BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MICRO-ORGANISME

Ce sujet est traité dans les articles suivants :

1.  AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

Écrit par : Claude LIORET

Dans le chapitre "Historique"  : … On s'aperçut très tôt que les fermentations, en particulier celles du jus de raisin, se déroulent en absence d'aération. En 1837, Schwann avance que des micro-organismes jouent un rôle. Ce point de vue est combattu par Liebig. À partir de 1860, Pasteur entreprend ses travaux sur les fermentations et montre successivement : 1… Lire la suite
2.  ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

Écrit par : Paul COLONNA

Dans le chapitre "Procédés traditionnels"  : … La clé de l'inhibition du développement des micro-organismes est de s'attaquer aux éléments nécessaires à leur croissance : l'eau, l'oxygène, la température. Le séchage est de loin le procédé le plus ancien et le plus répandu. L'addition de sel ou de sucres (saccharose, lactose, glucose, sirops de glucose) permet de réduire l'eau disponible pour… Lire la suite
3.  ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

Écrit par : Bernard HALPERNGeorges HALPERNSalah MECHERIJean-Pierre REVILLARD

Dans le chapitre "Conditions de l'apparition"  : … Pour déterminer une allergie du type tuberculinique, il faut utiliser des germes entiers. En effet, l'administration séparée de divers constituants isolés aboutit plutôt à l'établissement d'une allergie du type immédiat (anaphylaxie ou phénomène d'Arthus… Lire la suite
4.  AMMONIFICATION ou AMMONISATION

Écrit par : Didier LAVERGNE

Dans le chapitre "La microflore ammonifiante"  : … des germes responsables. La propriété de détacher la fonction amine des aminoacides, issus de l'hydrolyse des protéines, est d'ailleurs une faculté métabolique courante chez les micro-organismes. L'existence d'une microflore ammonifiante n'est donc pas en cause. Cependant, sa composition et son activité restent discutées… Lire la suite
5.  ANTIBIOTIQUES

Écrit par : Patrice COURVALINFrançois DENISUniversalisMarie-Cécile PLOYMichel PRIVAT DE GARILHEPatrick TRIEU-CUOT

Dans le chapitre "Mise en évidence de l'activité antibiotique"  : … En premier lieu, la technique de dilution en milieu liquide permet de rechercher par des dilutions successives du produit à expérimenter la concentration minimale inhibitrice (C.M.I.) qui suffit à inhiber la croissance de diverses espèces microbiennes, dans des conditions expérimentales bien précises, normalisées en principe sous l'autorité d'… Lire la suite
6.  ANTIGÈNES

Écrit par : Joseph ALOUF

Dans le chapitre "Polyosides"  : … sont des constituants ubiquitaires de la biosphère tant chez les micro-organismes bactériens, fongiques ou parasitaires chez lesquels ils sont essentiellement localisés en surface (parois, membranes), que chez les organismes végétaux et animaux. Chez ces derniers, il s'agit notamment des antigènes de groupes sanguins. De nombreux vaccins… Lire la suite
7.  ARCHÉOBACTÉRIES ou ARCHÉES

Écrit par : Patrick FORTERRE

Dans le chapitre "Spécificité biochimiques des archées"  : … Les archées sont des micro-organismes de petite taille sans noyau, qui ne se distinguent pas des bactéries sur le plan morphologique. Leur spécificité a été mise en évidence en 1977 grâce à l'analyse comparée des séquences des molécules d'ARN ribosomique 16S (ARNr 16S). Ces analyses ont montré que les séquences des ARNr 16S… Lire la suite
8.  AZOTOFIXATION

Écrit par : Didier LAVERGNE

Ce terme désigne le processus d'assimilation de l'azote de l'air par divers micro-organismes : bactéries ou cyanophycées (algues bleues… Lire la suite
9.  BACTÉRIES

Écrit par : Jean-Michel ALONSOJacques BEJOTPatrick FORTERRE

Bien que l'existence des micro-organismes ait été révélée par les premiers microscopes, voilà près de trois cents ans, il fallut pourtant attendre les travaux de Pasteur et de ses contemporains pour découvrir l'importance des bactéries dans la vie de l'homme. Ce fut alors l'extraordinaire épanouissement de la… Lire la suite
10.  BACTÉRIOLOGIE

Écrit par : Jean-Michel ALONSOJacques BEJOTMichel DESMAZEAUDDidier LAVERGNEDaniel MAZIGH

Dans le chapitre "Période prépasteurienne"  : … tombe dans un demi-sommeil de près d'un siècle. Certes, des descriptions précises de micro-organismes sont faites, tentant d'individualiser différentes espèces, mais ce sont des études purement morphologiques, et aucun progrès n'est possible tant que l'on ne sait pas cultiver les bactéries de façon pratique (observations de Brassi, Pollender, C. J… Lire la suite
11.  BIODÉPOLLUTION

Écrit par : Sylvain CHAILLOUJérôme COMBRISSON

La biodépollution ou bioremédiation est l'utilisation d'organismes vivants, et plus particulièrement de micro-organismes (champignons, bactéries), pour éliminer les polluants toxiques des différents milieux naturels. Le métabolisme microbien étant souvent limité par des facteurs environnementaux, l'objectif de la biodépollution est d'optimiser ces… Lire la suite
12.  BREVET D'INVENTION

Écrit par : Jacques AZÉMABernard EDELMANMichel VIVANT

Dans le chapitre "L'extension progressive du domaine brevetable"  : … C'est ainsi qu'en 1977 un juge américain, qui devait statuer sur la brevetabilité de cultures de micro-organismes biologiquement purs, énonçait qu'« ils sont devenus des outils importants dans l'industrie chimique et lorsqu'un nouvel outil industriel utile, réel mais non évident est inventé, il n'y a pas de raison de priver son inventeur des… Lire la suite
13.  BREVETS SUR LE VIVANT - (repères chronologiques)

Écrit par : Universalis

1980Premier brevet, aux États-Unis, sur un micro-organisme génétiquement modifié : une bactérie capable de dégrader les hydrocarbures… Lire la suite
14.  CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ

Écrit par : Virginie CAVIER

Dans le chapitre "Effets indirects identifiés de changement de l’environnement"  : … On ne pense pas toujours au fait que nous vivons en équilibre avec de nombreux micro-organismes. Une hausse des températures moyennes favorise la multiplication desdits micro-organismes, avec parfois une amplification de leur pathogénicité qui pourrait perturber cet équilibre. En milieu hydrique, on craint un développement des Legionella dans les… Lire la suite
15.  EAU - Approvisionnement et traitement

Écrit par : Georges BREBIONCyrille GOMELLABernard LEGUBE

Dans le chapitre "Nouveaux procédés de traitement des eaux usées"  : … Les eaux usées, ayant subi un traitement par boues activées ou par biofiltration, restent toutefois fortement polluées par des micro-organismes pathogènes : bactéries, virus, parasites (protozoaires), champignons et levures. La désinfection des eaux usées n'est pas encore à l'ordre du jour des autorités sanitaires et n'apparaît pas dans les… Lire la suite
16.  EAU (notions de base)

Écrit par : Jean-Paul DELÉAGE

Dans le chapitre "Le traitement des eaux"  : … Il s'agit d'imiter le fonctionnement des écosystèmes aquatiques dans lesquels des micro-organismes (surtout des bactéries) recyclent la matière organique. Plusieurs techniques sont utilisées. Celle des boues activées consiste à réaliser une oxydation ménagée des effluents par plusieurs passages dans une cuve ensemencée par une flore appropriée.… Lire la suite
17.  ÉCOLOGIE

Écrit par : Patrick BLANDINDenis COUVETMaxime LAMOTTECesare F. SACCHI

Dans le chapitre "Organisation trophique"  : … Une autre difficulté de l'établissement des niveaux trophiques est liée à l'existence des micro-organismes, bactéries et champignons, dont la place dans le réseau trophique est en général plus difficile à préciser. Aussi les a-t-on souvent classés dans un niveau trophique particulier, le niveau des décomposeurs. Il n'existe… Lire la suite
18.  ÉCOSYSTÈMES

Écrit par : Luc ABBADIE

Dans le chapitre "Le devenir de la matière morte dans les écosystèmes"  : … Ces éléments minéraux sont alors potentiellement assimilables par les plantes et les micro-organismes qui les réassocient à des chaînes carbonées au cours de la synthèse des milliers de molécules organiques qui les constituent. La boucle est ainsi bouclée, le grand manège de la vie peut tourner à l'infini pourvu, toutefois, que la source initiale d… Lire la suite
19.  ÉLEVAGE

Écrit par : André FELLouis-Marie HOUDEBINE

Dans le chapitre "Les prébiotiques"  : … intestinale des animaux est le résultat d'équilibres très complexes entre les différents micro-organismes de l'environnement qui peuvent s'implanter de manière durable dans le tube digestif. Celle-ci n'est pas forcément la meilleure pour assurer la croissance rapide des bêtes d'élevage. Des modifications de cette flore sont possibles, à l'aide… Lire la suite
20.  EXTRÉMOPHILES

Écrit par : Jacques DIETRICHJean GUEZENNEC

Les environnements considérés par l'homme comme extrêmes en termes de température, de pression, de pH et de salinité sont souvent colonisés par des micro-organismes, auxquels on a donné le nom d'extrémophiles. Ces derniers, bien adaptés à ces conditions physico-chimiques particulières, sont capables d'en retirer l'énergie nécessaire pour leur… Lire la suite
21.  FERMENTATIONS

Écrit par : Claude LIORET

Pasteur démontra que toutes ces transformations sont dues à des micro-organismes divers (levures, bactéries, moisissures) qui utilisent pour leur développement la matière et l'énergie produites par la dégradation des substances organiques. C'est en considérant ce dernier aspect du point de vue des processus biologiques se… Lire la suite
22.  FERMENTATIONS - (repères chronologiques)

Écrit par : Paul MAZLIAK

1860 Pasteur formule sa théorie générale des fermentations : toute fermentation d'une solution de sucre ou de matière organique résulte de l'activité métabolique d'un micro-organisme spécifique, et s'accompagne de la formation de produits caractéristiques (alcools, acides, cétones et gaz carbonique… Lire la suite
23.  GÉNÉRATION SPONTANÉE - (repères chronologiques)

Écrit par : André BRACK

1675 Antoine Van Leeuwenhoek découvre les micro-organismes grâce à un microscope de sa fabrication… Lire la suite
24.  GÉNÉRATION SPONTANÉE : FIN D'UNE CONTROVERSE

Écrit par : André BRACK

Épicure, Aristote, Buffon, Needham, Lavoisier ou Lamarck. Louis Pasteur (1822-1885) se livre alors à des expériences rigoureuses sur le pouvoir fermentescible et la stabilité à la chaleur des germes de l'air ambiant et réfute tous les arguments de Pouchet. Pour arbitrer le conflit, l'Académie des sciences charge une… Lire la suite
25.  GÉOMICROBIOLOGIE

Écrit par : Jean-Pierre DÉVIGNE

La géomicrobiologie est l'une des applications de la microbiologie aux milieux naturels. Son objectif est de résoudre les problèmes que posent les actions réciproques des micro-organismes et des milieux qui les abritent au cours des processus géodynamiques. L'individualisation de cette discipline (la Lire la suite
26.  HENLE FRIEDRICH GUSTAV JACOB (1809-1885)

Écrit par : Universalis

de la structure et de la répartition du tissu épithélial humain et des structures fines de l'œil et du cerveau. Dans son article Von den Miasmen und Contagien und von den miasmatisch-contagiösen Krankheiten (1840, « À propos des miasmes, des contagions et des maladies miasmatico-contagieuses »), Henle adopte la théorie alors peu en vogue de la… Lire la suite
27.  IMMUNITÉ, biologie

Écrit par : Joseph ALOUFMichel FOUGEREAUDominique KAISERLIAN-NICOLASJean-Pierre REVILLARD

Dans le chapitre "Modalités fonctionnelles"  : … Pour les micro-organismes infectieux localisés dans les macrophages, de petits fragments antigéniques dits épitopes T (provenant probablement des micro-organismes déjà morts et dégradés par les enzymes des compartiments intracytoplasmiques des macrophages) seront exposés à leur surface, associés cette fois-ci aux molécules de classe II du CMH. Les… Lire la suite
28.  IMMUNOPATHIES

Écrit par : Jean-François BACHJean-Claude BROUETClaude GRISCELLIPierre VERROUSTGuy-André VOISIN

Dans le chapitre "Étiologie des maladies auto-immunitaires (M.A.I.)"  : … conservent une part importante mais moins facile à évaluer. Ils concernent surtout les micro-organismes. Ces derniers peuvent agir de différentes manières (libération, modification, ou imitation moléculaire, d'un auto-antigène, inflammation de l'organe avec libération de cytokines et action adjuvante, activation polyclonale… Lire la suite
29.  LASCAUX

Écrit par : Patrick PAILLETDenis VIALOU

Dans le chapitre "De la découverte à la première crise biologique et climatique (1940-1963)"  : … poursuit. Les bouleversements sont importants et l'apport massif d'air extérieur par la ventilation assistée amplifie l'introduction de micro-organismes. En 1960, des colonies d'une algue verte, Chlorobotrys (« maladie verte »), sont repérées sur les parois ; elles gagnent en deux ans presque toute la cavité. Aucun traitement n… Lire la suite
30.  LEVURES

Écrit par : Jacques BOIDINUniversalisJean-Bernard FIOLSimone PONCET

Dans le chapitre "Agro-industrie"  : … Les Levures représentent certainement le groupe le plus important de micro-organismes exploités par l'homme. Depuis la plus haute antiquité, elles ont joué un rôle de premier ordre dans l'alimentation humaine : vinification, panification, brasserie, fromagerie. La plus ancienne utilisation est la fabrication de boissons alcoolisées : à partir de… Lire la suite
31.  LITHOSPHÈRE OCÉANIQUE (MICROBIOLOGIE DE LA)

Écrit par : Bénédicte MÉNEZ

réactions dites de serpentinisation pourraient fournir, en outre, l'énergie nécessaire au développement de communautés microbiennes en profondeur. La première preuve directe de l'existence d'écosystèmes profonds nourris par les produits volatiles dérivant de l'hydratation du manteau océanique a récemment été publiée par une équipe franco-italienne… Lire la suite
32.  MALADIES INFECTIEUSES

Écrit par : Catherine DUPUIS

Dès le xixe siècle, Henlé avait établi une liste de critères permettant d'admettre l'existence d'une relation de cause à effet entre un micro-organisme et une maladie : le micro-organisme doit être présent dans tous les cas de la maladie ; il doit pouvoir être isolé de l'hôte malade et cultivé en… Lire la suite
33.  MICROBE

Écrit par : Jacques BEJOT

Grâce à l'invention du microscope, vers la fin du xviie siècle, on découvrit l'existence d'êtres vivants de très petite taille, invisibles à l'œil nu. Sujets de curiosité pendant plus de cent cinquante ans, leur étude ne fut réellement abordée qu'au milieu du xix Lire la suite
34.  MICROBIOLOGIE

Écrit par : Corinne DORELPhilippe LEJEUNEJean-Michel PANOFF

D'après son étymologie grecque, la microbiologie est la science des êtres vivants de petite taille. Mais que signifie « petit » et qu'est-ce que la « vie… Lire la suite
35.  MICROBIOME HUMAIN

Écrit par : Universalis

Les micro-organismes, essentiellement des bactéries, vivent sur la peau, à l’intérieur du tube digestif et de manière générale sur les muqueuses ; on en compte de 75 à 200 milliards environ : ils sont appelés microbiotes. L’ensemble des microbiotes d’un individu est appelé « microbiome », par extension du terme « biome » qui… Lire la suite
36.  MICROBIOME ET SANTÉ

Écrit par : Chih-Jung CHANGYun-Fei KOHsin-Chih LAIJan MARTELDavid OJCIUSJohn D. YOUNG

Le microbiome est généralement défini comme l’ensemble des micro-organismes vivant à la surface et à l’intérieur du corps. Si le microbiome est l’ensemble de cette flore, le microbiote est restreint à la flore d’un organe. L’existence d’une flore intestinale est connue depuis le xixe siècle. L’… Lire la suite
37.  MUTATIONS

Écrit par : UniversalisGérard LEBLONPhilippe L'HÉRITIER

Dans le chapitre "Mutation et mutant"  : … La situation la plus favorable est rencontrée chez les micro-organismes. Dans ce cas, il est généralement possible de séparer les cellules ayant acquis certaines propriétés génétiques nouvelles en soumettant la population à une opération de criblage. Le crible est le plus souvent un milieu nutritif sur lequel seules les cellules mutées peuvent se… Lire la suite
38.  OCÉAN ET MERS (Vie marine) - Vie dans les grandes profondeurs

Écrit par : Lucien LAUBIER

Dans le chapitre " La vie dans les grandes profondeurs"  : … certains d'entre eux sont de très grande taille. Fondamentalement, tous ces peuplements tirent leur énergie de l'oxydation par des bactéries de certaines molécules réduites : l'hydrogène sulfuré H2S et le méthane CH4. Les bactéries chimiolithotrophes oxydent ces molécules par voie enzymatique et utilisent l'énergie chimique ainsi libérée pour… Lire la suite
39.  ORIGINE DE LA VIE

Écrit par : André BRACK

Dans le chapitre "Les indices géologiques"  : … Les micro-organismes fossiles les plus anciens ont été découverts en Australie, dans les stromatolites fossiles (J. W. Schopf, 1993) ; ils datent de 3,46 milliards d'années. À cette époque, la vie microbienne était présente sous forme de cyanobactéries filamenteuses, vraisemblablement photoautotrophes… Lire la suite
40.  PASTEUR LOUIS (1822-1895)

Écrit par : Paul MAZLIAK

Dans le chapitre " Passage à la biologie appliquée : l'étude des fermentations"  : … 1. La fermentation est un processus biologique résultant de l'action d'un micro-organisme… Lire la suite
41.  PASTEURISATION

Écrit par : Gabriel GACHELIN

suivi d'un refroidissement rapide. Les aliments peuvent ensuite être conditionnés. Le processus vise à diminuer très significativement la quantité de micro-organismes présents dans le produit alimentaire en modifiant le moins possible les propriétés de ce dernier. Il s'agit donc d'un compromis entre deux voies d'inactivation différentes : à une… Lire la suite
42.  PCR (polymerase chain reaction) ou AMPLIFICATION EN CHAÎNE PAR POLYMÉRASE

Écrit par : Véronique BARRIEL

Dans le chapitre "PCR et diagnostic médical"  : … bactérie ou virus –, dans un fluide biologique ou un prélèvement quelconque. En effet, la contamination par des micro-organismes infectieux se traduit obligatoirement par la présence du matériel génétique de ces derniers (ADN ou ARN dans le cas de certains virus). Par rapport à d'autres outils de diagnostic, la PCR présente le grand avantage de… Lire la suite
43.  PHYTOPATHOLOGIE

Écrit par : Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ

Dans le chapitre "Histoire de la phytopathologie"  : … (1632-1723), est une étape importante car cet instrument va permettre l’observation de l’anatomie des plantes et la découverte de microorganismes dans les tissus infectés. En 1807, Isaac-Bénédict Prévost (1755-1819) démontre en laboratoire que la carie des céréales est une maladie causée par un champignon – Tilletia caries – mais… Lire la suite
44.  PROTÉINES

Écrit par : Yves BRIANDPhilippe BRIONRené LAFONTJean-Claude MEUNIERPierre VIGNAIS

Dans le chapitre "Nouvelles protéines et acceptabilité"  : … La production de protéines alimentaires par fermentation par les micro-organismes fut prometteuse. Elle est indépendante du climat et de la qualité des sols. Ces protéines pourraient servir à l'alimentation animale et rendraient ainsi disponibles pour l'alimentation humaine les céréales, le soja et le poisson utilisés pour les animaux. Mais on se… Lire la suite
45.  ROUXIELLA CHAMBERIENSIS

Écrit par : Gabriel GACHELIN

du lieu de sa découverte) est très probablement responsable des décès, même si la preuve formelle n’est pas encore apportée. Quoi qu’il en soit, elle possède des particularités remarquables et attire l’attention sur des micro-organismes – pathogènes ou non – capables de se multiplier à très basse température, les micro-organismes psychrophiles… Lire la suite
46.  SOLS - Microbiologie

Écrit par : Yvon DOMMERGUES

Tous les types de micro-organismes existent dans les sols. Ce sont soit des eucaryotes (champignons, algues et protozoaires), soit des procaryotes (bactéries et cyanobactéries). Leur biodiversité est considérable. Leur distribution est fonction non seulement de la présence de substrats énergétiques (… Lire la suite
47.  STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU CO2

Écrit par : Bénédicte MÉNEZ

Dans le chapitre "... au stockage "  : … jusqu'à présent dans le cadre du stockage géologique du CO2 : le rôle des micro-organismes de subsurface sur le devenir du CO2 injecté. En effet, l'existence récemment reconnue d'écosystèmes profonds, actifs jusqu'à plusieurs kilomètres de profondeur, amène naturellement à se poser la question de… Lire la suite
48.  WOESE CARL (1928-    )

Écrit par : Antony G. CRAINEUniversalis

unicellulaires) ou des procaryotes (bactéries et tous les autres micro-organismes). En collaboration avec le microbiologiste Ralph S. Wolfe, Carl Woese démontre que les procaryotes sont constitués en fait de deux groupes distincts et doivent donc être subdivisés en deux catégories : les bactéries vraies (ou eubactéries) et la nouvelle classe des… Lire la suite

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.