BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

OCÉANIE Ethnographie

1.  Mélanésie

  Peuplement

On distingue en Mélanésie trois types physiques différents : les Pygmées, qui habitent les montagnes centrales de Nouvelle-Guinée ; les Papous, qui peuplent la plus grande partie de cette île ; les Mélanésiens proprement dits, qui occupent les zones côtières de Nouvelle-Guinée et les archipels.

L'origine des Pygmées est incertaine et, bien que leur taille soit très petite, on a pu supposer qu'ils étaient des Papous habitant les hautes vallées. On s'accorde à penser cependant que les Papous occupèrent la Nouvelle-Guinée entre 10 000 et 3 000 ans avant J.-C. C'est alors qu'apparurent les Austronésiens, qui sont les ancêtres des Mélanésiens actuels. Ils apportaient avec eux la révolution néolithique et venaient du Sud-Est asiatique. Ils introduisirent l'agriculture, l'élevage et la fabrication des outils de pierre polie. Ces nouvelles techniques se sont diffusées peu à peu vers l'est : les traces archéologiques qu'on en a trouvées remontent pour les îles Fidji au début de notre ère, mais n'apparaissent en Nouvelle-Calédonie qu'en l'an 850. Il faut ajouter que les Polynésiens sont une branche détachée des Mélanésiens et qu'ils colonisèrent toute la moitié est du Pacifique. Cependant, les découvertes linguistiques récentes obligent à distinguer, parmi les langues austronésiennes, un groupe distinct formé par les langues de Rotuma, des Fidji et de Polynésie. Ainsi, linguistiquement, le fidjien apparaît compris dans l'ensemble polynésien, autrement dit austronésien oriental, dont l'origine, plus tardive que l'austronésien occidental, se situe quelque part dans les îles situées au nord de la Nouvelle-Guinée. Ces faits tendent à prouver que toutes les langues austronésiennes orientales furent un moment parlées en Mélanésie. Les langues non austronésiennes ont une définition purement négative et les linguistes ne sont pas encore arrivés à reconnaître une quelconque homogénéité à leurs traits différentiels. Cependant, les langues non austronésiennes ont été parlées avant l'introduction de l'austronésien. C'est donc[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  14 pages…

 

Pour citer cet article

Daniel de COPPET, Jean-Paul LATOUCHE, « OCÉANIE - Ethnographie  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« OCÉANIE » est également traité dans :

OCÉANIE - Vue d'ensemble
OCÉANIE - Géologie
OCÉANIE - Géographie physique
OCÉANIE - Géographie humaine
OCÉANIE - Préhistoire et archéologie
OCÉANIE - Histoire
OCÉANIE - Les langues
OCÉANIE - Les arts
ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés
Dans le chapitre "Mots, limites et chevauchements "
AUSTRALIE
Dans le chapitre "La population australienne, les potentialités et handicaps du pays"
AUSTRONÉSIENS
CHEFFERIE
Dans le chapitre "Système du « big man » et chefferie en Océanie"
CULTURALISME
Dans le chapitre "Relativisme des formes culturelles et exigence méthodologique d'unité"
FIDJI
GAMBIER ÎLES
HOMME-OISEAU CULTE DE L'
HULI
ÎLES
Dans le chapitre "Le peuplement humain des îles"
KIRIBATI
LOYAUTÉ ARCHIPEL DES
MASQUES - Le masque en Océanie
MICRONÉSIE
MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques de l'Océanie
NAURU
NIUE
NOUVELLE-CALÉDONIE
NOUVELLE-ZÉLANDE
PALAOS ou PALAU
Dans le chapitre "La dispersion des îles"
PAPEETE
PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE
PAPOUS
PÂQUES ÎLE DE
POLYNÉSIE FRANÇAISE
SALOMON ÎLES
SAMOA
SOCIÉTÉ ARCHIPEL DE LA
TONGA
TUVALU
VANUATU

Afficher la liste complète (39 références)

  

Voir aussi

BIG MAN    GROUPES ethnologie    IGNAME    MÉLANÉSIE    MÉLANÉSIENS    NOUVELLE-GUINÉE    OBLIGATION anthropologie    TARO

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.