BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

VAN DEN HOOGENBAND PIETER (1978-    )

Média

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

Le nageur néerlandais Pieter Van den Hoogenband, né le 14 mars 1978 à Maastricht, se révèle lors des Championnats d'Europe 1999 à Istanbul, en remportant six médailles d'or. Il lui restait à confirmer au niveau mondial. Lors des jeux Olympiques de Sydney, en demi-finale du 200 mètres, le 17 septembre 2000, il bat le record du monde (1 min 45,35 s) que détenait Ian Thorpe, faisant douter le jeune prodige australien. Le lendemain, il réalise le même temps en finale, et devient champion olympique devant Ian Thorpe, pour la plus grande déception des Australiens. Le 19 septembre, en demi-finale du 100 mètres, Van den HoogenbandPieter Van den Hoogenband pulvérise le record du monde (47,84 s, contre 48,18 s par l'Australien Michael Klim). En finale, le lendemain, il est couronné champion olympique (48,30 s), devant le Russe Alexander Popov, privant ce dernier d'un troisième titre olympique consécutif. Doublé 100-200 mètres : Pieter Van den Hoogenband aura volé la vedette aux Australiens dans la piscine de Sydney.

Pieter Van den HoogenbandPhotographie

Pieter Van den HoogenbandLe Néerlandais Pieter Van den Hoogenband, au départ de la demi-finale du 100 mètres nage libre aux jeux Olympiques de Sydney, le 19 septembre 2000. À l'issue d'une course d'anthologie, il va battre le record du monde, devenant le premier homme à couvrir la distance en moins de 48 secondes (47,84 s).

Crédits: Martin/ Presse Sports Consulter

En 2004, lors des jeux Olympiques d'Athènes, Pieter Van den Hoogenband parvient à conserver son titre olympique du 100 mètres (48,17 s). Il est le quatrième nageur à réaliser cette performance, après les Américains Duke Kahanamoku (1912 et 1920) et Johnny Weissmuller (1924 et 1928), puis le Russe Alexander Popov (1992 et 1996). Il est aussi médaillé d’argent sur 200 mètres, battu par l'Australien Ian Thorpe.

Concernant les Jeux de Pékin, Pieter Van den Hoogenband a interpellé Jacques Rogge, le président du Comité international olympique, à plusieurs reprises. Il a d'abord protesté contre la décision de programmer les finales de natation le matin, au mépris des considérations sportives, pour permettre aux télévisions américaines de retransmettre les épreuves en prime time. Ensuite et surtout, en mars 2008, il lui a demandé de s'exprimer publiquement en ce qui concerne la situation des droits de l'homme en Chine.

À l'issue de ces Jeux de Pékin, où il a pris une méritoire cinquième place du 100 mètres nage libre (47,75 s, à 0,08 s de la médaille de bronze) remporté par le Français Alain Bernard (47,21 s), Pieter Van den Hoogenband a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière sportive.

Pierre LAGRUE

Pour citer cet article

LAGRUE, « VAN DEN HOOGENBAND PIETER (1978-    )  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pieter-van-den-hoogenband/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« VAN DEN HOOGENBAND PIETER (1978- ) » est également traité dans :

SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000] - Chronologie

Écrit par :  Pierre LAGRUE

Dans le chapitre "18 septembre"  : …  Le Néerlandais Pieter Van den Hoogenband avait battu le record du monde du 200 mètres nage libre en demi-finale (1 min 45,35 s) ; il réalise le même temps en finale et obtient la médaille d'or, devant Ian Thorpe (1 min 45,83 s). Lenny Krayzelburg (États-Unis) gagne le 100 mètres dos (53,72 s, record olympique) ; la Roumaine… Lire la suite

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.