BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MICROÉCONOMIE Théorie de l'équilibre général

1.  Coordination par les prix

Le jeu de la loi de l'offre et de la demande sur un marché est l'une des idées les plus anciennes de l'analyse économique. Un prix élevé pousse à produire plus et à augmenter l'offre. Il incite à consommer moins et réduit la demande. Sur un marché concurrentiel, le prix est supposé s'ajuster de manière à égaliser l'offre et la demande. Il baisse si l'offre est supérieure à la demande et augmente dans le cas contraire. Le prix n'est donc pas fixé par les agents, mais par le marché. Il s'impose aux agents et guide leurs décisions.

La théorie de l'équilibre général étend cette description du fonctionnement d'un marché isolé à l'ensemble des marchés qui constituent une économie. Considérons, de manière générale, un nombre quelconque de biens et de facteurs de production : biens de consommation, biens d'équipement, travail, ressources naturelles, etc. Chacun a son marché et son prix. On distingue deux types d'agents, les producteurs et les consommateurs. Les producteurs sont les entreprises qui achètent des facteurs de production et vendent des biens de consommation. Chacun est doté d'une fonction de production qui caractérise les conditions techniques de son activité de production. Les consommateurs sont les ménages qui consomment mais aussi offrent tel ou tel type de travail. Chacun est doté d'une fonction d'utilité qui décrit ses préférences et d'une contrainte de budget qui indique que la valeur de ses consommations ne peut excéder celle de ses revenus.

Un équilibre général est défini par un système de prix et de quantités – produites, utilisées et consommées – tel que :

– chaque consommateur maximise son utilité sous sa contrainte de budget ;

– chaque producteur maximise son profit sous contrainte de sa fonction de production ;

– l'offre est égale à la demande sur chaque marché.

Le premier temps de l'analyse d'équilibre général consiste à étudier les comportements individuels. Les agents, consommateurs ou entreprises, prennent les prix comme donnés, ce qui confère une forme opératoire à l'hypothèse de concurrence parfaite. Les prix sont fixés par les march[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Antoine d' AUTUME, « MICROÉCONOMIE - Théorie de l'équilibre général  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-theorie-de-l-equilibre-general/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MICROÉCONOMIE » est également traité dans :

MICROÉCONOMIE - Vue d'ensemble
MICROÉCONOMIE - Théorie microéconomique
MICROÉCONOMIE - Incitations et contrats
MICROÉCONOMIE - Économie du bien-être
ACHAT POUVOIR D'
Dans le chapitre "La théorie microéconomique prise en défaut"
CHÔMAGE - Politiques de l'emploi
Dans le chapitre "Aspects méthodologiques"
COASE RONALD HARRY (1910-2013)
Dans le chapitre "La nature de la firme"
DROIT - Économie du droit
ÉCONOMÉTRIE
Dans le chapitre "Le domaine de l'économétrie"
ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes
Dans le chapitre "Analyse micro-économique et analyse macro-économique"
EURO
Dans le chapitre "Pourquoi l'euro ?"
HECKMAN JAMES (1944-    )
INFLATION
Dans le chapitre "Les anticipations rationnelles"
INVESTISSEMENT
Dans le chapitre "La mesure de l'investissement"
McFADDEN DANIEL (1937-    )
MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique
Dans le chapitre "Approches purement empiriques"
MACROÉCONOMIE - Politique économique
Dans le chapitre "La place des politiques macroéconomiques"
MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE
Dans le chapitre "Les grandes étapes de l'économie mathématique"
STIGLER GEORGE (1911-1991)

Afficher la liste complète (19 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.