BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MOLÉCULES BIOLOGIQUES, structure et fonction

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  ADN (acide désoxyribonucléique) ou DNA (deoxyribonucleic acid)

Écrit par : Michel DUGUETMichel MORANGE

Dans le chapitre "Structure et fonction de l'ADN"  : … La* double hélice d'acide désoxyribonucléique (ADN) est donc le support de l'information génétique : comme les réflexions quasi prophétiques du physicien autrichien Erwin Schrödinger l'ont entrevu dès 1935, cette molécule est une sorte de « cristal apériodique » dont la structure même permet de stocker l'information nécessaire au fonctionnement d'un… Lire la suite
2.  ALCALOÏDES

Écrit par : Jacques E. POISSON

Dans le chapitre "Structure et classification chimique"  : … *Les alcaloïdes ne constituent pas une catégorie définie de composés chimiques en raison de la variété de leurs structures moléculaires. Toutefois, d'une façon constante, ils possèdent un squelette hétérocyclique azoté, si l'on excepte quelques substances où l'azote est extracyclique (colchicine, éphédrine). La classification la plus accessible est… Lire la suite
3.  ANFINSEN CHRISTIAN BOEHMER (1916-1995)

Écrit par : Georges BRAM

… *Biochimiste américain né à Monessen (Pennsylvanie) et décédé à Boston (Massachusetts). Christian Boehmer Anfinsen fait des études de chimie à l'université de Pennsylvanie puis à l'École médicale de l'université de Harvard, où il obtient un doctorat en 1943 et où il reste comme assistant jusqu'en 1946. Il rejoint alors comme assistant le Département… Lire la suite
4.  ANTIGÈNES

Écrit par : Joseph ALOUF

Dans le chapitre "Antigènes naturels"  : … Les* antigènes naturels englobent les trois types de macromolécules biologiques d'origines animale, végétale et microbienne : les polyosides, les protéines (y compris les polypeptides de 2 000 à 5 000 daltons) et les acides nucléiques. Leur immunogénicité dépend de l'espèce animale qui reçoit l'antigène, des caractéristiques physiques et chimiques… Lire la suite
5.  AQUAPORINES

Écrit par : Pierre LASZLO

Dans le chapitre "Structure et fonction de l'aquaporine-1"  : … Sans *entrer davantage dans les détails, la protéine AQP1 s'ancre dans les membranes cellulaires par six pieux, formés principalement d'hélices α, placées grosso modo en parallèle, perpendiculairement à la surface de la membrane. De plus, la structure de cette AQP1, en sa disposition membranaire, ménage un pore suivant l'axe. La forme d'ensemble de… Lire la suite
6.  ARGILES

Écrit par : Daniel BEAUFORTMaurice PAGEL

Dans le chapitre "Argiles et origine du monde vivant"  : … catalytiques des surfaces des minéraux argileux qui auraient favorisé la polymérisation de *molécules organiques complexes capables de donner naissance à des structures moléculaires aussi complexes que l'ARN. Les phyllosilicates auraient alors non seulement fourni les surfaces catalytiques nécessaires à la synthèse des molécules complexes,… Lire la suite
7.  ARN (acide ribonucléique) ou RNA (ribonucleic acid)

Écrit par : Marie-Christine MAUREL

Faut-il* voir dans une molécule biologique omniprésente dans toute structure cellulaire des êtres vivants, l'ARN (acide ribonucléique), la première étape de l'histoire de la vie ? Les ARN contemporains sont-ils les fossiles d'anciennes molécules ? Les voies métaboliques primordiales ont-elles été… Lire la suite
8.  BIOCHIMIE

Écrit par : Pierre KAMOUN

Dans le chapitre "Biochimie structurale"  : … nous apprend aujourd'hui que les êtres vivants sont constitués de quatre grandes catégories de *molécules : les protéines, les glucides, les lipides et les acides nucléiques. Les protéines, molécules de tailles très variables, sont formées de la combinaison de vingt molécules de petites tailles, les acides aminés : le premier isolé, l'… Lire la suite
9.  BIOLOGIE - La maintenance de l'organisme

Écrit par : Marc PASCAUD

Dans le chapitre "Renouvellement moléculaire"  : … *Le renouvellement d'un constituant d'une molécule complexe englobe implicitement d'une part son renouvellement à l'intérieur de la molécule, d'autre part le renouvellement de la molécule entière, le constituant étant soumis à la fois au métabolisme cellulaire et aux transferts et échanges au sein de l'organisme. La vitesse globale de renouvellement… Lire la suite
10.  BIOLOGIE - La bio-informatique

Écrit par : Bernard CAUDRON

Dans le chapitre "Les banques de données biologiques "  : … unique. Elle contenait en 2004 quelque 164 000 séquences protéiques et 60 millions d'acides aminés. *Les protéines adoptent une structure dans l'espace qui leur confèrent leur fonctionnalité. Un nombre croissant de protéines ont vu leur structure déterminée, essentiellement par diffraction de cristaux de protéines par des rayons X. La première… Lire la suite
11.  BIOPHYSIQUE

Écrit par : Claude Michel GARY-BOBO

Dans le chapitre "Investigation des structures moléculaires"  : … La* biophysique moléculaire se donne pour tâche l'étude de l'organisation spatiale des macromolécules en relation avec leurs interactions fonctionnelles dans le milieu biologique. C'est peut-être dans ce domaine que la puissance des méthodes physiques se révèle de façon le plus spectaculaire, par leur pouvoir de résolution aussi bien spatiale que… Lire la suite
12.  BIOSPHÈRE

Écrit par : Paul DUVIGNEAUDMaxime LAMOTTEFrançois RAMADE

Dans le chapitre " Composition et structure de la biosphère"  : … Plus encore que les proportions relatives différentes des divers atomes, c'est la complexité de ses *molécules qui fait l'originalité chimique majeure de la matière vivante ; c'est pourquoi leur étude constitue un domaine à part de la chimie : la chimie organique. Cette complexité, déjà présente dans des molécules encore relativement petites comme l… Lire la suite
13.  CANAUX IONIQUES

Écrit par : Laurent COUNILLONMallorie POËT

Dans le chapitre "Les caractéristiques structurales des canaux ioniques"  : … *Les canaux ioniques sont des protéines capables de changer de conformation et d'osciller entre des états fermés, inactivés et ouverts (fig. 5), selon des équilibres qui peuvent être caractérisés, comme pour tous les édifices macromoléculaires, par des constantes cinétiques, ou constantes de temps. Par un traitement mathématique que nous ne… Lire la suite
14.  CHAPERONNES PROTÉINES

Écrit par : Roger DURAND

… *On appelle « molécules chaperonnes » (Laskey, 1978) des protéines dont le rôle est d'éviter, chez d'autres protéines, des « écarts de conduite » comme le faisaient autrefois auprès des jeunes filles des personnes que l'on appelait « chaperons » Elles participent ainsi à des fonctions vitales essentielles : résistance au stress, maintien de la… Lire la suite
15.  CHIRALITÉ, chimie

Écrit par : Pierre LASZLO

…  et sont soit de type gauche, soit de type droit. En chimie, on parle de paires d'énantiomères. *Louis Pasteur (1822-1895) fut, vers 1848, le premier à conclure de l'étude des biomolécules que la chiralité est une propriété à la fois constitutive et caractéristique du vivant, à l'échelle moléculaire. Un sucre, un acide organique, un acide aminé… Lire la suite
16.  CHLOROPHYLLES

Écrit par : Alexis MOYSE

Dans le chapitre "Structure et propriétés chimiques"  : … *Les chlorophylles sont les pigments verts des végétaux capables de photosynthèse. On en trouve également dans diverses bactéries qui utilisent aussi l'énergie lumineuse. Les chlorophylles les plus communes sont les chlorophylles a et b, présentes dans les chloroplastes des cellules de tous les végétaux de couleur verte : plantes à… Lire la suite
17.  CLASSIFICATION DU VIVANT

Écrit par : Pascal DURISPascal TASSY

Dans le chapitre "L'ordinateur, la molécule et la ressemblance"  : … ont les moyens techniques d'analyser un nouveau type de caractères : les caractères génétiques.* Ils prennent en compte la structure des protéines, puis celles de l'ADN et de l'ARN. Ces caractères, dits discrets (discontinus), se conforment apparemment bien à la notion d'homologie. La comparaison des séquences permet d'émettre des hypothèses de… Lire la suite
18.  COMPLÉMENTARITÉ, biochimie

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *La présence de motifs structuraux à conformation complémentaire sur des molécules organiques non identiques permet leur assemblage à la manière des pièces d'un puzzle par stéréospécificité. La complémentarité est rigoureuse quand elle dépend de l'organisation séquentielle des motifs d'assemblage. C'est le cas pour la molécule d'ADN, constituée par… Lire la suite
19.  DEISENHOFER JOHANN (1943- )

Écrit par : Georges BRAM

… *Chimiste cristallographe allemand né le 30 septembre 1943 à Zusamaltheim (Bavière), Johann Deisenhofer fait ses études à l'université technique de Munich, puis à l'institut Max-Planck de biochimie de Martinsried, près de Munich. En 1974, il soutient un doctorat, préparé dans le laboratoire de Robert Huber à Martinsried, sur les applications de la… Lire la suite
20.  EDELMAN GERALD MAURICE (1929-2014)

Écrit par : Gabriel GACHELIN

Dans le chapitre "La structure des anticorps"  : … *Edelman utilise toutes les ressources de la chimie des protéines de l’époque pour déterminer d’abord la structure moléculaire des anticorps : deux chaînes d’acides aminés dites légères et deux chaînes dites lourdes, associées entre elles par des liaisons disulfures (S-S). Edelman et son groupe déterminent ensuite la manière dont les acides aminés… Lire la suite
21.  ÉLICITINES

Écrit par : Pierre RICCI

…  requiert l'intervention de signaux synthétisés par la plante, notamment l'acide salicylique. *La chaîne primaire des élicitines, longue d'une centaine d'acides aminés, est repliée sous forme globulaire maintenue par trois ponts disulfure. La structure tridimensionnelle, établie par cristallographie, montre l'existence d'une cavité hydrophobe… Lire la suite
22.  ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

Écrit par : Dominique DORMONT

Dans le chapitre "La susceptibilité génétique aux ESST humaines"  : … Certains auteurs soulignent la position clé occupée par l'acide aminé codé par le codon 129 dans *la structure de la PrP : en effet, d'après la structure 3D de la PrP, l'acide aminé 129 se trouverait (selon R. Riek et al., 1996) dans une petite zone en feuillet β plissé. Deux hypothèses peuvent être proposées : il s'agirait d'une structure à… Lire la suite
23.  ENCODE PROJET

Écrit par : Gabriel GACHELIN

… complet. Mais notre compréhension de l'organisation du génome était loin d'être parfaite. En effet, *tout dépend de la définition que l'on donne des fonctions de l'ADN. Si l'on s'écarte de la définition classique du gène, on définit un élément fonctionnel comme une séquence d'ADN qui, bien entendu peut coder pour une protéine ou un ARN, mais qui… Lire la suite
24.  ENZYMES

Écrit par : Gabriel GACHELIN

Dans le chapitre "La formation du complexe enzyme substrat dans le site actif"  : … le plus stable, du complexe ES. Cette approche doit donc être complétée par d'autres techniques. La* comparaison des structures de différents sites actifs montre que, pour une famille de substrats et pour un type de réaction donnés, les mêmes éléments structuraux sont utilisés. Ils sont dus à des éléments de séquence en acides aminés souvent… Lire la suite
25.  E.S.R.F. (European Synchrotron Radiation Facility)

Écrit par : Jean-Louis LACLARE

Dans le chapitre "Biologie et médecine"  : … la matière vivante « voir » dans le détail les arrangements atomiques et étudier l'architecture des *molécules importantes, comme les enzymes, les protéines et les acides nucléiques. Il est même possible de filmer la catalyse d'une réaction chimique par une enzyme ou la réaction virus-traitement antiviral. L'E.S.R.F. constitue un outil extrêmement… Lire la suite
26.  FENN JOHN B. (1917-2010)

Écrit par : Arnaud HAUDRECHY Universalis

… *Chimiste américain qui a reçu, en 2002, le prix Nobel de chimie, conjointement avec Koichi Tanaka et Kurt Wüthrich, pour ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologique, et notamment de la spectrométrie de masse. John Bennet Fenn est né le 15 juin 1917 à New York (… Lire la suite
27.  FRANKLIN ROSALIND ELSIE (1920-1958)

Écrit par : Gabriel GACHELIN

…  du coke. En 1951, elle rejoint le laboratoire de biophysique de King's College à Londres et *applique ses connaissances sur la diffraction des rayons X à la détermination de la structure dans l'espace de l'ADN – macromolécule qui est le support de la mémoire génétique des organismes. Elle établit très rapidement que cette molécule existe… Lire la suite
28.  GLUCIDES

Écrit par : Jean ASSELINEAUCharles PRÉVOSTFraidoun SHAFIZADEHMelville Lawrence WOLFROM

Les *glucides, les lipides et les protides sont les trois grandes familles de composés naturels dont le rôle biologique est fondamental. Glucides est le nom moderne de ce que l'on appelait autrefois « saccharides ». En fait, les glucides comprennent, outre des matières naturelles sucrées,… Lire la suite
29.  HÉMOGLOBINE

Écrit par : Max Ferdinand PERUTZ

Dans le chapitre "Structure et fonction de la molécule"  : … ce qui implique que l'hémoglobine n'est pas un bidon d'oxygène mais un poumon moléculaire dont la *structure change selon qu'il capte l'oxygène ou qu'il s'en décharge. En 1965, Jacques Monod et J.-P. Changeux, ainsi que Jeffries Wyman ont expliqué cette particularité par la notion d'allostérie. Selon celle-ci, les deux structures se… Lire la suite
30.  HISTOCOMPATIBILITÉ

Écrit par : Jean DAUSSETDavid GRAUSZ

Dans le chapitre "Structure tridimensionnelle et rôle d'une molécule HLA de classe I ou de classe II dans l'activation de la réponse immunitaire"  : … d'histocompatibilité intervient dans la réponse immunitaire ne pouvait être défini avant que* la structure tridimensionnelle de ses molécules ne fût résolue. Cette résolution a permis de mettre en évidence l'existence d'une poche (PBR) au sein de laquelle les peptides à caractère antigénique pourront être intimement associés (fig. 3… Lire la suite
31.  HODGKIN DOROTHY MARY CROWFOOT (1910-1994)

Écrit par : Georges BRAM

… *Biochimiste britannique née au Caire (Égypte), décédée à Ilmington (Warwickshire). Dorothy Mary Crowfoot Hodgkin commence en 1928 ses études de chimie à Oxford et les poursuit en 1932 à Cambridge, où elle s'initie, sous la direction de John Desmond Bernal, à la détermination de structures cristallines par diffraction des rayons X. Elle revient en… Lire la suite
32.  HUBER ROBERT (1937- )

Écrit par : Georges BRAM

…  allemand à effectuer de manière performante des déterminations cristallographiques de la *structure de protéines. Son équipe obtient des résultats notables concernant les protéases, les inhibiteurs de protéases et les immunoglobulines. Il est nommé en 1972 directeur de l'institut Max-Planck de biochimie à Martinsred et enseigne à l'… Lire la suite
33.  IMMUNITÉ, biologie

Écrit par : Joseph ALOUFMichel FOUGEREAUDominique KAISERLIAN-NICOLASJean-Pierre REVILLARD

Dans le chapitre " Les mécanismes de l'immunité"  : … épithéliales des muqueuses. Les cellules du système immunitaire produisent deux grandes familles de *molécules hautement diversifiées, spécialisées dans la reconnaissance du soi et du non-soi. Il s'agit des récepteurs des lymphocytes T et des récepteurs des lymphocytes B ou molécules d'immunoglobulines. Tandis que les secondes existent au niveau… Lire la suite
34.  INFORMATION GÉNÉTIQUE

Écrit par : Henri ATLAN

Dans le chapitre "Codage génétique et biosynthèse des protéines"  : … assemblés l'un à la suite de l'autre en longues chaînes, telles que la structure spécifique de la *molécule protéique (et son activité enzymatique) dépendent de façon critique de la nature des acides aminés et de l'ordre dans lequel ils se succèdent. Or il n'existe dans la nature qu'une vingtaine d'acides aminés. La spécificité d'une chaîne… Lire la suite
35.  KARPLUS MARTIN (1930- )

Écrit par : Bernard PIRE

…  de Karplus visent à élucider la structure électronique, la géométrie et la dynamique des grosses *molécules d’intérêt chimique ou biologique. À l’aide d’ordinateurs et en développant des algorithmes et des logiciels qui combinent des méthodes issues de la physique quantique, de la mécanique des fluides et de la mécanique classique, il est parvenu… Lire la suite
36.  KENDREW sir JOHN COWDERY (1917-1997)

Écrit par : Georges BRAM

… *Biochimiste britannique né le 24 mars 1917 à Oxford et mort le 23 août 1997 à Cambridge, sir John Cowdery Kendrew effectue des études de chimie à l'université de Cambridge puis, pendant la Seconde Guerre mondiale, travaille dans un centre de recherche du ministère de la guerre à la mise au point du radar. Après la guerre, il revient à Cambridge, où… Lire la suite
37.  LECTINES

Écrit par : Jacques MIÈGE

Dans le chapitre "Structure et propriétés"  : … *Elles sont composées d'une ou plusieurs sous-unités associées par des forces non covalentes en une molécule polymère. La mieux connue, la con A, est un tétramère dans lequel des ions métalliques interviennent dans l'assemblage des sous-unités et dans la configuration du site de liaison, configuration d'une grande importance pour son activité. La… Lire la suite
38.  LEVITT MICHAEL (1947- )

Écrit par : Bernard PIRE

…  de 1993 à 2004. Les recherches de Levitt couvrent différents aspects de la biologie numérique. *Il a écrit et fait évoluer de nombreux logiciels qui permettent de réaliser des programmes complexes de modélisation et d’interface graphique dans le but premier de comprendre le repliement des chaînes de polypeptides en protéines de structures… Lire la suite
39.  LIAISONS CHIMIQUES - Liaisons biochimiques faibles

Écrit par : Antoine DANCHIN

Dans le chapitre "Morphogenèse des macromolécules et de leurs associations"  : … Les* macromolécules biologiques sont des polymères à la structure originale. Deux classes particulièrement importantes sont les acides nucléiques, dont la structure est associée à leur rôle de matrice du patrimoine héréditaire, et les protéines, qui sont les objets de l'expression de ce patrimoine et les effecteurs de la vie… Lire la suite
40.  LIPIDES

Écrit par : Jean ASSELINEAUBernard ENTRESSANGLESPaul MANDELJean-Claude PROMÉ

Le* terme « lipides » recouvre un ensemble de composés naturels qui ont la propriété d'être insolubles dans l'eau, en raison de la présence, dans leurs molécules, de longues chaînes hydrocarbonées d'acides gras ou de dérivés. À l'inverse, ils sont solubles dans la plupart des solvants… Lire la suite
41.  MACROMOLÉCULES

Écrit par : Michel FONTANILLEYves GNANOUMarc LENG

Dans le chapitre " Les macromolécules biologiques"  : … (cf. tableau). Le constituant principal des cellules est l'eau. En plus des ions inorganiques, *les autres constituants, tous formés d'un squelette carboné, peuvent être divisés en deux grands groupes en fonction de leur masse molaire. Le premier groupe comprend des molécules de faible masse molaire inférieure à 2 000 grammes par mole (limite… Lire la suite
42.  MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

Écrit par : Nathalie CARTIER-LACAVECaroline SEVIN

Dans le chapitre " Mécanismes des maladies neurodégénératives"  : … responsables de la dégénérescence neuronale semblent communs à une grande majorité de ces maladies.* Une caractéristique commune est l'existence dans le système nerveux d'agrégats fibrillaires de protéines « mal repliées », constituant des dépôts amyloïdes (ou plaques amyloïdes) dans les cellules nerveuses ou dans les espaces extracellulaires. De… Lire la suite
43.  MICHEL HARTMUT (1948- )

Écrit par : Georges BRAM

…  sous formes cristallisées. Leur cristallisation est un problème difficile, en raison de la *nature en grande partie hydrophobe de leurs structures. Par ailleurs, il ne suffit pas d'obtenir un cristal, encore faut-il que celui-ci soit d'une qualité qui permette d'interpréter les données obtenues par diffraction. Michel va réussir à obtenir… Lire la suite
44.  MOTILITÉ, biologie

Écrit par : Michel BORNENSMatthieu PIEL

Dans le chapitre "Les microfilaments"  : … Ce sont les structures filamenteuses constituées d'actine (figure 1). *L'actine, d'abord isolée des muscles (dont on a longtemps cru qu'elle était la marque moléculaire distinctive) est une protéine ubiquitaire parmi les plus abondantes dans la plupart des cellules eucaryotes. Le monomère d'actine, ou actine G (pour globulaire), est une… Lire la suite
45.  NUCLÉIQUES ACIDES

Écrit par : Jacques KRUHEthel MOUSTACCHIMichel PRIVAT DE GARILHEAlain SARASIN

Découverts* en 1868 par le biologiste suisse Friedrich Mischer dans les noyaux cellulaires, d'où leur nom (du latin nucleus, noyau), mais également présents dans le cytoplasme, les acides nucléiques sont des molécules d'origine naturelle qui jouent un rôle fondamental dans la vie et la… Lire la suite
46.  ORGANISME VIVANT

Écrit par : Jean GÉNERMONT

Dans le chapitre "Cellules et organismes"  : … au travers de laquelle les milieux intracellulaire et extracellulaire échangent matière et énergie. *Les molécules de la cellule appartiennent à deux catégories. Celles du matériel génétique portent l'information nécessaire à la réalisation, en interaction avec des signaux d'origine extracellulaire, de toutes les fonctions de la cellule. Les autres… Lire la suite
47.  ORIGINE DE LA VIE

Écrit par : André BRACK

Dans le chapitre "Une vie primitive organique et asymétrique"  : … *Aujourd'hui, la vie « utilise » des molécules organiques construites sur un squelette d'atomes de carbone associés à des atomes d'hydrogène, d'oxygène, d'azote, de phosphore et de soufre. La plupart de ces molécules sont réduites, c'est-à-dire que les atomes de carbone sont plus souvent liés à des atomes d'hydrogène qu'à des atomes d'oxygène. Le… Lire la suite
48.  PAULING LINUS CARL (1901-1994)

Écrit par : Pierre LASZLO

Dans le chapitre "La biologie moléculaire"  : … amino et l'atome d'oxygène d'un carbonyle en assurant le maintien. Ce faisant, ils affirmèrent la *nature moléculaire, et macromoléculaire, des protéines, ce qui était loin d'être admis à l'époque. Mais ce ne fut qu'au début des années 1950 que Pauling put enfin proposer des éléments de structure précis, les hélices α et les feuillets β… Lire la suite
49.  PAULING ET LES PROTÉINES

Écrit par : Paul MAZLIAK

  *Après avoir appliqué la mécanique quantique aux liaisons chimiques et défini les liaisons faibles, Linus Pauling (1901-1994) se consacra à l'étude des protéines. Il élabora, en 1951, la structure secondaire des protéines fibrillaires (kératine des cheveux, fibroïne de la soie, etc.), point de départ des études sur la… Lire la suite
50.  PERUTZ MAX FERDINAND (1914-2002)

Écrit par : Joël JANIN

…  par diffraction des rayons X inventée quelque vingt ans plus tôt par Lawrence Bragg et son père. *Mais cette méthode est-elle applicable aux protéines ? En 1937, la nature chimique de ces molécules est encore mal établie. On sait que ce sont des polymères d'acides aminés, qu'une protéine comme l'hémoglobine du sang comporte des milliers d'atomes… Lire la suite
51.  PHARMACOLOGIE

Écrit par : Edith ALBENGRESJérôme BARREPierre BECHTELJean-Cyr GAIGNAULTGeorges HOUINHenri SCHMITTJean-Paul TILLEMENT

Dans le chapitre "Récepteurs et mécanismes physiologiques"  : … *La notion de récepteur, d'abord intuitive, s'est peu à peu affirmée d'abord pour les substances endogènes, puis pour des produits exogènes tels que les médicaments. Elle peut être assez large et recouvrir l'ensemble des macromolécules biologiques sur lesquelles viennent agir, de façon plus ou moins spécifique, des ligands (substrats d'enzymes,… Lire la suite
52.  PORPHYRINES

Écrit par : Alfred GAJDOS

Dans le chapitre " Les porphyrines"  : … Les *porphyrines constituent une vaste famille. Toutes sont des pigments. Toutes présentent à l'état libre et en lumière ultra-violette une magnifique fluorescence rouge, nettement décelable dans une solution de porphyrine allant de 50 à 1 000 millionièmes, ce qui est un caractère analytique précieux. Toutes les porphyrines sont des dérivés… Lire la suite
53.  PRIX NOBEL DE CHIMIE 2013

Écrit par : Bernard PIRE

… magnétique nucléaire (R.M.N.) en imagerie médicale. La plupart de ses travaux ultérieurs concernent *la compréhension de la structure électronique, de la géométrie et de la dynamique des molécules d'intérêt biologique. Avec ses collaborateurs à Harvard, il a développé un logiciel appelé Charmm (pour Chemistry at Harvard Macromolecular Mechanics),… Lire la suite
54.  PROTÉINES

Écrit par : Yves BRIANDPhilippe BRIONRené LAFONTJean-Claude MEUNIERPierre VIGNAIS

On *classe les substances organiques présentes chez les êtres vivants en quatre catégories : les glucides, les lipides, les protides et les acides nucléiques (cette dernière catégorie, moins abondante, étant négligée par les nutritionnistes). Les protides se distinguent des glucides et des lipides… Lire la suite
55.  PRUSINER STANLEY B. (1942- )

Écrit par : Vincent BARGOIN

… l'hypothèse d'un virus, agent contenant nécessairement un acide nucléique, devenait problématique. *Des études structurales ayant par ailleurs révélé des différences de conformation tridimensionnelle entre la protéine prion retrouvée dans le cerveau de malades (organisée en feuillets bêta) et la protéine prion normale (organisée en hélices alpha),… Lire la suite
56.  RÉPLICATION DE L'ADN

Écrit par : Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS

  *La découverte, par James D. Watson et Francis H. C. Crick, en 1953, de la structure en double hélice de l'ADN (acide désoxyribonucléique) fait naître une redoutable difficulté : comment une molécule aussi complexe peut-elle se dérouler et se dupliquer à chaque division cellulaire ? Ces scientifiques suggèrent alors un… Lire la suite
57.  RIBOZYMES

Écrit par : Joël CHOPINEAUAlain FRIBOULETSabine PILLEDaniel THOMAS

…  de l'hépatite B. In vitro, ces molécules catalysent leur propre clivage à des sites spécifiques. *Comment est−il possible pour un ARN d'agir comme une enzyme ? Des interactions entre différentes régions de la molécule, reposant essentiellement sur l'appariement entre les bases des ribonucléotides, permettent à la molécule de se replier de manière… Lire la suite
58.  SÉQUENCE, biochimie

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *Les acides nucléiques et les protéines sont des molécules organiques comparables à des chaînes dont les maillons, ou sous-unités, sont respectivement des nucléotides et des acides aminés. L'existence de plusieurs types de nucléotides et de nombreuses espèces d'aminoacides détermine au long des chaînes qu'ils constituent une hétérogénéité… Lire la suite
59.  STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie organique

Écrit par : Henri B. KAGANCharles PRÉVOST

Dans le chapitre "Activités biologiques et chiralité"  : … Les activités biologiques des *molécules organiques sont extrêmement variées et sont très sensibles à leur stéréochimie. Très souvent, un énantiomère donné possède essentiellement toute l'activité biologique, le deuxième énantiomère étant inactif, ou ayant des propriétés biologiques nouvelles. Cette spécificité remarquable tient au fait que les… Lire la suite
60.  STÉRÉOSPÉCIFICITÉ

Écrit par : Didier LAVERGNE

… *Configuration moléculaire stéréochimiquement responsable de la spécificité de fonction ou d'origine d'une biomolécule. Molécules biologiques Lire la suite
61.  STÉROÏDES

Écrit par : Dominique BIDETJean-Cyr GAIGNAULTJacques PERRONNETDaniel PHILIBERT

Les *stéroïdes forment une vaste famille chimique qui regroupe toutes les molécules naturelles dont le squelette carboné polycyclique s'apparente au gonane (perhydro-1,2-cyclopenténophénanthrène). Ils sont très répandus dans la nature où on les rencontre… Lire la suite
62.  STRUCTURE, biologie

Écrit par : Philippe COURRIÈREPierre DELATTREArmand de RICQLÈS

Dans le chapitre "Qu'est-ce qu'un système ?"  : … en biologie, une cellule constitue un système biochimique dont les éléments sont des *molécules très diverses (ADN, ARN, protéines, etc.). Ces molécules peuvent être réparties en classes d'équivalence, chacune des classes ne comportant à un instant donné que les molécules possédant les mêmes propriétés dans la cellule considérée. De… Lire la suite
63.  STRUCTURE EN DOUBLE HÉLICE DE L'ADN

Écrit par : Pascal DURIS

  *L'acide désoxyribonucléique (ADN), qui constitue les chromosomes, est le détenteur de l'information héréditaire. Sa structure tridimensionnelle est élucidée en 1953, via l'étude des diagrammes de diffraction de cette molécule aux rayons X, grâce à la collaboration d'un jeune biologiste américain, James Dewey Watson, et d'… Lire la suite
64.  SYNCHROTRON RAYONNEMENT

Écrit par : Yves FARGEMarie-Paule LEVELPaul MORINYves PETROFF

Dans le chapitre "Utilisation en biologie et en médecine"  : … en plus utilisé dans l'étude des matériaux biologiques. Sa grande intensité permet de déterminer la *structure tridimensionnelle de protéines et de virus de très grandes tailles (∼ 100 nm) par diffraction de rayons X. Or il existe une relation entre cette structure et la fonction biologique. Il permet aussi d'étudier l'évolution dans le temps de… Lire la suite
65.  TANAKA KOICHI (1959- )

Écrit par : Arnaud HAUDRECHY

…  des sciences de la vie au Japon, où il occupe le poste d'ingénieur de recherche et développement. *Il reçoit en 2002 le prix Nobel de chimie, conjointement avec John B. Fenn et Kurt Wüthrich, en récompense de ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologique, et… Lire la suite
66.  WARSHEL ARIEH (1940- )

Écrit par : Bernard PIRE

…  vers la biochimie théorique et les calculs assistés par ordinateur des réactions enzymatiques et *résout, en 1975, avec Michael Levitt la simulation numérique du repliement des protéines, le processus qui assure la fonctionnalité des protéines. À partir de 1976, Warshel enseigne à l’université de Californie du Sud à Los Angeles où il est nommé… Lire la suite
67.  WÜTHRICH KURT (1938- )

Écrit par : Arnaud HAUDRECHY

… chez Hoechst AG, Sandoz Pharma AG, Hoffmann-La Roche AG, Ciba-Geigy AG, Tripos Inc. et Novartis AG. *Il reçoit en 2002 le prix Nobel de chimie, conjointement avec Koichi Tanaka et John B. Fenn, en récompense de ses travaux concernant le développement de méthodes d'identification et d'analyse structurale de macromolécules d'intérêt biologique, et… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média