BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MOSQUÉE

1.  La genèse de la mosquée

Le Coran emploie également le terme de masdjid pour des sanctuaires préislamiques, et, pour Mahomet, le masdjid principal reste celui – préislamique – de La Mecque. Le musulman, en principe, n'a pas besoin de sanctuaire pour accomplir les rites de sa religion. Selon un hadith (ensemble des propos attribués au Prophète), la terre entière est le masdjid d'Allāh (par opposition aux juifs et aux chrétiens qui auraient besoin de synagogues et d'églises), et un autre dit : « Là où t'atteint l'heure de la prière, tu dois l'exécuter et cela est un masdjid. » D'ailleurs, la première communauté islamique à La Mecque n'avait pas d'endroit particulier pour accomplir la prière en commun. Il n'est donc pas étonnant que le Coran ne contienne aucune précision en ce qui concerne la forme que doivent avoir les masājdid islamiques.

Toutefois, l'attachement du Prophète aux traditions mecquoises, toutes centrées sur un sanctuaire, et la nécessité d'un espace pour le service religieux communautaire aboutissent à la création d'édifices spécifiques. L'Arabie préislamique avait connu, à côté de temples, de synagogues et d'églises, des espaces en plein air, entourés d'une enceinte, en général situés en dehors des villes, et qui servaient aux assemblées de croyants lors des fêtes religieuses. La tradition du musalla (de salāt, prière) est reprise par les premiers musulmans et fait partie des éléments qui déterminent la configuration des premières mosquées communautaires.

Dès le viie siècle, une distinction s'établit entre le simple masdjid – oratoire privé – et le masdjid djāmi‘ (de djama‘a, réunir, rassembler) – la mosquée qui réunit la communauté entière (ou tout du moins la partie masculine de celle-ci) pour le service religieux du vendredi midi, qui comprend un prône (khutba), à teneur souvent politique, et dont la prière se termine par une invocation de la grâce divine sur le souverain régnant. La proclamation du nom de ce dernier, dans la principale prière communaut […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  6 pages…

Pour citer cet article

Marianne BARRUCAND, « MOSQUÉE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosquee/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MOSQUÉE » est également traité dans :

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions
Dans le chapitre "Racines africaines des mosquées et des palais"
ANDALOUSIE
Dans le chapitre "L'art hispano-mauresque"
ARCHITECTURE RELIGIEUSE AU XXe SIÈCLE, France
Dans le chapitre "La mosquée de Paris"
ARCHITECTURE SÉFÉVIDE - (repères chronologiques)
CAIRE LE
Dans le chapitre "Créations monumentales des Fatimides"
CASABLANCA
CHYPRE
Dans le chapitre "De la conquête ottomane à l'indépendance"
CORDOUE
Dans le chapitre "Capitale musulmane"
COUPOLE
DAMAS
Dans le chapitre "L'époque omeyyade"
ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol
Dans le chapitre "La part de l'Orient"
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE - Actualité (2010)
GRANDE MOSQUÉE DE CORDOUE, Espagne
GRANDE MOSQUÉE DE CORDOUE, Espagne - (repères chronologiques)
INDE (Arts et culture) - L'art
Dans le chapitre "Les styles musulmans"
ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements
Dans le chapitre "La prière légale"
ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels
Dans le chapitre "Prières communautaires et spéciales"
ISLAM (La religion musulmane) - L'étude de l'islam et ses enjeux
Dans le chapitre " Aperçus analytiques"
ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain
Dans le chapitre "Le cas des turcophones du Xinjiang"
ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture
Dans le chapitre "Les principaux domaines de la créativité artistique"
ISPAHAN
Dans le chapitre "L'époque seldjoukide"
ISTANBUL
Dans le chapitre " Konstantiniyye ou l'Istanbul ottomane "
KAIROUAN
KAYSERI
KIOSQUE
KONYA ou KONIA, anc. ICONIUM
MARRAKECH
Dans le chapitre "La capitale des Almoravides"
MINARET
MOSQUÉE DU SHĀH, Ispahan (Iran)
MOSQUÉES ET KULLIYE OTTOMANS - (repères chronologiques)
MUEZZIN
MUSULMAN DROIT
Dans le chapitre "Les juristes musulmans"
NIGDÉ
SAMARCANDE
Dans le chapitre "Timour et l'apogée de Samarcande (1220-1501)"
SELIMIYE, Edirne (Turquie)
SINAN MIMAR (1489-1588)
TOMBOUCTOU
Dans le chapitre "Le patrimoine culturel de Tombouctou"

Afficher la liste complète (37 références)

 

Voir aussi

CHAIRE    MINBAR    QIBLA ou KIBLA    SANCTUAIRE

 

Dictionnaire

Définition du mot "MOSQUEE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média