BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

GÉOCHIMIQUE PROSPECTION

L'exploitation intensive des gisements minéraux épuise rapidement les réserves existantes, et la découverte de nouveaux gîtes devient de plus en plus rare. Pour pallier une pénurie en matières premières, la recherche minière a été contrainte, depuis un certain temps, à faire appel à de nouvelles techniques de prospection : prospections aériennes suivies de travaux de contrôle au sol (géophysiques, radiométriques, géochimiques, etc.) ; prospections effectuées directement au sol, principalement dans des régions peu dénudées ou d'accès difficile. Les secondes servent de guides efficaces pour la mise en évidence de structures minéralisées que cachent notamment la végétation et les sédiments de toute nature.

Parmi ces techniques, la prospection géochimique, ou géochimie appliquée à la recherche minière, tient une place de choix. Elle a pour objet de découvrir des gisements métallifères, subaffleurants ou cachés, d'après les auréoles de dispersion des éléments chimiques qui les constituent. Elle dispose, à cette fin, de diverses méthodes spécifiques d'investigation et de moyens analytiques appropriés qui sont sans cesse améliorés.

Mise en pratique pour la première fois en Union soviétique, vers les années 1940, la prospection géochimique est de plus en plus utilisée dans le monde entier comme outil complémentaire dans tous les travaux de recherches géologiques et minières.

1.  Buts et principes

Les méthodes de recherches géochimiques reposent sur les travaux effectués depuis la fin du xixe siècle par de nombreux savants appartenant à différentes disciplines des sciences de la Terre (pétrographie, minéralogie, métallogénie, géochimie, etc.).

Ces travaux ont porté notamment sur l'abondance et le comportement des éléments chimiques, sur leurs associations et les lois qui les régissent dans les différentes géosphères, sur les fluides minéralisateurs, sur la spécificité de la formation des gîtes minéraux dans des conditions géologiques bien déterminées.

Tous ont permis d'améliorer notre connaissance de la migration d […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  8 pages…

Pour citer cet article

Wladimir SAKOWITSCH, « GÉOCHIMIQUE PROSPECTION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prospection-geochimique/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« GÉOCHIMIQUE PROSPECTION » est également traité dans :

MÉTAUX - Gisements métallifères

Écrit par :  Marie-José PAVILLON

Dans le chapitre "Prospection géochimique"  : …  *La géochimie, qui complète l'étude des roches, est en plein développement. En géologie minière, les études concernant les teneurs en métaux (faible teneur et traces), ainsi que les positions de ces traces (camouflées dans les silicates, entre les cristaux, etc.) et les formes minéralogiques de ces traces permettront sans doute de confirmer… Lire la suite
PÉTROLE - L'exploration pétrolière

Écrit par :  Alain PERRODON

Dans le chapitre "Études géologiques"  : …   et de bitume qui peuvent apporter d'utiles informations sur la probabilité d'accumulation en profondeur. *Ces observations s'accompagnent d'analyses géochimiques organiques des couches ayant pu jouer le rôle de roche mère. Si la zone étudiée est masquée sous des terrains de recouvrement récents, on peut exécuter de petits sondages de… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média