BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

NUMINEUX

C'est en 1917 que Rudolf Otto publie son livre intitulé Le Sacré, portant en sous-titre « L'Élément non rationnel dans l'idée de divin et sa relation avec le rationnel ». Il y introduit un nouveau concept dans le champ des sciences des religions, le concept de « numineux » ou de « numinosité ». Cette création conceptuelle portait en soi une possible remise en perspective de l'anthropologie par rapport au sacré.

Rudolf Otto pose une incommensurabilité entre tout ce qui relève de l'entendement ou de la raison et l'ensemble des phénomènes rapportables à l'expérience religieuse. Une telle expérience échappe à toute approche rationnelle. Elle ne relève donc ni de l'ordre de la vérité (par exemple, expérience métaphysique du Dieu vérace chez Descartes ou argumentation de preuves ontologiques), ni de l'ordre de l'éthique (notamment tel que Kant a prétendu la fonder à partir de postulats de la raison pratique), ni même de l'ordre du téléologique (elle ne relève pas d'une organisation du sens). Pour Otto, l'expérience religieuse est irréductible en termes d'idée, concept, notion abstraite, précept moral. Tous ces opérateurs de pensée sont trop « pacifiés » pour être adéquats à ce qui jaillit lorsque le sacré se manifeste dans une expérience singulière. Bien plus, l'expérience religieuse échappe au « bon sens ». Otto montre que c'est une expérience terrible, dévastatrice, pour celui sur qui elle déferle. L'expérience référée par l'expression paulinienne « Dieu vivant » est celle d'une puissance terrifiante et écrasante pour l'humain, échappant à toute médiation mentale : « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, x, 31).

Selon Otto, cette expérience est celle de l'omnipuissance divine. Ce qui est rencontré (en rêve, par une vision, au cours d'une possession, etc.) est de l'ordre du « tout autre » (ganz anderes). Un être singulier est soudain mis en présence d'une réalité irréductible à tout ce qui relève de l'ordre du cosmos ou de l'humain. Ce qui est alors vécu et éprouvé échappe à toute pensée comme à toute volonté. De cette étrangeté radicale, ontologique, qui jaillit da [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Alain DELAUNAY, « NUMINEUX  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/numineux/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« NUMINEUX » est également traité dans :

MAGIE

Écrit par :  René ALLEAURoger BASTIDE

Dans le chapitre "Religion et magie"  : …  constituent les deux pôles de ce que Rudolf Otto a appelé le numineux. Le tabou est le point de départ de la règle, et il n'y a pas de sociétés ou de condition humaine viables sans règles. La force magique est au-dessus des règles, et le magicien est obligé, pour pouvoir accaparer cette force et la manipuler, à se mettre… Lire la suite
OTTO RUDOLF (1869-1937)

Écrit par :  Jean-Louis KLEIN

Théologien et philosophe allemand, né à Peine (Hanovre) et élevé dans la foi luthérienne, Rudolf Otto fit ses études à Erlangen et à Göttingen, attiré par la pensée d'Albrecht Ritschl et celle de Friedrich Schleiermacher. Nommé en 1907 professeur de théologie à Göttingen, il s'intéressa de plus en… Lire la suite
PROPHÉTISME

Écrit par :  Julien FREUND

Dans le chapitre "Le prophétisme visionnaire"  : …  employer le vocabulaire de Rudolf Otto, on pourrait dire que le numineux se propose avant tout d'être du lumineux. Quel que soit le moyen par lequel la lumière est obtenue, excitants extérieurs, ascèse ou contemplation, le prophétisme de ce type cherche en premier lieu à expliquer et à enseigner pour aider les fidèles à… Lire la suite
RITES

Écrit par :  Jean CAZENEUVE

Dans le chapitre "Le numineux"  : …  ce que les anthropologues appellent, à la suite de Rudolf Otto, le numineux. Ce terme, plus large que celui de sacré, désigne non seulement ce qui est surnaturel, mais ce qui se révèle comme mystérieux, à la fois attirant et effrayant. Ce qui échappe à la règle est inquiétant, et en même temps puissant. C'est pourquoi l'homme… Lire la suite
SACRÉ

Écrit par :  Dominique CASAJUSAndré DUMASUniversalis

Dans le chapitre "Les sources des théories durkheimiennes"  : …  les sentiments que peut éprouver le fidèle d'une religion sont l'intuition des diverses caractéristiques du sacré, qu'il appelle le numineux (numinöse). En dressant, comme R. Otto le fait, le catalogue de ces sentiments, on aurait du même coup défini les divers attributs de cette réalité. On voit donc que le sacré, ou le numineux, est ici à ce… Lire la suite

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.