BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

Chiffres du MondeAltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MICROÉLECTRONIQUE

Afficher la liste complète (22 médias)

La microélectronique et l'informatique n'en finissent pas de surprendre par leurs performances dans les domaines tant technique qu'économique. De nombreux secteurs d'activité ont été profondément modifiés par leurs impacts et de nouvelles avancées, qui révolutionneront les modes de vie des hommes, sont encore attendues. Inventé vers 1975 et commercialisé en masse à partir de 1980, le micro-ordinateur est produit, au début du xxie siècle, à quelque 200 millions d'exemplaires par an. La téléphonie mobile compte 600 millions de nouveaux appareils par an et l'accès à Internet est possible sur pratiquement toute la planète. Déjà première industrie mondiale en volume d'activité devant l'automobile depuis 1990, l'électronique connaît une croissance de 10 p. 100 par an depuis le début du xxie siècle, alors que les autres industries (à l'exception des biotechnologies) sont en faible progression, en stagnation, voire en légère récession, la croissance économique hors électronique se produisant essentiellement du côté des services. Cette croissance de l'industrie électronique a trois origines : une grande sophistication des produits existants, ce qui entraîne un renouvellement rapide des marchés (que l'on songe à l'évolution de la télévision passant du noir et blanc à la couleur, complété du magnétoscope, du caméscope, du vidéodisque) ; l'apparition incessante de nouveaux marchés (l'exemple le plus éclatant étant la téléphonie mobile, de loin le plus grand facteur de croissance du secteur des télécommunications avec Internet) ; enfin, la pénétration par l'électronique de bien d'autres secteurs d'activité tels que l'automobile, le bâtiment, etc.

À l'origine et au cœur de l'explosion de l'industrie électronique se situent bien sûr la microélectronique et la numérisation de l'information, des signaux et des images. La profondeur de la percée est telle que le prix Nobel 2000 de physique a récompensé, entre autres, l'Américain Jack Kilby pour l'invention du circuit intégré en 1958. Il est  […]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  22 pages…

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« MICROÉLECTRONIQUE » est également traité dans :

AUTOMATISATION

Écrit par :  Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN

Dans le chapitre "  Composants utilisés dans l'automatisation"  : …  logiques. Cette densité ne cesse de croître avec les progrès des moyens de production de la *microélectronique. On peut ainsi disposer, sur une seule pastille de silicium, de registres de mémoire d'une capacité considérable, de sorte que des variables numériques codées en mots de 8 ou 16 bits et même 32 bits (c'est-à-dire avec précision)… Lire la suite
CIRCUITS INTÉGRÉS

Écrit par :  Frédéric PÉTROTFranck WAJSBÜRT

*Les circuits intégrés monolithiques (encore appelés puces, traduction de l'anglais chips) constituent l'approche la plus sophistiquée de la microélectronique. Leur origine technologique remonte à 1958, et leur importance économique et industrielle est devenue considérable. La… Lire la suite
KILBY JACK ST. CLAIR (1923-2005)

Écrit par :  Bernard PIRE

…  Milwaukee (Wisconsin) de 1947 à 1958, il rejoint Texas Instruments à Dallas (Texas) en 1958. C'est *pendant l'été de 1958 que Kilby conçoit et construit, à l'aide de matériels empruntés ou bricolés, le premier circuit électronique dont tous les composants sont fabriqués sur un unique échantillon semi-conducteur. Le 12 septembre, il démontre… Lire la suite
MÉMOIRES NUMÉRIQUES

Écrit par :  François PÊCHEUX

Dans le chapitre "Histoire des mémoires"  : …  du marché mondial des semi-conducteurs : un composant électronique vendu sur trois est une mémoire. *Il n'est donc pas étonnant que les mémoires soient un indicateur fiable de l'état de l'art de l'industrie microélectronique et de sa santé financière. Aujourd'hui, le marché des mémoires à semi-conducteurs est dominé par de grandes firmes asiatiques… Lire la suite
MICROSYSTÈMES, technologie

Écrit par :  Daniel HAUDEN

Dans le chapitre "De la microélectronique aux microsystèmes "  : …  *La microélectronique s'est développée à partir des années 1960 sur le concept du transistor, en particulier M.O.S. (metal-oxide-semiconductor), et selon la technologie de fabrication dite « planar » permettant un réalignement automatique des différentes couches technologiques mises en œuvre lors de la réalisation du circuit intégré (fig. 1… Lire la suite
NANOTECHNOLOGIES

Écrit par :  Claude WEISBUCH

Dans le chapitre "La miniaturisation du microprocesseur"  : …  *Un microprocesseur, cœur de l'ordinateur, est constitué d'un ensemble de circuits électroniques comprenant des transistors, des résistances et des condensateurs. Tous ces éléments sont fabriqués sur un support en matériau semiconducteur, la puce de silicium (ayant typiquement un centimètre de côté), et constituent un circuit « intégré ». Grâce à… Lire la suite
PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

Écrit par :  André CHABANETTE

Dans le chapitre "Capteurs matriciels"  : …  *Les appareils photographiques numériques sont généralement équipés de capteurs matriciels CCD (charge coupled device) ou CMOS (complementary metal oxide semiconductor). Ces dispositifs saisissent l'image au travers de l'objectif sous forme de photons qui remplissent plus ou moins le puits de chaque photosite (cellule unitaire d'un… Lire la suite
PHOTOGRAPHIE - Appareils photographiques numériques

Écrit par :  Maxime CHAMPION

Dans le chapitre "Le capteur"  : …  *Il existe deux types de capteurs dans les appareils photographiques numériques : les CCD et les CMOS (complementary metal-oxide semiconductor). Dans les deux cas, il s'agit de composants électroniques surfaciques qui transforment l'image réelle formée par l'objectif en une information électrique analogique. Le CCD, plus cher à produire,… Lire la suite
PREMIERS BREVETS DE CIRCUITS INTÉGRÉS

Écrit par :  Pierre MOUNIER-KUHN

  *À partir du milieu des années 1950, les semiconducteurs (diodes et transistors) sont venus progressivement remplacer les tubes électroniques. De plus faible dimension, ils sont très supérieurs en termes de rendement énergétique, de longévité, de fiabilité (problème crucial dans un ordinateur) et aussi de potentiel… Lire la suite

Afficher la liste complète (9 références)

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
Consulter les articles d'Encyclopædia Britannica.
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média