BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PANGÉE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par : Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "Individualité et unité du continent américain"  : … fin des temps carbonifères, il y a 280 millions d'années (million d'années : Ma), les deux Amériques étaient partie intégrante de la Pangée, qui rassemblait la totalité des continents, par opposition à la Panthalassa, qui formait un domaine océanique unique autour du futur océan Pacifique : ni l'océan Atlantique ni l'océan Indien n'existaient… Lire la suite
2.  ATLANTIQUE OCÉAN

Écrit par : Jean-Pierre PINOT

Dans le chapitre "Histoire de l'ouverture"  : … À la lumière de ces données, on peut proposer pour l'éclatement de cette partie de la Pangée (le vaste continent unique qui existait au début du Trias) le schéma suivant… Lire la suite
3.  BIOGÉOGRAPHIE

Écrit par : Pierre DANSEREAUDaniel GOUJET

Dans le chapitre "Reconstituer les géographies anciennes"  : … generalized tracks) qui, confrontés aux données géologiques, retracent des épisodes de la fragmentation d'entités géographiques initialement unifiées. C'est ainsi que des tracés généraux ont été notamment superposés aux schémas de la fragmentation de la Pangée, continent unique à l'époque permienne qui regroupait les terres émergées… Lire la suite
4.  CARBONIFÈRE

Écrit par : Alain BLIECK

(orogenèse des Alleghany et orogenèse varisque), ce qui aboutit à la formation de la Pangée, immense et unique supercontinent centré sur l'équateur et séparant la Paléotéthys à l'est de la Panthalassa à l'ouest. La vaste ceinture montagneuse du centre de la Pangée, en position équatoriale, fut le siège de productions importantes de charbons au… Lire la suite
5.  EUROPE - Géologie

Écrit par : Jean AUBOUINPierre RAT

Dans le chapitre "Fin du Paléozoïque : l'Europe incluse dans la Pangée"  : … déjà constitué par la réunion du continent euraméricain et du Gondwana. Toutes les masses de croûte continentale du monde sont alors pratiquement réunies en une Pangée unique. Dans ce mégacontinent, le domaine océanique s'avance en coin depuis l'est jusque dans le futur domaine alpin d'Europe : c'est le premier élément de la Téthys mésozoïque Lire la suite
6.  GONDWANA

Écrit par : Alain BLIECKMichel WATERLOT

Dans le chapitre "Reconstitutions et fragmentation du Gondwana"  : … Kazakhstan, Tibet, Chine du Nord et du Sud, etc.). Diverses reconstitutions de la Pangée ont ainsi été proposées : dans la « Pangée A », la plus couramment admise, la côte nord-ouest de l'Afrique se trouve en face de la côte atlantique des États-Unis ; dans la « Pangée B », le nord de l'Amérique du Sud est situé en face de la côte est des États-… Lire la suite
7.  JURASSIQUE

Écrit par : Jean-François DECONINCK

D'un point de vue paléogéographique, la Pangée, unique supercontinent issu de l'histoire paléozoïque et triasique, commence à subir, dès le Lias, une fragmentation par les mécanismes de rifting, notamment à l'emplacement du futur Atlantique central. Progressivement, la Téthys s'étend… Lire la suite
8.  MERS RETRAITS ET AVANCÉES DES

Écrit par : Jean-Claude DUPLESSY

Dans le chapitre "L'influence de la tectonique globale"  : … (— 200 Ma), tous les continents étaient rassemblés en un seul supercontinent, la Pangée. La mer était alors très basse ; l'Europe et le continent nord-américain n'étaient alors que de vastes déserts continentaux parsemés de lagunes. Quelques dizaines de millions d'années plus tard, au cours du Jurassique, puis du Crétacé, plusieurs phases de… Lire la suite
9.  MÉSOGÉE

Écrit par : Geneviève TERMIERHenri TERMIER

La Mésogée est une entité géographique, stratigraphique et biologique. Elle est la descendante directe de la Téthys, entité structurale qui date des temps précambriens, et elle a pour successeurs des bassins individualisés tels que le golfe du Mexique et la mer des Caraïbes, la Méditerranée, qui n'est plus intertropicale, la mer Rouge, enfin la… Lire la suite
10.  MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

Écrit par : Jean-François DECONINCK

Dans le chapitre "Évolution paléogéographique et tectonique"  : … D'un point de vue paléogéographique, le Mésozoïque est marqué par la fragmentation de la Pangée, supercontinent caractéristique de la période permo-triasique, résultat des collisions et orogenèses qui se sont succédé au cours du Paléozoïque supérieur (cf. paléozoïque). Cette masse continentale unique est restée stable durant… Lire la suite
11.  MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

Écrit par : Jean AUBOUINMaurice MATTAUERJacques-Louis MERCIER

Dans le chapitre "Les cycles orogéniques"  : … étranges « ballets » : il semble que les continents n'aient formé qu'une masse unique, la Pangée, à la fin du Paléozoïque ; séparés en deux masses, l'Angara (ou Laurasie) au nord, le Gondwana au sud, par la ceinture orogénique téthysienne, ils se sont, au cours du cycle orogénique alpin, d'une part dispersés (« dérive » des Amériques, de l'… Lire la suite
12.  OCÉANIE - Géologie

Écrit par : Michel RABINOVITCH

réunies, formant ainsi un vaste continent qui s'étendait du pôle Nord au pôle Sud, la Pangée. Ce continent était entouré d'un unique océan, la Panthalassa, ancêtre de l'océan Pacifique. À partir du milieu de l'ère secondaire, la Pangée va se fragmenter peu à peu avec l'ouverture de la Téthys, qui sépara la Laurasie du Gondwana (cf.… Lire la suite
13.  PALÉOGÉOGRAPHIE

Écrit par : Jean-Claude RAGE

Dans le chapitre "Des configurations passées au monde actuel"  : … 600 à 550 Ma) et le plus récent, la Pangée, dont l’existence a chevauché les ères paléozoïque et mésozoïque. Seule la Pangée présente réellement un intérêt pour le monde moderne puisque c’est son éclatement, étalé sur des millions d’années, qui a conduit à la géographie et à la biogéographie actuelles… Lire la suite
14.  PALÉOMAGNÉTISME

Écrit par : Jean-Pierre VALET

Dans le chapitre "La dérive des continents"  : … Ce ballet des plaques à la surface du globe est décrit sous le terme « cycle de Wilson ». Le supercontinent le plus connu par les données paléomagnétiques est la Pangée, entre 300 et 200 Ma. Un autre supercontinent assez bien étudié est le Rodinia, entre 1 100 et 750 Ma. Depuis une vingtaine d’années, grâce à la tomographie sismique, il est devenu… Lire la suite
15.  PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

Écrit par : Alain BLIECK

Dans le chapitre " Cadre paléogéographique et géodynamique"  : … des Alleghany et orogenèse varisque), aboutissant à la formation du supercontinent nommé Pangée, centré sur l'équateur et séparant la Paléotéthys à l'est de la Panthalassa à l'ouest. Une calotte glaciaire s'est mise en place sur le pôle Sud au Carbonifère supérieur-Permien inférieur (Amérique du Sud, Afrique du Sud, Antarctique) et au pôle Nord au… Lire la suite
16.  PERMIEN

Écrit par : Alain BLIECK

Au Permien, la quasi-totalité des masses continentales étaient réunies en un seul supercontinent, la Pangée, à la suite des phases tardives de l'orogenèse varisque : orogenèse ouralienne entre les masses continentales Siberia et Euramerica, orogenèses des Mauritanides et des Alleghanides (Appalaches) entre Euramerica et Gondwana. On… Lire la suite
17.  SUPERCONTINENTS

Écrit par : Nicolas COLTICE

Il l’appela tout d’abord Urkontinent, qui signifie supercontinent, avant de le dénommer Pangaea , « toutes les terres », qui deviendra ensuite Pangée. Les géologues ont alors été en quête d’autres supercontinents dans les temps géologiques plus reculés. D’anciens continents massifs sont communément appelés… Lire la suite
18.  TECTONIQUE DES PLAQUES

Écrit par : Jean AUBOUIN

Dans le chapitre "La dérive des continents"  : … Sud et l'Afrique ; de plus, cet emboîtement étant fait, on constate la continuité des terrains et des structures au travers des limites continentales actuelles. Cela permit à Wegener de rassembler les continents à la fin du Primaire, en une Pangée unique qu'il opposait à une Panthalassa Lire la suite
19.  TÉTHYS

Écrit par : Olivier MONOD

Dans le chapitre "Les origines"  : … au Crétacé-Tertiaire. C'est le Sud-Africain Alexander Du Toit (1937) qui imagina la fragmentation de l'énorme Pangée de Wegener en deux supercontinents nord et sud (la Laurasie et le Gondwana) par l'introduction d'une voie océanique ouverte vers l'est, et qui aurait subsisté jusqu'aux collisions du Tertiaire. En 1958, S. W. Carey, dans une… Lire la suite
20.  TRIAS

Écrit par : Jean-François DECONINCK

Paléozoïque supérieur (orogenèse hercynienne) a conduit à la formation de la Pangée, masse continentale unique et relativement stable au cours du Trias, avant sa fragmentation au Jurassique. Ce super-continent était bordé à l'Ouest par la Panthalassa, et à l'Est par l'océan téthysien dont la dorsale était déportée… Lire la suite
21.  VARISQUES CHAÎNES ou CHAÎNES HERCYNIENNES

Écrit par : UniversalisGeneviève TERMIERHenri TERMIER

Dans le chapitre "Signification des chaînes varisques dans la tectonique globale"  : … La formation de la chaîne varisque correspond alors principalement à la convergence de deux grands blocs continentaux (la Laurussia et le Gondwana) et la fermeture des domaines océaniques les séparant. Au Permien, il y a 270 Ma, la collision varisque est achevée, l'accrétion continentale réalisée et la Pangée, continent unique, constituée… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.