BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

POLLUTION

Afficher la liste complète (21 médias)

7.  La pollution des océans

Bien que les eaux marines soient exposées aux mêmes catégories de polluants que les écosystèmes dulçaquicoles, la pollution des océans comporte quelques particularités.

Le rejet intempestif de métaux lourds en milieu marin pose des problèmes majeurs. L'affaire du Minamata au Japon, déclenchée dans les années 1950, a présenté des conséquences sanitaires d'une ampleur jusque-là inégalée. D'autres cas de pollution des eaux côtières par des métaux spécifiques se sont manifestés depuis lors. On peut citer ceux qui sont liés à l'usage de composés organostanniques comme le Tributylétain (TBT) et du Triphénylétain (TPT) utilisés dans les peintures anti-salissures des coques des navires. Il a été montré que ces substances étaient toxiques pour les mollusques à des concentrations inférieures à 0,1 μg/l, soit 0,1 ppb. La France a interdit l'emploi du TBT sur les bateaux à partir de 1982.

  Les rejets d'hydrocarbures

Le pétrole répandu en mer constitue une pollution encore plus préoccupante à l'échelle globale. Plus du tiers des quelque 3,8 milliards de tonnes de pétrole extraites annuellement emprunte les grandes voies maritimes sous forme brute ou raffinée. En outre, une proportion importante de la production pétrolière mondiale est extraite de gisements offshore. En conséquence, les accidents survenus pendant l'extraction et le transport des hydrocarbures, et, surtout, le lavage des soutes en mer – qui est responsable à lui seul de près de 90 p. 100 de cette pollution – constituent les principales causes de rejets d'hydrocarbures dans les eaux marines. Les plus grandes marées noires d’origine accidentelle furent celles des plates-formes Ixtoc One (ayant déversé, de juin 1979 à février 1980, entre 470 000 tonnes – estimation basse – et 1 500 000 tonnes de brut – estimation haute) et Deepwater Horizon (dont la fuite, qui a débuté le 20 avril 2010 et a duré 86 jours, a officiellement répandu 780 000 tonnes de pétrole), situées toutes les deux dans le golfe du Mexique. La cause majeure de la contamination chronique des océans par les  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  32 pages…

Pour citer cet article

François RAMADE, « POLLUTION  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2015, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.