BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

RUSSE MUSIQUE

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  RUSSIE (Arts et culture) - La musique

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

« C'est le peuple qui crée la musique, et nous sommes des « arrangeurs » à son service », déclarait Glinka qui, même s'il eut quelques précurseurs, tel A. Verstovski, fut bel et bien le « père » de la musique russe, le fondateur d'une école nationale, durant la première moitié du xixe siècle. Et… Lire la suite
2.  ARENSKI ANTON STEPANOVITCH (1861-1906)

Écrit par : Alain FÉRON

Le compositeur russe Anton Stepanovitch Arenski naît le 12 juillet (nouveau style ; 30 juin, ancien style) 1861 à Novgorod, dans une famille musicienne qui l'encourage à développer ses dons précoces : son père, médecin, joue du violoncelle ; sa mère, excellente pianiste, lui donnera ses premières leçons de musique. En 1879,… Lire la suite
3.  BALAKIREV MILI ALEXEÏEVITCH (1837-1910)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Né à Nijni-Novgorod de parents peu fortunés, Balakirev, dès l'enfance, fut attiré par la musique, mais, faute de ressources matérielles, son instruction théorique se borna à dix leçons de piano que lui donna un excellent professeur, Dubuc. À seize ans, il fit la connaissance d'Oulybychev, un riche… Lire la suite
4.  BALALAÏKA

Écrit par : Universalis

La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xviie siècle, elle est probablement dérivée de la dömbra (ou domra ou dombira), un luth à deux puis à trois cordes, à long… Lire la suite
5.  BALANCHIVADZE ANDREÏ MELITONOVITCH (1906-1992)

Écrit par : Alain FÉRON

Compositeur et pédagogue géorgien, fils du compositeur Meliton Antonovitch Balanchivadze et frère de Gueorgui Melitonovitch Balanchivadze, qui deviendra célèbre comme chorégraphe sous le nom de George Balanchine, Andreï Melitonovitch Balanchivadze est, par ses œuvres et son enseignement, la personnalité la plus influente de la musique géorgienne… Lire la suite
6.  BARCHAÏ RUDOLF (1924-2010)

Écrit par : Universalis

à Labinskaïa (auj. Labinsk), village du district de Krasnodar, dans le sud de la Russie. En 1938, à quatorze ans à peine, il entre au Conservatoire de Moscou, où il étudie le violon avec Lev Zeitlin, ancien élève de Leopold Auer, qui lui permet d'acquérir une technique impeccable ; il fréquente aussi la classe d'alto de Vadim Borissovski,… Lire la suite
7.  BERLINSKY VALENTIN (1925-2008)

Écrit par : Universalis

Violoncelliste soviétique, membre du prestigieux Quatuor Borodine. Valentin Alexandrovitch Berlinsky naît à Irkoutsk, en Sibérie, le 19 janvier 1925. Dès l'âge de sept ans, il commence ses études musicales avec son père, qui est violoniste. Six ans plus tard, il est admis dans la classe de violoncelle de l'École centrale de… Lire la suite
8.  BOLCHOÏ

Écrit par : André LISCHKE

occidental y prédomine, hormis quelques rares œuvres de Glinka et de Dargomyjski dans les années 1860. C'est surtout à partir des années 1880 que les ouvrages lyriques russes commenceront à y retrouver leur place : reprise d'Eugène Onéguine (1881) et création de Mazeppa (1884) de Tchaïkovski, reprise de Boris Godounov de Moussorgski… Lire la suite
9.  BORIS GODOUNOV (M. P. Moussorgski)

Écrit par : Christian MERLIN

Créé au théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg le 27 janvier (ancien style) / 8 février (nouveau style) 1874, Boris Godounov – opéra en un prologue et quatre actes sur un livret du compositeur d'après le drame historique d'Alexandre Pouchkine – confère ses lettres de noblesse à la représentation… Lire la suite
10.  BORODINE ALEXANDRE PORFIRIEVITCH (1833-1887)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Né à Saint-Pétersbourg, Borodine était le fils naturel du prince caucasien Louka Guédianov et d'Avdotia Antonova, fille d'un simple troupier. Le père fit déclarer l'enfant par un de ses domestiques, Porphiri Borodine, si bien que plus tard il lui fallut l'affranchir en bonne et due forme. De très bonne heure, il apprend à jouer de la flûte, puis,… Lire la suite
11.  Capriccio espagnol, RIMSKI-KORSAKOV (Nikolaï Andreïevitch)

Écrit par : Alain FÉRON

Dans le chapitre "Auteur"  : … Rimski-Korsakov est nommé professeur d'instrumentation et de direction d'orchestre au Conservatoire de Saint-Pétersbourg en 1871. De son ami Moussorgski, il réorchestre notamment les opéras Boris Godounov et La Khovantchina ; il sauve de l'oubli Le Prince Igor de… Lire la suite
12.  CHALIAPINE FIODOR (1873-1938)

Écrit par : Alain DUAULT

Dans le chapitre "Vers une dimension moderne"  : … Chaliapine va alors se révéler. Méphisto du Faust de Gounod, Ivan Soussanine d'Une vie pour le tsar de Glinka, Dossiféï de La Khovanchtchina de Moussorgski, Ivan le Terrible de La Pskovitaine et le Viking de Sadko de Rimski-Korsakov, Holopherne de Lire la suite
13.  CHAPORINE IOURI ALEXANDROVITCH (1887-1966)

Écrit par : Alain FÉRON

Le compositeur soviétique Iouri Chaporine a joué un rôle de premier plan dans la vie intellectuelle de son pays : remarquable pédagogue, il fut également l'un des rares défenseurs de l'avant-garde musicale en U.R.S.S… Lire la suite
14.  CHEBALINE VISSARION (1902-1963)

Écrit par : Alain FÉRON

Avec Khatchatourian, Kabalevski et Chostakovitch, Vissarion Chebaline appartient à la première génération de compositeurs formés entièrement sous le régime soviétique. Moins connu que ses contemporains, il a cependant joué un rôle de premier plan dans l'histoire musicale de l'U.R.S.S. et s'est affirmé comme un des grands pédagogues russes de la… Lire la suite
15.  CHERKASSKY SHURA (1909-1995)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dernier représentant d'une génération de pianistes russes émigrés aux États-Unis après la révolution soviétique et qui avaient été formés dans la grande tradition du piano russe, Alexander (dont Shura est le diminutif) Isaakovitch Cherkassky naît à Odessa le 7 octobre 1909. Il commence à… Lire la suite
16.  CHOSTAKOVITCH DMITRI (1906-1975)

Écrit par : André LISCHKE

Sa vie a fait de Dmitri Chostakovitch le témoin de quelques-uns des événements les plus dramatiques de son siècle : la révolution de 1917, la Seconde Guerre mondiale, les répressions staliniennes et les espoirs de la déstalinisation. Déterminée par le devoir de s’adresser en premier lieu à son peuple… Lire la suite
17.  CINQ GROUPE DES, musique russe

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Cénacle musical qui, autour de Mili Balakirev, réunissait César Cui, Alexandre Borodine, Modest Moussorgski et Nicolaï Rimski-Korsakov. Il est connu sous deux étiquettes : en France, on l'appelle généralement le « groupe des Cinq » russe ; en Russie, le « puissant petit groupe ». La seconde appellation est due à Vladimir Stassov (1824-1906),… Lire la suite
18.  CUI CÉSAR ANTONOVITCH (1835-1918)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Fils d'un jeune officier de la Grande Armée, Antoine Cui, qui, lors de la retraite de Russie, resta à Vilnius (Vilna) où il épousa une jeune Lituanienne qui lui donna de nombreux enfants et, en particulier, trois garçons martialement baptisés César, Alexandre et Napoléon. La vie de l'aîné, César, fut partagée entre la composition musicale et ses… Lire la suite
19.  DARGOMYJSKI ALEXANDRE SERGUEÏEVITCH (1813-1869)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Les musiciens russes affiliés au groupe des Cinq et leurs disciples se sont réclamés d'un « père » spirituel, Glinka, et d'un « parrain », Dargomyjski. « Un petit homme en redingote bleu ciel et gilet rouge, affligé d'une invraisemblable voix de fausset », tel apparaissait à ses contemporains Dargomyjski, fils de riches gentilshommes campagnards (… Lire la suite
20.  DENISOV EDISON (1929-1996)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dans la génération qui a suivi celle de Chostakovitch, Denisov est, avec Alfred Schnittke (1934-1998) et Sofia Goubaïdoulina (née en 1931), un des principaux représentants du courant novateur qui a rapproché les compositeurs russes de l'Occident à la fin de l'ère soviétique… Lire la suite
21.  DIAGHILEV SERGE DE (1872-1929)

Écrit par : Elisabeth HENNEBERT

Dans le chapitre "Un exportateur de l'art russe (1906-1909)"  : … ou Alexandre Benois. Paris est séduit : l'année suivante, l'Opéra ouvre ses portes aux concerts organisés par Diaghilev sous le nom de « saison russe », avec Nicolaï Rimski-Korsakov comme chef d'orchestre et Chaliapine comme interprète. En 1908, Diaghilev amène une troupe complète d'artistes des théâtres impériaux de Russie pour donner au Palais-… Lire la suite
22.  GLAZOUNOV ALEXANDRE KONSTANTINOVITCH (1865-1936)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Souvent les Russes ont dit de Glazounov : « C'est un chêne ! », et telle est bien l'image que suggèrent l'homme et l'œuvre. On l'a encore considéré parfois comme un homologue russe de Brahms, mais cela n'est pas exact : chez Brahms on trouve un romantisme nordique — donc réservé —, une pensée philosophique et une souffrance humaine qui font défaut… Lire la suite
23.  GLIÈRE REINHOLD (1875-1956)

Écrit par : Alain FÉRON

Le compositeur et pédagogue russe Reinhold Glière a joué un rôle prépondérant dans le développement de la musique soviétique… Lire la suite
24.  GLINKA MIKHAÏL IVANOVITCH (1804-1857)

Écrit par : Piotr KAMINSKI

Père de la musique russe », auteur des deux premiers opéras qui n'ont jamais quitté le répertoire national, Glinka fut aussi le compositeur le plus ouvertement « occidental » de son pays ; il puisa très largement son inspiration dans le langage musical italien, en particulier. On peut considérer son œuvre comme un séduisant patchwork d'influences… Lire la suite
25.  GOPAK

Écrit par : Pierre-Paul LACAS

Danse populaire ukrainienne, accompagnée ou non de chant, à deux temps vifs, le gopak (ou hopak) donnait lieu à des effets acrobatiques des solistes d'un groupe (pirouettes, « marteaux », ...). Rythme par mesure : croche pointée, double croche, deux croches. Beaucoup de compositeurs russes ont utilisé cette danse dans leurs… Lire la suite
26.  GOUBAÏDOULINA SOFIA (1931-    )

Écrit par : Alain FÉRON

Compositeur russe, née le 24 octobre 1931 à Chistopol (République socialiste soviétique autonome de Tatarie, aujourd'hui Tatarstan), Sofia Asgatovna Goubaïdoulina passe son enfance à Kazan, où elle commence l'étude du piano à l'âge de cinq ans. Ses dons précoces (elle compose sa première œuvre à l'âge de douze ans) incitent… Lire la suite
27.  GRETCHANINOV ALEXANDRE TIKHONOVITCH (1864-1956)

Écrit par : Universalis

Les œuvres sacrées ainsi que les pièces pour enfants assurent la notoriété du compositeur russe Alexandre Tikhonovitch Gretchaninov… Lire la suite
28.  GUILELS EMIL (1916-1985)

Écrit par : Alain PÂRIS

Lorsque, au début des années1960, les artistes soviétiques commencèrent à se produire de façon moins épisodique en Occident, le monde du piano fut bouleversé par la découverte de deux géants dont on ignorait presque tout auparavant, Sviatoslav Richter et Emil Guilels.… Lire la suite
29.  HOROWITZ VLADIMIR (1904-1989)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dans le chapitre "Piano solo"  : … électricien, sa mère pianiste amateur. Il commence à étudier le piano à l'âge de six ans au conservatoire de Kiev, ville où s'est fixée sa famille : il y est l'élève de Vladimir Puchalski, disciple du grand pédagogue Theodor Leschetizky, de Sergueï Tarnovski et de Felix Blumenfeld, qui le forme dans la tradition d'Anton Rubinstein. À onze ans,… Lire la suite
30.  KABALEVSKI DIMITRI BORISSOVITCH (1904-1987)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dernier survivant de la première génération de compositeurs soviétiques, Kabalevski fut longtemps, avec Chostakovitch et Khatchatourian, l'un des créateurs les plus en vue de l'U.R.S.S… Lire la suite
31.  KAGAN OLEG (1946-1990)

Écrit par : Alain PÂRIS

David Oïstrakh considérait Oleg Kagan comme l'un de ses plus fidèles disciples. Avec Viktor Pikaisen et Gidon Kremer, il était l'un des représentants les plus authentiques de la branche d'Odessa de l'école russe de violon. Cette pépinière d'instrumentistes à cordes se range… Lire la suite
32.  KALINNIKOV VASSILI SERGUEÏEVITCH (1866-1901)

Écrit par : Alain FÉRON

Longtemps le Russe Kalinnikov fut le compositeur d'une seule œuvre : sa Première Symphonie connut d'emblée un immense succès qui ne se démentira pas ; mais le reste de sa production est, fort heureusement, peu à peu redécouvert. Le chef américain d'origine estonienne Neeme Järvi s'est fait le champion de la Lire la suite
33.  KARETNIKOV NIKOLAÏ (1930-1994)

Écrit par : Alain FÉRON

Le compositeur russe Nikolaï Karetnikov est l'un des premiers à avoir dénoncé les lâchetés et les compromissions de certains intellectuels soviétiques entre la fin des années 1940 et le début des années 1970. Son ouvrage Thèmes avec variations (paru en 1990 à Moscou, en russe, et à Paris, aux éditions… Lire la suite
34.  KHATCHATOURIAN ou KHATCHATURIAN ARAM ILITCH (1903-1978)

Écrit par : Alain PÂRIS

Compositeur soviétique dont la musique incarne son pays d'origine, l'Arménie, Aram Khatchatourian voit le jour à Tiflis et ne vient qu'assez tardivement à la musique. Il est admis à l'institut Gnessine de Moscou, puis au Conservatoire où il est l'élève de Miaskovski (1929-1934). Rapidement, il s'impose comme l'une… Lire la suite
35.  KHRENNIKOV TIKHON (1913-2007)

Écrit par : Alain PÂRIS

L'histoire n'aurait peut-être pas retenu le nom de ce compositeur s'il n'avait joué un rôle déterminant dans l'application de la politique stalinienne en matière culturelle… Lire la suite
36.  KOGAN LEONID (1924-1982)

Écrit par : Alain PÂRIS

La découverte en Occident de Leonid Kogan, à la fin des années1960, a symbolisé un renouveau au sein de l'une des principales écoles de violon du monde. En dehors de David Oïstrakh, l'U.R.S.S. n'avait en effet engendré aucun nouveau talent d'envergure depuis la… Lire la suite
37.  KONDRACHINE KYRIL (1914-1981)

Écrit par : Alain PÂRIS

Lorsque l'Union soviétique commença à « exporter » régulièrement ses artistes dans le monde occidental, Kyril Kondrachine fut l'un des premiers chefs que l'on découvrit et, avec lui, l'existence d'une authentique école soviétique de direction d'orchestre Lire la suite
38.  LADY MACBETH DE MZENSK (D. Chostakovitch)

Écrit par : Juliette GARRIGUES

À l'automne de 1930, Dmitri Chostakovitch s'attelle à la composition d'un opéra en quatre actes sur un livret qu'il a élaboré avec le dramaturge Alexandre Preis d'après un court récit de Nikolaï Semenovitch Leskov Lady Macbeth du district de Mzensk (Ledi Makbet Mtsenskogo uyezda, 1865… Lire la suite
39.  Le Lac des cygnes, TCHAÏKOVSKI (Piotr Ilitch)

Écrit par : Alain FÉRON

Dans le chapitre "Auteur"  : … Tchaïkovski se détourne rapidement des sujets typiquement russes et tourne son regard vers l'Occident, se liant d'amitié avec Saint-Saëns, Liszt, Bizet... En 1877, une riche mécène, Nadejda von Meck, avec laquelle il entretiendra une correspondance suivie, lui permet de se dégager de ses obligations de pédagogue et de se consacrer à la composition… Lire la suite
40.  LEMECHEV SERGEI (1902-1977)

Écrit par : Philippe DULAC

de l'amour et de la tristesse », la « voix du cœur » : les louanges n'ont jamais manqué à un chanteur qui fut le plus populaire d'Union soviétique, au point d'avoir ses « groupies ». Le ténor Sergei Lemechev (né à Knyazevo, dans l'oblast de Tver, en Russie, le 27 juin – ancien style, 10 juillet, nouveau style – 1902) était le charme même, à la… Lire la suite
41.  Le Sacre du printemps, STRAVINSKI (Igor)

Écrit par : Juliette GARRIGUES

Dans le chapitre "Auteur"  : … «Je n'écris pas de la musique moderne. J'écris seulement de la bonne musique.» Cet aphorisme résume le génie d'Igor Stravinski, profondément russe mais cosmopolite (il sera porteur de passeports russe, français et américain), maître de l'orchestre, du rythme et des timbres. Dans sa démarche néo-… Lire la suite
42.  LIADOV ANATOLI KONSTANTINOVITCH (1855-1914)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Fils de Constantin Liadov (1820-1868), maître de chapelle à la cour de Russie, attiré par la musique dès l'enfance, Anatoli Liadov a souvent été considéré comme « un sixième membre du groupe des Cinq ». Ayant fait ses études musicales sous la direction de Rimski-Korsakov, il composa ses Bagatelles (… Lire la suite
43.  LOURIÉ ARTHUR VINCENT (1892-1966)

Écrit par : Pierre-É. BARBIER

Compositeur américain d’origine russe, Lourié est l’exact contemporain de Prokofiev. Il naît, le 14 mai 1892, à Saint-Pétersbourg, d'une mère juive qui lui apprend très tôt le piano. Il se convertira en 1913 au catholicisme. Il fréquente les milieux d'avant-garde de la capitale impériale et se lie à deux poètes qui vont… Lire la suite
44.  LUGANSKY NIKOLAÏ (1972-    )

Écrit par : Pierre BRETON

de disparaître, son professeur, l'illustre Tatiana Nikolaïeva, affirmait que Nikolaï Lugansky était « le pianiste de demain », un des rares à se montrer digne de succéder aux grands maîtres de l'école russe qu'étaient Emil Guilels et Sviatoslav Richter. Les dons exceptionnels qu'il manifeste dès l'enfance lui permettent de développer très tôt… Lire la suite
45.  MAGALOFF NIKITA (1912-1992)

Écrit par : Alain PÂRIS

Serge Prokofiev un maître qui perpétue en lui les bases de sa formation russe ; il retrouve Rachmaninov, dont il avait déjà bénéficié des conseils dans son enfance en Russie. Il évolue dans le monde artistique et intellectuel des émigrés de l'Europe éclatée par la Première Guerre mondiale et commence une carrière, d'abord discrète, en… Lire la suite
46.  MEDTNER NICOLAS (1880-1951)

Écrit par : Alain FÉRON

Le Russe Nicolas Medtner peut être considéré comme le dernier représentant des grands pianistes-compositeurs post-romantiques. Longtemps éclipsée par celle de ses quasi contemporains Scriabine et Rachmaninov, son œuvre a été redécouverte par son compatriote Emil Guilels puis par l'Australien Geoffrey Tozer et le Canadien… Lire la suite
47.  MIASKOVSKI NIKOLAÏ IAKOVLEVITCH (1881-1950)

Écrit par : Pierre-É. BARBIER

Né à Novogueorguievsk, près de Varsovie, le 20 avril 1881, d'un père ingénieur militaire, Miaskovski était voué à suivre l'exemple paternel. Parallèlement à ses études au Collège des cadets de Nijni-Novgorod, puis à celui de Saint-Pétersbourg, il prend des cours de violon et de piano. Officier en 1902 et envoyé à… Lire la suite
48.  MILSTEIN NATHAN (1903-1992)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dernier survivant de la fameuse école de Saint-Pétersbourg – illustrée par des élèves de Leopold Auer, au premier rang desquels Mischa Elman, Efrem Zimbalist, Samuel Dushkin, Jascha Heifetz, Toscha Seidel –, Nathan Milstein est entré dans la légende duviolon tant par la… Lire la suite
49.  MOSSOLOV ALEXANDRE VASSILIEVITCH (1900-1973)

Écrit par : Pierre-É. BARBIER

Né à Kiev le 11 août 1900, Mossolov, dont le père était avocat et la mère cantatrice, passe sa jeunesse à Moscou ; il est fortement influencé par les idées prorévolutionnaires de son beau-père, le peintre Mikhaïl Leblanc, que sa mère avait épousé en secondes noces en 1905. Il travaille au secrétariat du parti bolchevique et n'hésite pas à s'engager… Lire la suite
50.  MOUSSORGSKI (M. P.)

Écrit par : Myriam SOUMAGNAC

Moussorgski incarne l'image de la Russie éternelle, avec ses troubles, ses complexités, sa richesse de fonds et d'inspiration reproduite par le mode d'expression qui lui est le plus naturel : la musique. Il n'en reste pas moins un musicien extrêmement personnel, même au sein du petit groupe… Lire la suite
51.  MOUSSORGSKI (M. P.) - (repères chronologiques)

Écrit par : Christian MERLIN

9 mars (ancien style) / 21 mars (nouveau style) 1839 Modest Petrovitch Moussorgski naît à Karevo, dans le district de Pskov… Lire la suite
52.  MRAVINSKI EVGENI (1903-1988)

Écrit par : Alain PÂRIS

Figure légendaire de la direction d'orchestre en Union soviétique, Evgeni Mravinski a exercé pendant cinquante ans les fonctions de directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Leningrad (devenu Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg en 1991), record de longévité qu'il partage… Lire la suite
53.  MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

Écrit par : Juliette GARRIGUES

Dans le chapitre "L'exemple de la musique russe"  : … Avant l'ère de Pierre le Grand, la vie musicale en Russie était partagée entre musique populaire – le folklore russe – et musique religieuse – la liturgie orthodoxe. Depuis l'époque du tsar Alexis Ier (1645-1676), l'usage des instruments était interdit au sein de l'Église orthodoxe, qui les considéraient comme diaboliques car… Lire la suite
54.  NATIONALISME, musique

Écrit par : Antoine GARRIGUES

Dans le chapitre "L'apport des musiques traditionnelles"  : … Un nationalisme musical russe autour du groupe des cinq – Mili Balakirev (1837-1910), César Cui (1835-1918), Alexandre Borodine (1833-1887), Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) et Modest Moussorgski (1839-1881) – se forgea contre un impérialisme culturel occidental. Il se nourrissait de la pensée du compositeur Mikhaïl Glinka (1804-1857), père de l… Lire la suite
55.  NEUHAUS HEINRICH (1888-1964)

Écrit par : Pierre BRETON

Le pianiste russe Heinrich Neuhaus est sans conteste l'un des plus subtils et allusifs artistes de l'histoire du clavier. C'est pourtant à lui que l'on doit la naissance de la très athlétique école soviétique de piano et le triomphe, pendant de longues années, de ses doigts d'acier. Le professeur fut l'un des plus grands de… Lire la suite
56.  OÏSTRAKH DAVID (1908-1974)

Écrit par : Alain PÂRIS

tzigane, qui ouvrirent de nouveaux horizons. Mais, après la Seconde Guerre mondiale, l'arrivée en masse des jeunes violonistes soviétiques dans les salles de concert et les concours internationaux, révèle qu'en U.R.S.S. est née une nouvelle école de violon qui doit bouleverser nombre de données acquises. Et le maître incontesté de cette école s'… Lire la suite
57.  OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

Écrit par : Jean-Vincent RICHARD

Dans le chapitre "L'épanouissement russe et d'Europe centrale"  : … À la suite de Glinka, l'opéra russe va trouver avec Alexandre Borodine (1834-1887) un premier vrai maître. Le Prince Igor (créé en 1890) présente des qualités expressives qui, tout en prenant en compte des thèmes folkloriques, se fondent dans un sens étonnant de la mélodie. Mais c'est avec Modeste Moussorgski (1839-1881) que l'… Lire la suite
58.  PÄRT ARVO (1935-    )

Écrit par : UniversalisPatrick WIKLACZ

Dans le chapitre "Du sérialisme au tintinnabuli"  : … Maailma Samm (« L'Essor du monde », 1960) lui permettent de remporter, en 1962, le premier prix de composition de l'Union des jeunes compositeurs de l'U.R.S.S. Cette première manière, mélange de musique « alimentaire » et de préoccupations plus artistiques, débouchera sur l'application des théories dodécaphoniques. Nekrolog Lire la suite
59.  PIANO

Écrit par : Daniel MAGNEAlain PÂRIS

Dans le chapitre "Musique française et écoles nationales"  : … L'école russe, directement issue de la technique lisztienne, s'est peu manifestée dans le domaine du piano. On retiendra la fantaisie orientale de Balakirev Islamey et les Tableaux d'une exposition de Moussorgski. Dans le domaine concertant, le Premier Concerto de Tchaïkovski s'est imposé… Lire la suite
60.  PROKOFIEV SERGE (1891-1953)

Écrit par : Alain PÂRIS

second plan Prokofiev, son cadet d'une dizaine d'années. Celui-ci, qui s'est souvent abrité derrière une façade un peu rude, voire audacieuse, a su pourtant incarner, mieux qu'aucun autre, la continuité de la musique russe, par-delà les événements politiques et artistiques qui ont secoué la première moitié du xxe siècle… Lire la suite
61.  RACHMANINOV SERGUEÏ VASSILIEVITCH (1873-1943)

Écrit par : André LISCHKE

Compositeur appartenant à une génération « intermédiaire » de la musique russe, Rachmaninov incarne, à la suite de Tchaïkovski, un romantisme russe, à travers un style d'expression empreint d'une intense subjectivité, éloigné de la thématique historique et légendaire qui constitua le domaine privilégié de ses aînés – Moussorgski, Borodine, Rimski-… Lire la suite
62.  RÉALISME SOCIALISTE

Écrit par : John BERGERHoward DANIELAntoine GARRIGUES

Dans le chapitre "Une musique pour le peuple ?"  : … xxe siècle, toucha tous les pays socialistes ou communistes, c'est en Union soviétique qu'il s'appliqua le plus durement : comme dans toutes les dictatures, les dirigeants s'intéressèrent très rapidement à la culture. Avant même le déclenchement de la révolution russe de 1917, Alexandre Bogdanov avait fondé une… Lire la suite
63.  RELIGIEUSE CHRÉTIENNE MUSIQUE

Écrit par : Jacques PORTEEdith WEBER

Dans le chapitre "Le chant byzantin"  : … part, le fonds musical de Byzance, par l'intermédiaire des saints Cyrille et Méthode, pénètre par la Bulgarie (865) en Russie. Ce dernier pays, à l'exemple de la Grèce et de la Serbie, a conservé jusqu'à nos jours la précieuse substance. Chose rare, les structures du rite byzantin, « immense poème dramatique », ne subissent… Lire la suite
64.  RICHTER SVIATOSLAV (1915-1997)

Écrit par : Philippe DULAC

Dans le chapitre "Une légende"  : … Richter, une légende ? Certes, mais cette légende a aussi son histoire. Sviatoslav Teofilovitch Richter naît le 20 mars 1915 à Jitomir, en Ukraine. Son père, compositeur et organiste, est issu d'une famille de musiciens qui avaient émigré d'Allemagne (« citoyen soviétique de nationalité allemande », tel se définissait Richter, qui aimait, par… Lire la suite
65.  RIMSKI-KORSAKOV NIKOLAÏ ANDREÏEVITCH (1844-1908)

Écrit par : Michel-Rostislav HOFMANN

Si vous voulez un jour penser à moi, quand je ne serai plus là, écoutez simplement ma musique... » De tous les compositeurs russes de son temps, Rimski-Korsakov fut l'un des plus féconds. Ce ne fut pas un compositeur de musique « pure » ; le poème symphonique et surtout l'opéra constituaient son vrai domaine. Dans sa musique, il se détache des… Lire la suite
66.  ROSTROPOVITCH MSTISLAV (1927-2007)

Écrit par : Pierre BRETON

Dans le chapitre "Des honneurs à la dissidence"  : … son père qu'il prolonge la tradition familiale du violoncelle. À huit ans, il entre à l'Institut d'État Gnesin d'éducation musicale de Moscou ; de 1943 à 1948, il étudie, au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, le violoncelle – avec Semyon Matveïevitch Kozoloupov – et la composition, avec Vissarion Iakovlevitch Chebaline et Lire la suite
67.  RUBINSTEIN ANTON (1829-1894)

Écrit par : Universalis

Le compositeur russe Anton Rubinstein fut l'un des plus brillants pianistes du xixe siècle.… Lire la suite
68.  RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par : Michel LESAGERoger PORTAL

Dans le chapitre "Une vie culturelle brillante"  : … Beaucoup plus que les œuvres littéraires, cependant, la musique russe acquiert une audience internationale, avec le groupe des Cinq (Balakirev, Cui, Borodine [Borodin], Moussorgski [Musorgskij], Rimski-Korsakov [Rimskij-Korsakov]), qui donna naissance à un art original ; dégagé du folklore et s'inspirant de lui, puisant dans l'histoire des sujets… Lire la suite
69.  LE SACRE DU PRINTEMPS (I. Stravinski)

Écrit par : Alain PÂRIS

La création du Sacre du printemps, le 29 mai 1913, au théâtre des Champs-Élysées, à Paris, a donné lieu à l'un des plus fameux scandales de l'histoire de la musique, empoignades entre les spectateurs, sifflets et hurlements couvrant la musique. Alors que la comtesse de Pourtalès déplorait qu'on lui manque… Lire la suite
70.  SCHNITTKE ALFRED (1934-1998)

Écrit par : Alain PÂRIS

Avec Edison Denisov et Sofia Goubaïdoulina, Alfred Schnittke est un des compositeurs russes contemporains les plus joués dans le monde entier. C'est lui qui a fait entrer l'avant-garde occidentale dans la musique soviétique avant de développer… Lire la suite
71.  SCRIABINE ALEXANDRE NIKOLAÏEVITCH (1872-1915)

Écrit par : Manfred KELKEL

Nikolaïevitch Scriabine, né le 6 janvier 1872 d'un père diplomate et d'une mère pianiste, est certainement l'une des figures les plus originales de la musique russe du xxe siècle. À ses débuts, il appartient avec Sergueï Mikhaïlovitch Liapounov, Vladimir Ivanovitch Rebikov et Serge Rachmaninov au cénacle moscovite, de tendance cosmopolite,… Lire la suite
72.  STRAVINSKI (I.) - (repères chronologiques)

Écrit par : Alain PÂRIS

5 juin (ancien style)-17 juin (nouveau style) 1882 Igor Feodorovitch Stravinski (ou Stravinsky) naît à Oranienbaum, près de Saint-Pétersbourg. Son père, Feodor Ignatievitch Stravinski, est chanteur au théâtre Mariinski… Lire la suite
73.  STRAVINSKI (I. F.)

Écrit par : Michel PHILIPPOT

Dans le chapitre "Musicien cosmopolite ou citoyen du monde"  : … Que Stravinski soit un musicien profondément russe, voilà qui ne peut être mis en doute. Et pourtant, il existe chez lui une tendance inavouée à l'universalisme qui transparaît dans certaines de ses œuvres, notamment celles de la période dite néo-classique et quelques-unes de la dernière partie de sa vie. Parallèlement, ses multiples pérégrinations… Lire la suite
74.  SVETLANOV EVGENI (1928-2002)

Écrit par : Alain PÂRIS

Svetlanov s'est fait le champion du répertoire romantique russe. Sa vision dépouillée et directe de l'œuvre de Tchaïkovski fut une révélation en Occident. Il a fait connaître également la musique de Scriabine et les œuvres symphoniques de Rachmaninov. Il a dirigé aussi nombre d'œuvres peu connues des maîtres russes (parfois) mineurs du… Lire la suite
75.  SVIRIDOV GUEORGUI VASSILIEVITCH (1915-1998)

Écrit par : Alain PÂRIS

Dans l'ombre de Chostakovitch, de Khatchatourian et de Kabalevski, Sviridov est considéré comme l'un des maîtres de la musique vocale russe. Mais il laisse aussi l'image d'un compositeur qui a suivi fidèlement les directives du pouvoir soviétique en matière de création musicale, même si la voie qu'il avait choisie lui permettait de ne jamais tomber… Lire la suite
76.  SYMPHONIE PATHÉTIQUE (P. I. Tchaïkovski)

Écrit par : Alain PÂRIS

À une époque où la musique russe cherche à affirmer son identité, Piotr Ilitch Tchaïkovski réalise une synthèse entre l'héritage traditionnel de son pays et les influences occidentales, notamment italiennes et françaises, qu'il a assimilées au cours de ses voyages.… Lire la suite
77.  Tableaux d'une exposition, MOUSSORGSKI (Modest Petrovitch)

Écrit par : Alain FÉRON

Dans le chapitre "Auteur"  : … Moussorgski, musicalement autodidacte, fait en 1856 la connaissance de César Cui et de Mili Balakirev, les deux premiers membres du futur groupe des Cinq, qui prônent un art authentiquement russe. Son «instrument» de prédilection est la voix, pour laquelle il compose des chœurs, des mélodies et son chef-d'œuvre, l'opéra Boris Lire la suite
78.  TCHAÏKOVSKI (P. I.)

Écrit par : Guy ERISMANN

conclusions que l'on peut tirer aujourd'hui d'une analyse minutieuse et objective de la vie et de l'œuvre du musicien russe Piotr Ilitch Tchaïkovski (Čajkovskij) sont en contradiction avec les jugements très hâtifs qui sont généralement proférés. La mode, avec ses perpétuelles alternatives, ses retournements, ses mots d'ordre, ferme la porte à… Lire la suite
79.  TCHAÏKOVSKI (P. I.) - (repères chronologiques)

Écrit par : Alain PÂRIS

25 avril (ancien style)/7 mai (nouveau style) 1840 Piotr Ilitch Tchaïkovski naît à Votkinsk, dans la province de Viatka, en Russie… Lire la suite
80.  TCHEREPNINE NIKOLAÏ NIKOLAÏEVITCH (1873-1945)

Écrit par : Jane PATRIE

Pianiste, chef d'orchestre et compositeur russe. Au conservatoire de Saint-Pétersbourg où il fut l'élève de Rimski-Korsakov, Tcherepnine subit l'influence du groupe des Cinq et y enseigne la direction d'orchestre ; Prokofiev et Miaskovski furent ses élèves. Il termine un opéra inachevé de Moussorgski, Le Lire la suite
81.  TIOMKIN DIMITRI (1894-1979)

Écrit par : Juliette GARRIGUES

à la suite de la révolution de 1917, collaborera avec le biologiste Paul Ehrlich. Enfant, il manifeste un goût prononcé pour la musique, apprenant le piano avec sa mère et, en autodidacte, les rudiments du solfège et de l'harmonie. Il entre au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, qui est alors dirigé par un compositeur au… Lire la suite
82.  VAINBERG MOISSEÏ SAMUILOVITCH ou MIECZYSŁAW (1919-1996)

Écrit par : Pierre-É. BARBIER

Le compositeur russe d'origine polonaise Moisseï Vainberg apparaît comme l'héritier de la tradition russe allant de Sergueï Taneïev à Dmitri Chostakovitch, et incluant Alexandre Scriabine et Nikolaï Miaskovski. Mais la filiation tient plus à la compréhension profonde de l'éthique professée par ses aînés qu'à des emprunts… Lire la suite
83.  VASSILENKO SERGUEÏ NIKIFOROVITCH (1872-1956)

Écrit par : Alain FÉRON

Compositeur, chef d'orchestre et pédagogue de premier plan, Sergueï Nikiforovitch Vassilenko (Vasilenko) fut l'une des personnalités les plus influentes de la vie musicale en U.R.S.S. Il a aussi largement contribué au développement de l'école nationale ouzbek de composition… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.