BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

POREUX MILIEU

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  CHROMATOGRAPHIE

Écrit par : Robert ROSSETLouis SAVIDANAlain TCHAPLA

Dans le chapitre "Chromatographie liquide d'exclusion (de filtration de gel ou de perméation de gel)"  : … *La colonne est remplie d'un gel microporeux minéral ou organique : silice, polystyrène réticulé, dextrane réticulé. Quand un soluté en solution est en présence d'un milieu poreux non adsorbant, ses molécules diffusent dans ce milieu, établissant un équilibre de sa concentration en solution dans les pores et à l'extérieur. Si les dimensions des… Lire la suite
2.  EAU - Approvisionnement et traitement

Écrit par : Georges BREBIONCyrille GOMELLABernard LEGUBE

Dans le chapitre "Traitements mécaniques et physico-chimiques traditionnels"  : … microfiltration et d'ultrafiltration qui consistent à faire passer l'eau au travers de* membranes filtrantes de porosité de l'ordre du micromètre (pour la microfiltration) à quelques centièmes de micromètre (pour l'ultrafiltration), sous l'effet d'une pression plus ou moins élevée (0,1 à 0,7 mégapascals). Le fer et le manganèse sont… Lire la suite
3.  IONS ÉCHANGEURS D'

Écrit par : Robert ROSSET

…  suffisamment rigide. Mais l'augmentation du taux de pontage diminue la cinétique des échanges, *ainsi que le diamètre des pores : pour un taux de pontage de 10 p. 100, celui-ci devient de l'ordre de 1,5 nm, de sorte que des phénomènes d'exclusion d'espèces volumineuses peuvent survenir. Le compromis adopté correspond à un taux de pontage de 8 p… Lire la suite
4.  MEMBRANES, transferts

Écrit par : Michel RUMEAU

Dans le chapitre "Membranes méso- et microporeuses"  : … *On appelle membranes méso- et microporeuses celles dont les diamètres des pores sont compris, respectivement, entre 1 et 100 nanomètres (1 nm = 10—9 m) et entre 0,1 et 10 micromètres (1μm = 10—6 m). Leur pouvoir sélectif est lié à la dimension de leurs pores. Le coefficient de partage des solutés ayant un diamètre supérieur à… Lire la suite
5.  PERCOLATION

Écrit par : Jean ROUSSENQ

Dans le chapitre "Méthodes"  : … aléatoire sur un réseau de liens, permet d'étudier la diffusion à deux et trois dimensions dans un *milieu poreux ou de déterminer l'exposant de la conductivité. Certains résultats obtenus par des expériences réelles sont à l'origine d'extensions déterminantes de la théorie. C'est le cas pour la conduction électrique. Les milieux poreux offrent un… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média