BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PERMÉABILITÉ, physiologie cellulaire

La membrane cellulaire constitue une barrière entre le milieu extérieur et le cytoplasme, de façon que les molécules indispensables à la vie de la cellule soient retenues à l'intérieur. Cette barrière possède toutefois une perméabilité, ce qui permet l'échange des gaz, des ions et des métabolites essentiels entre le milieu extérieur et le cytoplasme. Dans le cas des gaz, le transport se fait par simple diffusion à travers la membrane ; dans le cas des ions et des métabolites organiques, il se fait par l'intermédiaire d'enzymes, qu'on appelle perméases ou transporteurs, pompes caractérisées par leur spécificité vis-à-vis du substrat.

Ce système est le même chez les organismes supérieurs et chez les êtres unicellulaires. Chez les organismes supérieurs, en plus du système de transport qui est propre à chaque cellule, il existe des tissus spécialisés dans l'excrétion ou dans l'absorption de certaines molécules. Ce système de transport peut être actif ou passif. Dans le transport actif, il y a dépense d'énergie ; cette énergie provient de l'hydrolyse de l'ATP en ADP sous l'action d'un système enzymatique qui, dans le cas du transport du sodium et du potassium, a reçu le nom d'adénosine triphosphate-sodium-potassium dépendant. Grâce à ce système, les cellules maintiennent une concentration élevée en ions potassium bien qu'elles baignent dans un milieu très riche en sodium. Dans le transport passif, il n'y a pas de consommation d'énergie ; toutefois les lois de la diffusion simple ne sont pas respectées : les perméases sont en effet spécifiques de la substance transportée et elles sont saturables.

Paolo TRUFFA-BACHI

Pour citer cet article

Paolo TRUFFA-BACHI, « PERMÉABILITÉ, physiologie cellulaire  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/permeabilite-physiologie-cellulaire/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« PERMÉABILITÉ, physiologie cellulaire » est également traité dans :

AQUAPORINES

Écrit par :  Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Insuffisance de la seule diffusion au travers des membranes"  : …  ailleurs que le cytoplasme, des ions tels que sodium, potassium, ammonium, calcium, magnésium... La* membrane est semi-perméable. Sa traversée par des ions et des molécules d'eau, dans l'un ou l'autre sens, permet d'égaliser la pression osmotique de part et d'autre. Par exemple, on met des tranches de concombre, saupoudrées de sel, à dégorger leur… Lire la suite
AUDITION - Acoustique physiologique

Écrit par :  Pierre BONFILSYves GALIFRETDidier LAVERGNE

Dans le chapitre "Genèse du potentiel de récepteur"  : …   ; mais il s'agissait, pour lui, à cette époque, de la résistance ohmique. En réalité, c'est la *perméabilité ionique du pôle apical qui est modifiée : de part et d'autre de l'apex, nous avons, dans l'endolymphe, un potentiel de + 80 mV et, dans les cellules, un potentiel de — 35 à — 70 mV. Placés dans un tel gradient de potentiel, les ions K… Lire la suite
CANAUX IONIQUES

Écrit par :  Laurent COUNILLONMallorie POËT

…  de l'énergie électrique responsable des potentiels d'action nerveux devient donc cellulaire. *Il a ensuite fallu attendre, après la Seconde Guerre mondiale, les travaux pionniers d'Hodgkin et Huxley sur l'axone géant de calmar pour que ces affaissements explosifs et transitoires de la barrière de perméabilité membranaire aux ions soient… Lire la suite
CHOLESTÉROL

Écrit par :  Marc PASCAUDJacques ROUFFY

Dans le chapitre "Cholestérol et membranes cellulaires"  : …  molécules de phospholipides renfermant des acides gras insaturés (fig. 5). Outre les phénomènes de *perméabilité cellulaire, la fluidité membranaire affecte l'activité des enzymes à localisation membranaire, telle que l'enzyme ATP-ase. Ce facteur de perméation qui assure le transfert des ions Na et K, en hydrolysant l'ATP (cf. bioénergétiqueLire la suite
DIFFUSION TRANSMEMBRANAIRE, biologie

Écrit par :  René HELLER

… *On connaît sous le nom de dialyse une méthode d'analyse immédiate où l'on sépare les constituants d'une solution par une filtration au travers d'une membrane sélective (collodion, cellophane) qui ne laisse passer que les ions et les petites molécules et non les macromolécules (colloïdes). Pour éviter qu'un équilibre ne soit atteint, le compartiment… Lire la suite
ÉLECTROPHYSIOLOGIE

Écrit par :  Max DONDEYJean DUMOULINAlfred FESSARDPaul LAGETJean LENÈGRE

Dans le chapitre "Potentiels de repos et d'action"  : …  plusieurs faits avaient pu conduire à l'idée encore répandue que la membrane cellulaire n'est pas* perméable aux ions Naau repos, et le devient seulement pendant l'activité. Aussi la surprise fut grande lorsque, par l'emploi d'ions marqués (technique des radio-isotopes), on put constater qu'au repos un flux d'ions Ket Na… Lire la suite
LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

Écrit par :  Antoine DANCHIN

Dans le chapitre "Liaisons dipolaires"  : …  d'eau. Ce type d'interaction est très important pour les membranes qui entourent les cellules ;* ces membranes sont, en effet, imperméables aux ions, car les molécules dont elles sont constituées sont orientées de telle manière que la contribution énergétique de la liaison ion-dipôle ne peut se faire que vers l'extérieur (la surface… Lire la suite
MEMBRANES CELLULAIRES

Écrit par :  Brahim LAHLOUPaul MAZLIAK

Dans le chapitre "Mécanisme des échanges"  : …  Les *membranes biologiques sont sélectives, c'est-à-dire qu'elles opposent une restriction plus ou moins grande au passage des substances dissoutes. Hormis cette propriété de plus ou moins grande perméabilité, inhérente à la membrane, deux facteurs physico-chimiques essentiels déterminent l'amplitude du transport : – Le gradient de concentrationLire la suite
MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

Écrit par :  Gabriel GACHELIN

Dans le chapitre "L'imperméabilité sélective de la membrane plasmique"  : …  Le modèle de Danielli et Davson se révèle très vite insuffisant. *En elle-même, dans les modèles in vitro, la bi-couche lipidique est en effet imperméable, elle ne laisse passer que les gaz et quelques substances hydrophobes. Or la cellule échange avec le milieu extérieur des centaines de molécules diverses nécessaires à la vie cellulaire. Comment… Lire la suite
MORTS CELLULAIRES

Écrit par :  Jean-Luc PERFETTINI

Dans le chapitre "Mécanismes moléculaires de l'apoptose"  : …  Initiée *lors de la phase de décision, la perméabilisation de la membrane des mitochondries joue un rôle central lors de nombreux processus de mort cellulaire. Elle provoque la libération par les mitochondries de facteurs apoptogéniques solubles dont le cytochrome c, le facteur pro-apoptotique AIF (apoptosis inducing factor), l'endonucléase… Lire la suite
MYOCARDE

Écrit par :  Édouard CORABOEUFDidier GARNIERBernard SWYNGHEDAUW

Dans le chapitre "Activité électrique cellulaire"  : …  phénomènes électriques cardiaques sont, comme ceux des autres tissus excitables, la conséquence de* variations de perméabilités (ou de conductances) passives pour différents ions ; elles entraînent, du fait de l'existence de gradients transmembranaires de concentrations, des entrées ou des sorties d'ions et, par conséquent, le transfert de charges… Lire la suite
NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

Écrit par :  Jean-Marc GOAILLARDMichel HAMONAndré NIEOULLONHenri SCHMITT

Dans le chapitre "Drogues. Conduction et transmission de l'influx nerveux"  : …  les plus faibles. Il est généralement admis actuellement que les anesthésiques locaux diminuent la *perméabilité de la membrane des fibres nerveuses à l'ion sodium ; celui-ci ne pouvant plus entrer dans la fibre, la conduction s'arrête. À l'inverse, certains corps appelés labiliseurs – vératrine, par exemple – accroissent cette… Lire la suite
OSMORÉGULATION

Écrit par :  Brahim LAHLOU

Dans le chapitre "Perméabilité des membranes biologiques"  : …  les membranes cellulaires). On ne peut entrer ici dans le détail de l'importante question de leur *perméabilité, dont les propriétés fondamentales ont été mises en évidence par des travaux effectués sur la cellule végétale (W. Pfeffer, C. E. Overton). Les parois ne sont pas semi-perméables, c'est-à-dire qu'elles se laissent traverser à la fois par… Lire la suite
OSMOSE & PRESSION OSMOTIQUE, biologie

Écrit par :  René HELLER

… *Mouvement de solvant qui se produit entre deux solutions d'inégales concentrations au travers d'une membrane hémiperméable qui ne laisse passer que le solvant et non les solutés. L'osmose fut découverte par Dutrochet (1826) qui imagina un appareil (osmomètre) constitué d'un réservoir de verre, sorte de cylindre vertical dont la base est obturée par… Lire la suite
PERMÉABILITÉ SÉLECTIVE

Écrit par :  René HELLER

… *Les membranes biologiques ne laissent passer que certaines molécules ou ions, et pas à la même vitesse. Cette perméabilité sélective est la résultante d'une perméabilité passive différentielle, qui limite plus ou moins la traversée des particules mues par les forces osmotiques et électrostatiques, et d'une perméabilité biologique ou perméation, qui… Lire la suite
POMPES MÉTABOLIQUES

Écrit par :  René HELLER

… *Les pompes métaboliques assurent le transport des molécules et des ions au travers des membranes biologiques. Il peut s'agir d'un transport actif, c'est-à-dire contre le gradient électrochimique (lequel est fonction de la concentration et du potentiel électrique) : les cations remontent le champ électrique, les anions le descendent ; les molécules… Lire la suite
SENSIBILITÉ

Écrit par :  Yves GALIFRET

Dans le chapitre "Le potentiel de récepteur"  : …  l'impact des photons sur les molécules de photopigments ont pour conséquence de modifier sa *perméabilité à certains ions. Pour les photorécepteurs des Vertébrés, on observe une diminution de perméabilité aux ions Na+ (fermeture des canaux membranaires Na+) et, pour les cellules ciliées du labyrinthe des Vertébrés, une… Lire la suite

Afficher la liste complète (17 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média