BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FOLDÈS PETER (1924-1977)

Artiste universel qui a dominé toutes les techniques et en a inventé plusieurs, Peter Foldès a influencé le graphisme contemporain au point qu'on ne sait plus dans quelles disciplines il s'est exprimé avec le plus d'aisance, de plaisir ou d'autorité. Il a tout pratiqué, la peinture, le film, l'objet, le dessin animé, la bande dessinée, l'électronique, et a tout fondu en une œuvre protéenne, éclatée, qui déjà stimule maints disciples.

Hongrois né à Budapest en 1924, Peter Foldès a étudié la peinture à l'École des beaux-arts de la capitale, où il professa même à l'âge de vingt ans, puis à la Slade School of Art de Londres, où il subit l'influence de Henry Moore, de Graham Sutherland et de Francis Bacon, alors fort peu en cour. Mais, déjà, il s'irritait du statisme de la peinture en une époque qu'il voyait vouée au mouvement.

Attiré par le cinéma en 1951, il réalise son premier film de peinture animée, Animated Genesis, qui obtient en 1952 le grand prix du film en couleurs au festival de Cannes, puis, en 1954, A Short Vision, également en peinture animée, cri de colère antinucléaire (il s'agit, narré en termes visionnaires, d'un holocauste atomique frappant toutes les espèces vivantes et la nature elle-même). L'animation anglaise encore très traditionnelle, et fixée avec John Halas et Joy Batchelor sur le modèle académique de Walt Disney, en fut littéralement abasourdie et, malgré un grand prix à Venise en 1956, Foldès rencontra dans son pays d'adoption une incompréhension totale.

Il s'installe donc à Paris et revient à la peinture, mais à une peinture narrative, tridimensionnelle, exposée dans de nombreux pays (Brésil, États-Unis), qui expérimente des variations multiples sur le mouvement, peinture sur photos, tableaux mouvants accompagnés de déformations optiques, tableaux dits « motorisés » où s'inscrivent des objets à base de tubes au néon ou d'arbres à cames qui constituent un art délibérément cinétique. Le mouvement l'obsède définitivement, et lorsque le producteur Paul Haim le sollicite, il revient a […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Pour citer cet article

Robert BENAYOUN, « FOLDÈS PETER - (1924-1977)  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-foldes/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média