BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PSYCHOPHYSIOLOGIE

1.  Entre la psychologie et la physiologie

Située au carrefour de la psychologie et de la physiologie, la psychophysiologie a souvent été considérée à cause de cela comme ayant un statut imprécis et un peu hybride, d'autant plus que le psychologue et le physiologiste ont à son propos des conceptions méthodologiques parfois très différentes. La psychologie, qui est la science du comportement et dont l'objet d'étude est essentiellement l'être vivant aux prises avec son milieu environnant, s'appuie sur les grandes catégories fonctionnelles du comportement et cherche à en compléter la description par la mise en évidence de leurs accompagnements organiques. Le but de certains psychologues, qu'on devrait appeler physiopsychologues ou neuropsychologues, est souvent moins d'établir des rapports de cause à effet que de construire une phénoménologie du comportement envisagé dans sa globalité psychosomatique. D'autres, par contre, ne s'arrêtent pas là et tentent, à partir d'observations du comportement tel qu'on peut le saisir dans la nature (éthologie) ou l'influencer en laboratoire (psychologie expérimentale), de chercher, comme le pose en principe Morgan (1943), quels sont les mécanismes physiologiques qui sous-tendent les formes traditionnelles du comportement, ces entités qu'on dénomme instinct, complexe, émotion ou intelligence. Comme le fait remarquer A. Fessard (1959), une telle psychologie physiologique, dans son effort de synthèse, ne pourrait s'opposer, semble-t-il, à ce qu'un clivage s'opère parmi les psychologues, entre ceux qui s'allient d'une manière ou d'une autre avec la physiologie et ceux qui font porter tous leurs efforts sur l'influence des facteurs sociaux sur le comportement, clivage compréhensible et déjà effectif mais bien regrettable et que devrait normalement atténuer l'évolution ultérieure des sciences biologiques.

Quant à la physiologie traditionnelle, et surtout la neurophysiologie – science des fonctions de relation –, elle ne se désintéresse certes p […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

Pour citer cet article

Michel MEULDERS, « PSYCHOPHYSIOLOGIE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychophysiologie/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« PSYCHOPHYSIOLOGIE » est également traité dans :

ACUPUNCTURE
Dans le chapitre "Mécanismes neuropsychologiques"
ATTENTION
BERGER HANS (1873-1941)
BUYTENDIJK FREDERIK (1887-1974)
CERVEAU HUMAIN
Dans le chapitre " Le cerveau cortical"
CONDITIONNEMENT
Dans le chapitre "Les névroses expérimentales"
HYPNOSE
Dans le chapitre "Les théories en présence"
LURIA ALEKSANDR ROMANOVITCH (1902-1977)
MACH ERNST (1838-1916)
Dans le chapitre "Contributions en physiologie et psychologie des sensations"
PAVLOV IVAN PETROVITCH (1849-1936)
Dans le chapitre "Une nouvelle approche de la vie psychique"
RÉFLEXES CONDITIONNÉS

Afficher la liste complète (11 références)

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "PSYCHOPHYSIOLOGIE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média