BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

NIGER

3.  Évolution politique depuis l'indépendance

  La première République : 1960-1974

Au sortir de la colonisation, le Niger hérita du modèle politique pluraliste légué par la France. Cependant, le climat de tension entre les principales figures du pays, à savoir Hamani Diori et Djibo Bakary, se transforma rapidement en une intense rivalité. Le Niger n'échappa pas à la tendance générale à l'instauration de partis uniques qui prévalait alors en Afrique. Dès le mois d'octobre 1959, un décret du chef du gouvernement dissout le principal parti d'opposition, le Sawaba, alors que les députés de l'Union pour la communauté franco-africaine (U.C.F.A.) se rallient au P.P.N. Entre-temps, les partisans du Sawaba interdit tentèrent un soulèvement armé en perpétrant des attaques dans plusieurs régions du pays. L'échec de cette tentative et l'exil de Djibo Bakary sonnèrent le glas de toute opposition. Le tandem formé par Hamani Diori et Boubou Hama (président de l'Assemblée nationale) garda la haute main sur le pays. En l'absence de partis d'opposition, le P.P.N. occupa seul l'Assemblée nationale durant presque quinze ans : l'Assemblée législative érigée en Assemblée nationale de l'indépendance à octobre 1965, la seconde législature issue des élections d'octobre 1965 et la troisième législature issue des élections d'octobre 1970.

  Du régime militaire à l'éphémère deuxième République : 1974-1991

Figure dominante de la scène politique nigérienne depuis la période coloniale, le président Diori réussit à s'imposer dans les instances internationales, entretenant d'excellentes relations avec la plupart des pays de la région, mais en particulier avec Félix Houphouët-Boigny, président de la Côte d'Ivoire. Quelques tensions liées à des contentieux territoriaux apparurent avec la Libye au sujet du plateau du Manguéni, et avec le Bénin à propos de l'île de Lété, mais en dehors de quelques escarmouches avec ce pays, les relations internationales du Niger furent plutôt pacifiques. Cependant, il fut confronté à plusieurs problèmes au milieu des années 1970 : un aut[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  9 pages…

 

Pour citer cet article

E.U., GRÉGOIRE, GAZIBO, GAZIBO, « NIGER  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« NIGER » est également traité dans :

NIGER, chronologie contemporaine
AFRIQUE-OCCIDENTALE FRANÇAISE (A.-O.F.)
AHMADOU (mort en 1895 env.)
BURKINA FASO
Dans le chapitre "La conquête française et la période coloniale (1895-1960)"
DAYAK MANO (1950-1995)
DIORI HAMANI (1916-1989)
KOUNTCHÉ SEYNI (1931-1987)
MAÏNASSARA IBRAHIM BARÉ (1949-1999)
NIAMEY
NIGER, fleuve
Dans le chapitre " Un fleuve puissant qui perd de sa force"
SAHARA
SAHEL
Dans le chapitre "Population et peuplement"
SONGHAÏ ou SONGHAY EMPIRE
TCHAD LAC
TOUAREGS
Dans le chapitre "La question touarègue et l’après-Kadhafi"
TOUBOU

Afficher la liste complète (16 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.