BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

QĀDĪ ou CADI

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  'ABBĀSIDES ou ABBASSIDES

Écrit par : Maxime RODINSON

Dans le chapitre "L'empire ‘abbāside"  : … régner la justice et l'ordre selon les préceptes du Coran et de la tradition. Les juges (*qādī), nommés désormais par le calife, devaient appliquer la šarī‘a (loi religieuse) considérée théoriquement comme la seule norme valable. Cependant, un vizir (wazīr), au titre à résonance religieuse, était bientôt chargé de… Lire la suite
2.  ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

Écrit par : Chafik CHEHATARoger DELADRIÈREDaniel GIMARETGuy MONNOTGérard TROUPEAU

Dans le chapitre "Aperçu historique"  : … qui était alors en vigueur soit au Ḥidjāz soit en ‘Irāq. Sous les Omeyyades, les qāḍīs (*qāḍī) nommés par les califes (khalīfa) ont dû faire face à une société plus développée. Ils ont rendu la justice en faisant état du droit en vigueur, mais aussi en prenant en considération qu'ils détenaient leur pouvoir du calife… Lire la suite
3.  MUSULMAN DROIT

Écrit par : Pascal BURESI

Dans le chapitre "Les juristes musulmans"  : … plus souvent pacifiquement (subcontinent indien, Asie centrale, Afrique subsaharienne). Des juges *(cadis) reçoivent les plaignants dans un tribunal, écoutent leurs doléances, font appel à des témoins assermentés, de bonne réputation, et, pour prononcer leur verdict, consultent éventuellement des juristes renommés. Ceux-ci, appelés  Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.