BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

QORAYSHITES ou QURAYSHITES LES

La tribu des Qorayshites, au sein de laquelle naquit Muḥammad, faisait partie des Arabes du Nord. Au début du viie siècle, composée de plusieurs clans d'inégale puissance et représentée par une oligarchie marchande qui y détenait le pouvoir, elle dominait le centre commercial de la Mekke. Muḥammad devenu « messager de Dieu » se trouva en butte à l'incompréhension de ses compatriotes ; il les abandonna pour chercher refuge auprès de clans disparates opposés à la puissante tribu et entra en guerre avec la Mekke, qu'il obligea finalement à se rallier à l'islām. Les premiers pèlerinages à l'ancien sanctuaire qorayshite de la Ka‘ba, redéfini alors comme temple abrahamique, devinrent pour Muḥammad le moyen de renouer avec ses origines familiales. Ce triomphe de l'Expatrié sur l'hostilité des siens devait assurer à la tribu un rôle historique : de celle-ci sont issus, outre les Compagnons du Prophète, les quatre premiers Califes, les Omeyyades, les Abbāsides, les Alides ; et la plupart des théoriciens du droit exigent de l'imām qu'il ait une origine qorayshite.

Universalis

Pour citer cet article

 E.U., « QORAYSHITES ou QURAYSHITES LES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/qorayshites-qurayshites/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« QORAYSHITES ou QURAYSHITES LES » est également traité dans :

ABŪ BAKR (570 env.-634)

Écrit par :  Khalifa SOUA

Premier calife musulman, ami, beau-père et successeur du Prophète Mahomet ‘Abd Allāh, Abū Bakr reçut le surnom de ‘Atīq (affranchi), puis celui d'al-Siddīq (le crédule), parce qu'il aurait été le premier à avoir cru immédiatement à l'histoire du voyage nocturne de Mahomet à Jérusalem (Lire la suite
ARABIE

Écrit par :  UniversalisRobert MANTRANMaxime RODINSON

Dans le chapitre "L'État musulman de Médine"  : …  Ciel. Un pacte régla leurs rapports. Mahomet conduisit les émigrés mecquois venus avec lui et des volontaires médinois au pillage des caravanes qorayshites. En 624, à Badr, il défit une armée qorayshite venue défendre ses biens. En 625, il fut par contre vaincu à Ohod, mais les Qorayshites durent renoncer à prendre Médine en 627 après un siège vain… Lire la suite
CALIFAT OMEYYADE DE DAMAS

Écrit par :  Pascal BURESI

les califes omeyyades doivent organiser un immense empire. S'appuyant sur les Qurayshites aux dépens de la famille proche du Prophète (Hashimites) et sur les Arabes aux dépens des Persans, les Omeyyades suscitent le mécontentement des nouveaux convertis qui se sentent exclus du pouvoir. Ces frustrations débouchent, en 750, sur une révolte des… Lire la suite
ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

Écrit par :  Jacques JOMIER

Dans le chapitre "Le milieu"  : …  les environs immédiats. Les habitants de La Mekke appartenaient à la tribu de Quraysh, les Qorayshites ; sa bourgeoisie, pour qui les voyages et le commerce avaient été l'occasion de tremper son caractère aussi bien que de s'enrichir, restait malgré tout prisonnière de ses préoccupations matérielles. Un malaise social, que les anciennes coutumes… Lire la suite
ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

Écrit par :  Louis GARDETOlivier ROY

Dans le chapitre "Les exemples de l'État de Médine et des empires"  : …  Les premiers imāms ou califes furent désignés par « libre choix ». Tous appartenaient à Quraysh, mais non point (‘Alī excepté) à la famille de Muḥammad. Telle est l'origine de la future notion sunnite du pouvoir exécutif. En outre, la plupart des manuels sunnites enseignent que les quatre califes « bien dirigés », Abū Bakr, ‘Umar, ‘Uthmān, ‘Alī,… Lire la suite
KHĀRIDJISME

Écrit par :  Roger ARNALDEZ

Dans le chapitre "Les origines"  : …  successeur. Mais le nouveau Commandeur des croyants devait recevoir l'hommage (bay‘a) plus ou moins fictif de la communauté musulmane, limitée bien vite aux habitants de la capitale califienne. Un autre principe de sélection avait été admis comme essentiel : le calife devait appartenir à la tribu de Quraysh, celle de Muḥammad… Lire la suite
MAHOMET ou MUḤAMMAD (571?-632)

Écrit par :  Maxime RODINSON

Dans le chapitre "Avant la Révélation"  : …  Abd Allāh appartenait à la tribu de Quraysh, spécialisée dans le commerce international, qui habitait la ville de Mekka, située dans une vallée aride impropre à l'agriculture. Cette ville ne subsistait que grâce à ce commerce et aux profits découlant du pèlerinage à son temple local. Des pèlerins nombreux y affluaient et commerçaient par la même… Lire la suite
MECQUE LA

Écrit par :  Georges BOHAS

Ville sainte de l'islam vers laquelle se tournent tous les musulmans pour prier et en laquelle ils doivent, s'ils en ont les moyens, se rendre en pèlerinage au moins une fois dans leur vie… Lire la suite
OMEYYADES ou UMAYYADES

Écrit par :  Claude CAHEN

Dans le chapitre "Conquêtes et luttes de partis"  : …  Plus graves furent les troubles qui marquèrent la succession de Yazīd et l'avènement des Marwānides. Un notable qurayshite, ‘Abd Allāh b. al-Zubayr, souleva en Arabie les deux villes saintes de l'islam et étendit son pouvoir jusqu'à Baṣra, la rivale de Kūfa en Irak. Pendant ce temps, à Kūfa, éclatait la terrible révolte organisée par Mukhtar au… Lire la suite
SUNNISME

Écrit par :  Roger ARNALDEZ

Dans le chapitre "Entre le shī‘isme et le khāridjisme"  : …  tout musulman croyant et pieux peut devenir calife. Or les quatre Rāshidūn étaient tous qurayshites et les circonstances de la désignation d'Abū Bakr pouvaient accréditer l'idée que le calife devait appartenir à la tribu de Quraysh. C'est la thèse que soutenaient ceux qui allaient devenir les sunnites. Ils se trouvaient situés par la force des… Lire la suite

Afficher la liste complète (10 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.