BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

OR

1.  Exploitation des gisements aurifères

Dérivé des méthodes artisanales des orpailleurs, le procédé du lavage fut longtemps le seul utilisé pour séparer les pépites d'or des sables aurifères. Après projection de jets d'eau plus ou moins puissants, l'or était séparé par lévigation grâce à sa densité généralement très supérieure à celle des boues formées. Ce procédé est pratiquement abandonné aujourd'hui.

Les roches aurifères sont soumises à un broyage préalable et souvent enrichies par flottation. Boues aurifères aussi bien que résidus de broyage sont souvent soumis à une amalgamation sur tables de cuivre, le mercure fixant l'or et l'argent présents à l'état natif. Le mercure est ensuite recyclé par distillation. Ce procédé présente entre autres inconvénients celui de ne pas être utilisable pour les tellurures.

Les résidus d'amalgamation, les minerais pauvres une fois broyés et enrichis par flottation sont soumis à une cyanuration, autrement dit à l'action de cyanures alcalins en présence d'air. La réaction correspondante s'écrit :

L'oxydation de l'or, particulièrement difficile en raison de sa tendance à conserver son électron 6s1, comme en témoigne le potentiel normal d'oxydoréduction élevé du système Au+ + ⇌ Au(E0 = 1,68 V), est facilitée par la stabilité de l'ion Au(CN)-2. Celle-ci empêche pratiquement la formation d'ions libres Au+ et déplace l'équilibre dans le sens de la dissolution de l'or. L'inconvénient du procédé est que d'autres métaux présents peuvent également être dissous : compte tenu de l'affinité particulièrement marquée de l'ion cyanure pour l'or, il faut donc utiliser des solutions très diluées. Mais on est limité dans cette voie par la difficulté de reprécipiter l'or après dissolution. Celle-ci s'effectue souvent par action de la poudre de zinc :

Lorsque l'or se présente sous forme de tellurure, un grillage oxyda […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  3 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« OR » est également traité dans :

ALCHIMIE
Dans le chapitre "L'apparition des théories alchimiques"
ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN
Dans le chapitre "La lutte pour la maîtrise des routes de l'Atlantique"
EAU RÉGALE
ÉLÉMENTS NATIFS
Dans le chapitre "Gisements"
ESSAIS, or et argent
EXPLORATIONS
Dans le chapitre "La quête de nouvelles richesses"
GRANITES ET RHYOLITES
Dans le chapitre "Granites orogéniques calco-alcalins"
IMMUNOCHIMIE - Immunocytologie
Dans le chapitre "Principe de la méthode immunocytologique"
MÉTAUX - Gisements métallifères
Dans le chapitre "Les gisements sédimentaires"
MINES, Antiquité gréco-romaine
Dans le chapitre "Monde romain"
NANOTECHNOLOGIES
Dans le chapitre "Les catalyseurs"
OCÉANIE - Géologie
Dans le chapitre "La Nouvelle-Guinée orientale"
OCÉANIE - Géographie humaine
Dans le chapitre " La faiblesse des mines et de l'industrie"
PORCELAINE
Dans le chapitre "Considérations techniques"
PROTÉROZOÏQUE
Dans le chapitre " Paléoprotérozoïque (de — 2,5 Ga à — 1,6 Ga) "
SCANDINAVIE
Dans le chapitre "L'or romain : bractéates et colliers"

Afficher la liste complète (16 références)

 

Voir aussi

AFFINAGE métallurgie    AMALGAMES    CYANURATION    CYANURES    FLOTTATION

 

Dictionnaire

Définition du mot "OR"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média