrôle du métabolisme des animaux"  : …  Les rations quotidiennes fournies aux animaux sont sans cesse étudiées. Quelle que soit leur origine, les produits utilisés doivent permettre aux animaux de recevoir en quantité suffisante, et non excessive, les protéines, les aliments énergétiques, les acides gras essentiels, les minéraux (le calcium notamment) et les vitaminesLire la suite
NUTRITION

Écrit par :  René HELLERRaymond JACQUOTAlexis MOYSEMarc PASCAUD

Dans le chapitre "Besoins quantitatifs énergétiques"  : …  Dans la couverture des besoins énergétiques, l'apport par les différentes classes d'aliments est théoriquement indifférent, sur la base de leurs équivalents énergétiques : glucides 4 kcal par gramme, lipides 8, protéines 4. En fait, les besoins structuraux, ainsi que les contingences métaboliques cellulaires, imposent une répartition équilibrée… Lire la suite
OBÉSITÉ

Écrit par :  Arnaud BASDEVANTCécile CIANGURA

Dans le chapitre "Les moyens"  : …  en favorisant des rebonds de prise de poids de plus en plus difficiles à contrôler. Lorsque l'enquête diététique ne révèle pas d'erreurs qualitatives majeures, la prescription consiste en une réduction (de 15 à 30 p. 100 par rapport aux apports alimentaires antérieurs) de la consommation calorique globale. La perte de poids ne peut être qu'un… Lire la suite
PROTÉINES

Écrit par :  Yves BRIANDPhilippe BRIONRené LAFONTJean-Claude MEUNIERPierre VIGNAIS

Dans le chapitre "Valeur alimentaire"  : …  des pays occidentaux, l'apport protéique chez l'adulte représente environ deux fois l'apport de sécurité. Une ration alimentaire journalière comportant plus de 200 grammes de protéines a un effet néfaste sur la santé, surtout si elle est constituée de viandes riches en acides gras saturés. Pour les pays en développement, le seuil de 0,8 g par… Lire la suite

Afficher la liste complète (8 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.