BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PERMÉABILITÉ SÉLECTIVE

Les membranes biologiques ne laissent passer que certaines molécules ou ions, et pas à la même vitesse. Cette perméabilité sélective est la résultante d'une perméabilité passive différentielle, qui limite plus ou moins la traversée des particules mues par les forces osmotiques et électrostatiques, et d'une perméabilité biologique ou perméation, qui assure les transports actifs par des mécanismes enzymatiques.

Les membranes biologiques sont beaucoup plus perméables à l'eau qu'aux particules dissoutes, ce qui entraîne l'osmose et ses conséquences. Le transfert de l'eau est vraisemblablement passif et la perméabilité à l'eau ne dépend que de la structure de la membrane (abondance de pores et protéines hydrophiles, plus ou moins grande cohésion des polypeptides reliés par des ponts hydrogène ou disulfure). Elle varie sous l'influence des facteurs physiques (température), chimiques (médicaments), ou physiologiques (hormones, comme la neurohypophysaire des Mammifères ou l'auxine des Végétaux). Le calcium, qui s'adsorbe sur les sites électronégatifs des membranes, réduit leur perméabilité.

Pour dégager la composante passive de la perméabilité aux ions, on procède à des analyses cinétiques d'influx et d'efflux (traceurs radioactifs) et on les compare à celles que prévoit la thermodynamique pour les transferts passifs dans les mêmes conditions de concentrations et de potentiels électriques. En règle générale, les efflux sont passifs, à l'exception du sodium dont l'exclusion des cellules est due à une pompe endergonique ; les influx d'anions sont actifs ; ceux de cations, actifs ou passifs selon les cas.

La perméabilité passive à un ion dépend en premier lieu de sa taille, mais le diamètre qui intervient est celui de l'ion hydraté. Or plus l'ion est en lui-même petit, plus le champ qu'il crée à son voisinage est grand, et plus il attire de molécules d'eau, un divalent en attirant plus qu'un monovalent. Pour K+, Na+, Ca2+ et Mg2+, dont les rayons ioniques sont respectivement 0,133, 0,09 […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  1 page…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« PERMÉABILITÉ SÉLECTIVE » est également traité dans :

ABSORPTION VÉGÉTALE

Écrit par :  René HELLERJean-Pierre RONA

Dans le chapitre "La diffusion"  : …  du plasmalemme et du tonoplaste (membrane de la vacuole), en appliquant l'équation ci-dessus. La* bicouche phospholipidique des membranes des cellules végétales (plasmalemme et tonoplaste) est peu perméable à l'eau et à la plupart des ions minéraux, mais leur vitesse de diffusion et la sélectivité vis-à-vis des ions peuvent être augmentées par… Lire la suite
AQUAPORINES

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Structure et fonction de l'aquaporine-1"  : …  de la migration des molécules d'eau, lorsqu'elles traversent le pore de l'aquaporine-1. Revenons *sur l'indispensable discrimination à l'encontre des espèces protonées H3O+, afin d'éviter une destruction des reins par acidification. Comment les canaux de l'aquaporine-1 ne se laissent-ils traverser que par des molécules d'eau… Lire la suite
CANAUX IONIQUES

Écrit par :  Laurent COUNILLONMallorie POËT

Dans le chapitre " Les caractéristiques fonctionnelles des canaux ioniques"  : …  biophysiques et le fonctionnement physiologique des canaux présents dans une membrane. *Une autre caractéristique des canaux est leur capacité à laisser passer de façon sélective certains ions, et à bloquer le passage d'autres ions. Cette propriété, appelée sélectivité ionique, est variable selon les types de canaux, certains ne laissant passer qu'… Lire la suite
CELLULE - L'organisation

Écrit par :  Pierre FAVARD

Dans le chapitre "Échanges de substances"  : …  la traversée de la membrane se fait par des canaux hydrophiles constitués de protéines intégrées. *Dans certains cas le transport passif de molécules est effectué par des protéines ou des glycoprotéines spécifiques appelées transporteurs qui les font passer rapidement d'une face à l'autre de la membrane : un tel transport est une diffusion… Lire la suite
HISTOLOGIE

Écrit par :  Élodie BOUCHERONDominique CHRIQUIAnne GUIVARC'HJacques POIRIER

Dans le chapitre "Modes de sélectivité et applications thérapeutiques"  : …  *Les grosses molécules ne passent pas la BHE, alors que les petites molécules très liposolubles (comme les barbituriques et l'alcool) la franchissent. Les transporteurs membranaires assurent la sélectivité de la BHE. C'est ainsi que sont captés préférentiellement dans le sang et transportés vers le tissu nerveux différents peptides, des acides… Lire la suite
IONOPHORES

Écrit par :  René HELLER

… *On nomme ionophores des substances qui perméabilisent les membranes cellulaires vis-à-vis du passage des ions. C'est le cas notamment de certains antibiotiques qui perturbent le fonctionnement des mitochondries, rendant leur membrane perméable aux ions alcalins et découplant les phosphorylations des oxydoréductions respiratoires auxquelles elles… Lire la suite
MEMBRANES CELLULAIRES

Écrit par :  Brahim LAHLOUPaul MAZLIAK

Dans le chapitre "Mécanisme des échanges"  : …  Les* membranes biologiques sont sélectives, c'est-à-dire qu'elles opposent une restriction plus ou moins grande au passage des substances dissoutes. Hormis cette propriété de plus ou moins grande perméabilité, inhérente à la membrane, deux facteurs physico-chimiques essentiels déterminent l'amplitude du transport : – Le gradient de concentrationLire la suite
NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

Écrit par :  Jean-Marc GOAILLARDMichel HAMONAndré NIEOULLONHenri SCHMITT

Dans le chapitre "Les récepteurs postsynaptiques"  : …  la liaison d'un neuromédiateur sur son récepteur induit des modifications sélectives de la *perméabilité membranaire au sodium, au potassium ou au chlore. Ici, le canal ionique est représenté par le récepteur lui-même (récepteurs de classe I ou ionotropiques : exemple, le récepteur nicotinique cholinergique au niveau de la… Lire la suite
OSMORÉGULATION

Écrit par :  Brahim LAHLOU

Dans le chapitre "Perméabilité des membranes biologiques"  : …  dire qu'elles se laissent traverser à la fois par l'eau et par les substances dissoutes ; mais leur* perméabilité est très sélective ; ainsi, les ions Naet Cl- sont essentiellement extracellulaires, tandis que le potassium (K+) est surtout intracellulaire. L'utilisation, à présent généralisée, des marqueurs… Lire la suite

Afficher la liste complète (9 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média