BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

IBÉRIQUE PÉNINSULE

La péninsule Ibérique, à la pointe sud-ouest de l' Europe, fait partie intégrante de celle-ci, mais, isolée géographiquement et historiquement, elle présente une puissante originalité. Elle constitue un ensemble élevé, surtout montagneux : des chaînes d'âge cénozoïque encadrent au nord et au sud-est un vieux socle stable protérozoïque et paléozoïque ; ce dernier, affecté par des plissements hercyniens intenses, fut arasé avant le Mésozoïque ; il détermine de hautes plaines d'où émergent des reliefs intérieurs, les uns résiduels, les autres résultant d'un rajeunissement, et qu'entaille le chevelu hydrographique ; enfin, des plaines littorales s'allongent surtout sur le bord méditerranéen.

Pays très varié, où les influences atlantiques et méditerranéennes tantôt s'affrontent, tantôt sont séparées par la masse continentale centrale de la Meseta, la péninsule Ibérique est divisée en deux États, l'Espagne et le Portugal, chacun d'eux comportant de grandes provinces historiques dont les limites correspondent souvent à des réalités humaines ou géographiques.

1.  Données géographiques

L'ensemble montagneux du Nord comporte la chaîne des Pyrénées, dont la zone axiale cristalline et cristallophyllienne porte des reliefs dépassant 3 000 mètres (pic d'Aneto, 3 404 m). Cette véritable barrière domine les sierras calcaires espagnoles, dans les parties orientale (Pyrénées catalanes) et centrale (Pyrénées aragonaises) ; elle se désorganise à l'ouest (Pyrénées basques), mais la chaîne se prolonge le long du littoral atlantique par les monts (ou Pyrénées) Cantabriques, à matériel calcaire mésozoïque, d'où émerge, à l'ouest, le Paléozoïque des Asturies, intensément plissé et rajeuni. La large dépression intérieure de l'Èbre, des provinces basques à la Catalogne, isole l'ensemble pyrénéen (au sens large) de la Meseta, au sud. Celle-ci est, de plus, bordée au nord-est par la chaîne Ibérique, culminant au Moncayo (2 316 m), vieux socle recouvert d'une couverture mésozoïque brisée et plissée en direction nordouest - sud-est, limitée par les [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

 

Pour citer cet article

DURAND-DELGA, « IBÉRIQUE PÉNINSULE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« IBÉRIQUE PÉNINSULE » est également traité dans :

ANDALOUSIE

Écrit par :  Michel DRAINMarcel DURLIATPhilippe WOLFF

Dans le chapitre "Situation actuelle"  : …  L'Andalousie s'oppose vigoureusement aux hautes plaines intérieures de la péninsule et aux littéraux du Levant dont elle est séparée par de vastes étendues désertes. Sa réputation d'opulence et de raffinement qui en ferait une « terre donnée », selon la formule d'Ortega y Gasset, est fondée sur l'abondance des… Lire la suite
CATALOGNE

Écrit par :  Mathilde BENSOUSSANChristian CAMPSJohn COROMINASMarcel DURLIATRobert FERRASJean MOLASJean-Paul VOLLE

(Lleida) et de la capitale Barcelone. Située au nord-est de la péninsule Ibérique, elle s'étend sur quelque 32 000 km2 (6,3 p. 100 de l'Espagne) et compte près de 6,5 millions d'habitants en 2005 (14,5 p. 100 de la population totale). Vivante, dynamique, cette région de transition entre la péninsule… Lire la suite
ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par :  Michel DRAIN

Dans le chapitre "Les traits majeurs du milieu physique"  : …  Comparée à la forme effilée de l'Italie ou à l'importance de la Grèce insulaire, la péninsule Ibérique (Espagne et Portugal) fait figure de (petit) continent. En outre, avec un relief où les hautes plaines évoquent les cuvettes africaines et avec un climat où la sécheresse sévère du sud-est rappelle la proximité géographique… Lire la suite
EUROPE - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINPierre RAT

Dans le chapitre "Les chaînes alpines"  : …  La chaîne (Celt-)Ibérique, qui joint les Cantabriques au front des cordillères Bétiques, est de nature plus nettement intracontinentale encore. Cependant, on peut l'attribuer à un coulissage de même nature que celui du front nord-pyrénéen, quoique beaucoup moins démontré : on n'y connaît pas de lherzolite… Lire la suite
EUROPE - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTPierre-Jean THUMERELLE

Dans le chapitre "L'Europe alpino-méditerranéenne"  : …  Plusieurs ensembles peuvent se distinguer dans cette zone. Dans la péninsule Ibérique, des chaînes orientées en arcs reposent sur le socle des hauts plateaux : chaînes Bétiques au sud, serra da Estrela, sierras de Gredos, de Guadarrama, de Guenca entre haute et basse Castille au nord de Madrid, cordillère Cantabrique… Lire la suite
FOZ CÔA, site rupestre paléolithique

Écrit par :  Denis VIALOU

Le Côa, affluent du Douro en rive gauche, traverse du sud au nord sur 150 kilomètres une région accidentée de collines dans le nord-est du Portugal. Sa vallée est encaissée, à versants fortement inclinés dans les derniers kilomètres avant son confluent. Là, des rochers gréseux affleurent, du rebord des plateaux aux rives de… Lire la suite
IBÈRES

Écrit par :  Pierre ROUILLARD

Le mot « ibère », communément utilisé aujourd'hui sous la forme de l'adjectif « ibérique » pour qualifier l'ensemble des terres situées au sud des Pyrénées, a une longue histoire. Les noms, grécisés, d'Ibèr et d'Ibèria dérivent probablement d'un mot… Lire la suite
PORTUGAL

Écrit par :  Roger BISMUTAlbert-Alain BOURDONMichel DRAIN E.U.José-Augusto FRANÇAFrançois GUICHARDMichel LABANFrédéric MAUROJorge MORAÏS-BARBOSAVictor PEREIRAEduardo PRADO COELHO

portugais de celui des dialectes espagnols ont fait preuve d'une remarquable stabilité. De par sa situation marginale, le Portugal n'a jamais été le foyer d'une grande civilisation, sauf lorsque la façade atlantique fit partie de l'immense complexe de civilisations de dolmens et de menhirs qui associa tous les « finistères » de l'Europe occidentale… Lire la suite
PYRÉNÉES

Écrit par :  Christophe GAUCHONRaymond MIROUSEGeorges VIERS

Dans le chapitre "Modèles rendant compte de la formation des Pyrénées"  : …  intégrer ce qui est acquis à propos des domaines avoisinants. Cela concerne, en l'occurrence, en premier lieu, les blocs continentaux d'Europe occidentale et d'Ibérie. Les données du paléomagnétisme montrent que cette dernière a subi, par rapport à l'Europe, une rotation de quelque 35 degrés en sens contraire des aiguilles d'une montre, depuis… Lire la suite
TAGE

Écrit par :  Suzanne DAVEAU

Des quatre grands fleuves du versant atlantique de la péninsule Ibérique, le Tage est le plus long (1 007 km). Son bassin, limité au nord par la cordillère centrale, au sud par les monts de Tolède, est relativement peu étendu (81 600 km2). Né à 150… Lire la suite

Afficher la liste complète (10 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.