BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PÉDOPHILIE

1.  Étymologie et mythologie

Le terme pédophilie est d'un emploi relativement récent. Il nous vient de la terminologie psychiatrique de la fin du xixe siècle. C'est un néologisme formé de l'alliance de deux racines grecques : paispaidos, signifiant « enfant » et philein, « aimer d'amitié ». Étymologiquement, l'acception de pédophile est entendue comme signifiant « celui qui aime les enfants ». Le terme philia n'ayant aucune connotation sexuelle en grec, il n'était pas des plus judicieux de le retenir pour caractériser une pulsion libidinale conduisant, dans les cas les plus graves, à un passage à l'acte, avec ou sans violence.

Il importe de bien différencier cette notion moderne de pédophilie de la notion antique de pédérastie. Ce dernier terme, formé à partir de la même première racine et de erastês, « amoureux », dérivé de erân (désirer sexuellement), signifie spécifiquement dans l'Antiquité le désir amoureux de l'homme adulte pour un jeune garçon. C'est par un abus de langage que, au xixe siècle, le terme pédérastie fut pris pour équivalent du mot homosexualité. Ce dernier, apparu au milieu du siècle, désigne l'appétence d'un sujet – masculin ou féminin – pour des personnes de son sexe. Il n'est alors question que de relations entre adultes consentants.

La pédérastie comme relation initiatique est une pratique que l'on retrouve dans les plus anciennes sociétés (Papous, Aborigènes) et sur tous les continents (Polynésie, Chine, Japon, Crète, Grèce). 

Dans la tradition mythologique grecque, l'amour des jeunes garçons possède une double valence. Côté séduction, c'est le mythe du jeune Ganymède, à peine adolescent, dont l'extrême beauté avait charmé le plus puissant des dieux de l'Olympe, Zeus. Ce dernier aurait pris la forme d'un aigle pour enlever le jeune mortel. Devenu sur l'Olympe son amant, Zeus en fit son échanson. À côté de cette face lumineuse, il y a une face sombre de l'amour des enfants, beaucoup plus archaïque, celle de la pédophagie incarnée par Cronos, le père de Zeus, qui dévore ses propres enfants pour sauvegarder son pouvoir. Ainsi,  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

 

Pour citer cet article

André CIAVALDINI, « PÉDOPHILIE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedophilie/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« PÉDOPHILIE » est également traité dans :

PSYCHIATRIE
Dans le chapitre "La psychiatrie moderne"

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.